Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Lille passe à la trappe

Posté par Pierre Ménès le 25 février 2021

Dix minutes. C’est le temps que les Lillois auront fait douter l’Ajax, lors de ce 16e de finale retour de Ligue Europa à la Cruyff Arena. À la 78e minute, Yazici égalisait sur penalty et redonnait l’espoir au LOSC. À la 88e, Neres l’enterrait pour de bon et scellait l’élimination des Dogues. Deux défaites en deux matchs sur le même score, les chiffres sont cruels pour les Nordistes qui, cette fois, ont vraiment livré bataille et montré leurs qualités, accréditant la thèse du non-match à l’aller. 

Cela avait pourtant très mal commencé puisqu’après un bon début de match, les joueurs de Galtier se sont fait surprendre sur coup de pied arrêté dès le quart d’heure de jeu, Klaassen reprenant d’une jolie tête le coup-franc de Tadic au milieu de défenseurs lillois qui s’étaient arrêtés de jouer après une glissade de Botman, au duel avec Blind. Mais en dépit d’un arbitrage plus que limite à plusieurs reprises, le LOSC ne s’est pas désuni et a continué à montrer de belles dispositions offensives avec notamment un Weah très saignant. Mais à l’arrivée, l’Ajax menait 1-0 à la pause et malgré une copie intéressante, le défi se compliquait de plus en plus pour les Nordistes. 

À la reprise, le match a continué sur les mêmes bases avec des occasions de part et d’autre, jusqu’à ce penalty obtenu par les Dogues pour une faute évidente de Martinez sur David qui venait d’entrer en jeu. Évidente sauf pour monsieur Collum qui n’avait pas sifflé au départ et qui a été appelé par la VAR pour constater son erreur. À partir de là, les Lillois ont jeté leurs dernières forces dans la bataille mais de façon trop désordonnée pour faire plier les Néerlandais, qui ont enfoncé le clou avec un but anecdotique dans les dernières minutes de jeu. 

Les Lillois regretteront longtemps le penalty très litigieux du match aller et, plus globalement, leur gestion des fins de matchs, puisqu’ils auront encaissé trois des quatre buts marqués par l’Ajax dans les cinq dernières minutes des deux rencontres. Les absences d’André et de Yilmaz auront aussi été préjudiciables au collectif lillois, malgré le bon match hier soir de Sanches et de Weah, qui sont tous deux passés tout près de marquer sur des frappes hors de la surface. 

Après, on ne m’enlèvera pas de l’idée que, même si elle était très compétitive et portée sur l’offensive, Galtier n’a pas forcément aligné son meilleur onze hier soir, en laissant notamment plusieurs titulaires habituels comme Fonte (légèrement touché), André et David sur le banc. C’est un peu dommage mais vu la position du LOSC en championnat, c’est un choix qu’on peut comprendre…

Pierrot