Shrill : pourquoi Annie est une héroïne qui peut tous nous inspirer au quotidien

Posté par La Rédaction de CANAL+ le 11 Décembre 2019
À l’occasion du lancement prochain de Shrill, la série body-positive sur CANAL+, faites connaissance avec Annie, une héroïne particulièrement inspirante, qui ne vous laissera pas indifférents.

Inspirée du livre Shrill : Notes from a Loud Woman de Lindy West, la série Shrill raconte le quotidien d’Annie (Aidy Bryant), une jeune femme en surpoids qui décide de changer sa vie - mais pas son corps. Elle qui tente de se faire sa place en tant que journaliste doit jongler entre un patron tyrannique, des parents agaçants et des petits amis minables. Après avoir passé des années à se rabaisser et se dévaloriser, Annie reprend le contrôle de son destin.

Une jeune femme comme les autres

La force de Shrill réside avant tout dans l’écriture de son personnage principal : une jeune femme à laquelle tout le monde peut s’identifier, qui n’est pas assez « ceci » selon les uns ou « cela » selon les autres. Elle a un quotidien plutôt banal, alternant entre un job dans lequel elle peine à se faire remarquer, un petit ami qui ne la considère pas, et une meilleure amie grande gueule. Jusqu’au jour où elle a un déclic !

Le premier jour du reste de sa vie

Annie a toujours fait en sorte d’être la plus gentille possible afin de se faire accepter ou aimer par les autres. Ainsi, elle a longtemps autorisé les gens qui l’entourent à la rabaisser ou à ne pas la considérer… mais c’en est fini désormais. Qu’elle discute avec son amie Fran ou avec des strip-teaseuses dans un club pour un reportage, Annie réalise que c’est à elle de prendre les décisions dans sa vie, personnelle comme professionnelle, et non plus aux autres. Tout change à partir de ce moment-là, et il est facile de se reconnaître dans cette situation ! Après tout, qui n’a jamais ressenti ça ?

Une série sur l'acceptation de soi

Shrill est une série qui prône l’acceptation de soi à tous les niveaux. Annie, dans son cas, refuse de se laisser influencer par le diktat de la minceur. Alors qu’elle se balade dans la rue, elle tombe sur une femme en surpoids comme elle, qui n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, bien au contraire. Celle-ci est fière de ses rondeurs, les met en valeur, et surtout se traite comme une reine. Dès cet instant, Annie décide d’en faire de même. Une attitude à la fois positive et inspirante. 

 

La saison 1 de Shrill est disponible en intégralité sur CANAL+, et la saison 2 à l’heure US dès le 25 janvier.