Enfilez vos combis spatiales : la série Cosmos revient et nous envoie aux confins de l'univers

« Que deviendrons-nous dans le futur ? » C’est à cette question brûlante que s’est attelée la troisième saison de Cosmos, intitulée Cosmos : Nouveaux Mondes.

En 13 épisodes, la série scientifique événement de la chaîne National Geographic, la plus regardée de toute l'histoire de la télévision, nous emmènera dans des territoires encore inexplorés, à travers le passé, le présent et le futur de l'humanité.

Pour faire connaissance avec des mondes étrangers qui ressemblent un peu (ou pas du tout) au nôtre, et sont peut-être notre avenir… Un avenir inspirant, loin des scénarios catastrophes des films de science-fiction.

Véritable phénomène, la précédente saison sortie en 2014, Cosmos : Une odyssée à travers l’univers, avait créé une sorte de big bang dans le monde du documentaire scientifique.

Voie lactée, théorie de la relativité, trous noirs, cycle de vie des étoiles… Dans un langage clair, appuyé par des animations plus vraies que nature, une partie des mystères de l’univers (et de la vie elle-même) y était révélée, aux passionnés de sciences, comme à celles et ceux qui s’asseyaient près du radiateur, pendant les cours de SVT.

Une série documentaire de vulgarisation scientifique fidèle à l’esprit du programme original de 1980 immédiatement devenu culte. Cette saga, présentée par l’astronome Carl Sagan, pionnier de l’exobiologie, a été vue par 750 millions de téléspectateurs dans le monde entier… 

C’est la veuve de Carl Sagan (mort en 1996), la productrice et romancière Ann Druyan, qui a repris le flambeau de Cosmos, en 2014. À ses côtés, pour présenter la série : l’astrophysicien américain Neil deGrasse Tyson.

Directeur du planétarium Hayden au musée américain d’histoire naturelle de New York, considéré comme l’héritier de Carl Sagan, Neil deGrasse Tyson est aussi une icône de la pop culture aux États-Unis, qui a fait des caméos dans The Big Bang Theory, Stargate Atlantis, Batman v Superman ou même… L’Âge de glace.

Et le voyage dans lequel il s’apprête à nous emmener s’annonce déjà époustouflant : les effets spéciaux relèvent de l’exploit visuel. Avec un challenge plus qu’ambitieux : montrer l’univers tel qu’on ne l’a jamais vu.

Le tout, avec une équipe de choc : plus d'un millier de professionnels ont travaillé sur la série. Dont Patrick Stewart (Star Trek) ou Viggo Mortensen, venus prêter leur voix. Prêts à mettre le cap sur les étoiles ?

Cosmos : Nouveaux Mondes, à partir du 15 mars sur National Geographic, disponible avec CANAL+.