Clique fait le grand écart en recevant Valérie Trierweiler, l'humoriste Djimo et Gotaga

Posté par La rédaction de CANAL+ le 9 Octobre 2019
L'édition du 8 octobre a réuni sur son plateau trois personnalités aussi éclectiques qu'enrichissantes : Valérie Trierweiler, Djimo et Gotaga. Retour sur cette émission haute en couleur.
L'instant sérieux : Valérie Trierweiler décortique les Fake News

Venue présenter sur le plateau son nouveau livre, On se donne des nouvelles, l'ex-première dame de France et journaliste, Valérie Trierweiler est revenue sur la notion de Fake News. Fléau du XXIe siècle, les Fake News se propagent à la vitesse de la lumière sur Internet. Un phénomène qui n'existait pas avant, "quand j'ai commencé à travailler il y a 30 ans il n'y avait pas Internet (...) il n'y avait pas cette immédiateté, ce sentiment d'urgence" qui peut justifier l'usage de Fake News pour battre des records de vitesse.

L'instant stand-up, Djimo roi de l'humour au ralenti

Mouloud Achour a reçu sur le plateau de Clique une nouvelle pointure du stand-up à la Française, le limougeaud Djimo. Sa particularité ? Un débit en 56k. S'il a fait ses gammes au reconnu Jamel Comedy Club, Djimo s'est planté sur toute la ligne dans ses débuts. Finalement, en adoptant son tempo de parole naturel, il cartonne. La lenteur de ses phrases fait partie intégrante de son comique qui devient alors disons suggestif. "Vous aimez rire ? Ben venez", résume-t-il à Valérie Trierweiler à qui il tente de vendre son spectacle qu'il joue actuellement à l'Apollo à Paris. "Rien ne sert de courir, il faut vanner à point", aime-t-il dire et à juste titre, ses vannes arrivent trois heures après mais elles en sont trois fois plus drôles.

L'instant rhétorique de Clément Viktorovitch, Macron le bon élève

C'est le discours d'hommage aux attentats de la Préfecture de police d'Emmanuel Macron qui est passé sous le radar de Clément Viktorovitch. Finalement, le président de la République s'en sort plutôt bien avec un discours qui laisse entendre l'urgence de la situation et qui appelle au rassemblement contre un ennemi commun : le terrorisme. Un vrai discours de guerrier qui marque une rupture et l'entrée en guerre de la France contre un Islam "souterrain" qui "corrompt les enfants de France".

L'instant première fois : le premier plateau de Gotaga, champion de jeux vidéos

Les gamers ont le vent en poupe ces derniers temps. Alors que Mouloud Achour avait déjà reçu sur le plateau de Clique l'équipe de Z Event, il a reçu hier Gotaga, alias Corentin Houssein, champion de jeux vidéos et l'un des streamers les plus suivis sur Twitch. A seulement 26 ans, Gotaga est une pointure du gaming en France et un as de Fortnite. Son histoire commence à l'âge de 8 ans, où il a reçu en cadeau une Xbox pour Noël : c'est la révélation. Lui qui s'est "complètement enfermé dans ce monde-là", en a fait son métier. De Lan en Lan, Gotaga s'offrira, peut-être, prochainement le Stade de France.

L'instant Pestacle : Wary Nichen, le nomade à l'humour bien ficelé


Cette nouvelle édition de Clique ne pouvait se terminer sans une nouvelle dose d'humour. Ce lourd challenge a été confié à Wary Nichen, qui se considère comme "un gitan platinimium" : un nomade du monde qui voyage en avion venu se frotter à l'expérience parisienne. CQFD. 

Clique, du lundi au vendredi, à 19H50 en clair sur CANAL+