Yannick Noah est l’homme de la semaine dans Clique

Posté par La Rédaction CANAL+ le 28 Octobre 2019
La semaine s’est terminée en beauté avec la présence de Yannick Noah sur le plateau de Clique, ainsi que les recommandations de Karim Bennani, Aurélien Bellanger et Eva Bester.
L’instant musical : Yannick Noah présente son dernier album

Pour la sortie de son nouvel album, Bonheur Indigo, Yannick Noah est l’invité de Clique pour l’émission spéciale du vendredi. L’occasion alors de revenir sur le parcours incroyable de l’ancien tennisman devenu artiste. Dans ses nouvelles chansons, Yannick Noah rend notamment hommage aux migrants avec le titre “Peau Lisse Man”, un morceau qui s’adresse à ces personnes qui sont souvent mises de côté et qui “veulent juste vivre”. Pour le chanteur, son rôle est avant tout d’utiliser ses privilèges pour dire les choses telles qu’elles sont et faire passer des messages. 

Yannick Noah en a également profité pour revenir sur sa carrière de tennisman et commenter sa fameuse victoire de Roland Garros en 1983, un véritable tournant dans sa vie. Enfin, l’entretien s’est terminé sur la mention de ses enfants et notamment du parcours de son fils, Joakim Noah, maintenant joueur pour les Chicago Bulls, dont il parle avec des étoiles dans les yeux.

L’instant sport : Karim Bennani, “le foot n’est qu’un reflet de notre société”

A l’occasion du Classico entre le PSG et l’OM, qui s’est déroulé ce dimanche 27 octobre, Karim Bennani est revenu sur ces grandes rivalités footballistiques qui existent sur différents niveaux à travers le monde. Si celle entre Paris et Marseille, datant de 1991, est d’abord artificielle et médiatique, d’autres portent un sous-texte bien plus profond. Il relève notamment des rivalités géographiques, sociétales, politiques ou encore religieuses, citant de grands duels du foot, Juventus de Turin/Naples en Italie, Real de Madrid/ FC Barcelone en Espagne ou encore River Plate/Boca Junior en Argentine. Et Karim Bennani conclut alors : “Le foot n’est qu’un reflet de notre société”

L’instant culture animalière : Aurélien Bellanger s’intéresse à Picsou

Cette semaine, l’auteur Aurélien Bellanger s’est plongé dans les bandes-dessinées animalières et pourquoi on a tendance à oublier que Mickey est une souris ou encore que “Picsou est le canard le plus riche du monde”. Il nous explique alors que dans les BD animalières, “les humains disparaissent et ne sont plus que des expressions, des sortes de sentiments purs à la place de leurs corps. Leurs corps devient la bulle, et la bulle devient leurs corps”.

L’instant Best of Bester : Eva Bester chasse le démon

Après Mazarin, la journaliste Eva Bester s’est penchée sur un court-métrage d’animation de 1972, The Demon, réalisé par le japonais Kihachirō Kawamoto. On y suit notamment les marionnettes de deux frères qui partent à la chasse, avant que l’un d’un ne se fasse attaquer. Eva Bester nous laisse en grand suspense sur le dénouement de cette histoire, ne gâchant pas la fin qu’elle décrit comme étant totalement “tordue” et qualifi ce court-métrage de “sublime empli de terreur”.

Clique, du lundi au vendredi, à 19H50 en clair sur CANAL+