Un Clique toute en douceur et sensibilité avec Rose, Mohamed Lamouri, Anaïde Rozam et Geoffroy De Lagasnerie

Posté par Sarra Khemiri le 3 Octobre 2019
La dernière édition de Clique a été un poil plus émouvante qu'à l'accoutumée. Retour sur une émission avec des invités touchants et politiques.
L'instant politique, Geoffroy De Lagasnerie décortique la conscience politique


Sur le plateau de Clique, Geoffroy De Lagasnerie est venu dézinguer l'extrême droite. Soutien sans faille de Jean-Luc Mélenchon, le sociologue et philosophe français l'affiche ouvertement pour lui, la droite est presqu'une hérésie qui ne devrait pas d'une part être au centre du discours politique; "la seule attitude politique possible face à l’extrême droite c’est le silence et le mépris"; et d'une autre part profiter des avantages sociaux duremenrt acquis par la gauche. Venu présenter son livre La conscience politique, Geoffroy De Lagasnerie le dit sans ambage "les gens de droites ne devraient pas avoir de congés payés !".

L'instant première fois, Clique reçoit Anaide Rozam la nouvelle coqueluche d'Insta


Hier, Anaide Rozam, a fait son tout premier plateau de télé. Celle qui est décrite comme la nouvelle star d'Instagram est suivie par près de 275 000 personnes, dont Pierre Niney ou encore Leïla Bekhti. Son credo ? Donner vie à des personnages un brin caricaturaux mais tellement réels... Si elle amuse la galerie avec ses corutes vidéos tournées dans sa chambre depuis son téléphone, Anaide Rozam se rêve une carrière d'actrice. C'est tout le mal qu'on lui souhaite ! 

L'instant confidence, Rose décrit la part d'ombre de la célébrité


En 2006, Rose débarquait sur les ondes de radio avec son titre phare La liste. Le succès est immédiat pour cette niçoise aui se retrouve alors propulsé sur le devant de la scène de la chanson pop française. Une très belle femme, un joli grain de voix qui fait mouche, à l'heure où Anaïs ou encore Pauiline Croze cartonnent en France, Rose connaît le succès immédiat. Derrière cette façade faite de paillettes et de triomphes, Rose sombre peu à peu dans la noirceur de la célébrité. Elle connaît les soirées qui s'éternisent au matin, noyées dans la cocaïne et l'alcool, et s'enferme dans cette spirale d'addictions. Le déclic, c'est par son fils qu'elle l'a. C'est ce quotidien dans lequel elle s'est perdue qu'elle décrit dans Kérosène qui est à la fois un livre et un disque. Sobre depuis 2 ans, le parcours de Rose est touchant et mérite auditoire.

L'instant émotion, Mohamed Lamouri fait l'unanimité sur le plateau


Il y a quelques années, Mohamed Lamouri jouait dans le métro, ligne 2 plus précisément. Aveugle, ce musicien algérien de 37 ans vient de sortir son tout premier album, Underground Raï Love. Accompagné d'un petit synthé, le chanteur se lance dans l'interprétation d'Ana Rani, l'un de ses titres. Pour vivre l'expérience quasi-mystique de cette voix teintée d'une mélancolie certaine, Mouloud Achour demande au plateau intégral de fermer les yeux. L'expérience a été faite de l'autre côté de l'écran. Si un LCD s'était glissé entre Lamouri et les téléspectateurs, le rendant presque iréel, l'émotion et la chair de poule, elles, étaient bien palpables. Merci.

Clique, du lundi au vendredi, à 19H50 en clair sur CANAL+