Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

De Tony Soprano à Gennaro Savastano, nos meilleurs mafieux en série

Posté par Alexis Lebrun le 11 Juin 2020
C’est prouvé statistiquement : les séries sur toutes les formes de mafia sont surreprésentées parmi les meilleures séries de l’histoire. Et comme on ne fait pas de grande série sans grands personnages, voici cinq gangsters qui forment la dream team du crime organisé.
Tony Soprano (Les Soprano - OCS)

Difficile de commencer par quelqu’un d’autre que Tony Soprano, anti-héros par excellence et père de famille névrosé inoubliable joué par James Gandolfini dans la série de David Chase. Ce parrain de la mafia du New Jersey vit une véritable crise existentielle : écartelé entre ses obligations de gangster et sa vie familiale, Tony Soprano commence à consulter une psychanalyste pour soigner sa dépression, conséquence du stress qu’il subit quotidiennement dans son travail pas comme les autres.

Il faut dire que Tony est un chef de gang particulièrement violent et impulsif, et que ses relations avec sa mère, sa femme et ses deux enfants ne sont pas du tout apaisées. Pourtant, le mafieux le plus célèbre de l’histoire des séries est aussi un personnage irrésistiblement attachant qui se passionne pour les canards présents dans sa piscine et pour les animaux de manière générale. Sûrement le plus humain de tous les gangsters de séries.

Emma Lynwood (ZeroZeroZero - CANAL+)

Dans le monde très masculin de la mafia, cette américaine succède à son père à la tête de l’entreprise familiale de transport maritime, utilisée notamment pour participer à du trafic de drogue au niveau mondial. Contrairement à son frère Chris, qui souffre de la maladie de Huntington et qui a tendance à prendre des décisions impulsives et risquées, Emma incarne le calme et la raison. C’est une femme d’affaires qui suit de près les recommandations de son père par qui elle a été formée.

Ce n’est pas un hasard si ce dernier a décidé de lui confier toute la gestion de ce business illégal au détriment de son frère : Emma est brillante, elle a les épaules larges et elle est capable d’encaisser la charge de travail. Loin de l’effrayer, le pouvoir l’attire, et elle n’a pas peur de se retrouver au centre d’un trafic mondialisé très dangereux. Une vraie anti-héroïne moderne.

Gennaro Savastano (Gomorra - CANAL+)

Au début de la série, Genny doit se contenter d’être l’enfant gâté fêtard de son père, Don Pietro. Ce dernier refuse de lui confier des responsabilités au sein de son organisation mafieuse, alors que Gennaro meurt d’envie de faire ses preuves pour succéder à son père, si possible en faisant couler du sang.

Mais il n’est alors qu’un bébé à l’échelle de la mafia, et c’est un voyage en Amérique latine décidé par sa mère qui le transforme en un homme impitoyable et particulièrement violent. Avec son look improbable fait d’une coupe mulet et d’une cicatrice énorme sur le visage, Gennaro ne doit surtout pas être sous-estimé : c’est un gangster beaucoup plus dangereux qu’il ne le paraît au premier abord.

Nucky Thompson (Boardwalk Empire - OCS)

Difficile d’évoquer les mafieux sans inclure celui qui a su profiter de la prohibition pour régner sur la ville d’Atlantic City : Enoch « Nucky » Thompson. Basé sur le personnage historique Enoch Johnson, Nucky est à la fois un politicien corrompu, un bienfaiteur très charitable, et surtout un gangster à la tête d’un réseau de trafic d’alcool dans le Nord-Est des Etats-Unis.

Bien qu’il se montre plutôt amical en privé, c’est un redoutable chef de gang qui n’hésite pas à éliminer quiconque oserait le défier, même si c’est un très proche. Il a tout de même une fibre romantique, puisqu’il tombe amoureux d’une femme enceinte qu’il sauve d’un mari violent. Malheureusement pour lui, il se fait inévitablement beaucoup d’ennemis parmi les gangsters célèbres de l’époque, et connaît une trajectoire digne des plus grands films de Scorsese. Rien d’étonnant : ce dernier a réalisé le pilote et est le producteur de la série.

Stringer Bell (The Wire - OCS)

De tous les barons de la drogue de The Wire, Stringer Bell est sans aucun doute le plus mémorable. Merveilleusement interprété par Idris Elba, ce personnage de businessman du deal en costume a marqué au fer rouge la série et la carrière de l’acteur britannique. Même s’il est le second d’Avon Barksdale au sein du gang mis sur écoute par la police de Baltimore, il est la tête pensante de l’organisation, et il n’aura de cesse d’essayer de faire entrer dans la légalité l’essentiel de ses activités.

Il est extrêmement prudent vis-à-vis de tout ce qui touche au trafic, et malgré sa carrure impressionnante et son visage intimidant, il se distingue d’Avon en évitant de recourir à la violence tant que ce n’est pas réellement nécessaire. Son envie de diversifier ses activités le pousse à suivre des cours d’économie à la fac, et il tente même d’enseigner quelques principes aux simples dealers de l’organisation. Bref, comme beaucoup de personnages de The Wire, Stringer Bell a démonté une tonne de clichés.

ZeroZeroZero épisodes 1 à 8 et Gomorra saisons 1 à 4 sur CANAL+, Les Soprano saisons 1 à 6, The Wire saisons 1 à 5 et Boardwalk Empire saisons 1 à 5 sur OCS, disponible avec CANAL+.