Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

The Crown (Netflix) : une saison 4 royale avec Diana et Thatcher

Posté par Alexis Lebrun le 16 novembre 2020
Voilà un peu de réconfort pour ce reconfinement automnal : la meilleure série Netflix revient nous transporter dans les arcanes de la monarchie britannique avec dix nouveaux épisodes. Et la deuxième bonne nouvelle, c’est que cette saison 4 est déjà considérée par beaucoup comme la meilleure de la série.
Tremblez, la Dame de Fer arrive

Après une saison 3 riche en événements historiques majeurs, ces dix nouveaux épisodes de The Crown nous plongent dans une ère assez sombre de l’histoire récente du Royaume-Uni, puisqu’ils couvrent la période qui va de 1977 à 1990. Après les deux chocs pétroliers, le pays est plongé dans une profonde crise, et à partir de 1979, le Premier ministre est une femme conservatrice entrée dans l’histoire pour sa dureté : Margaret Thatcher, alias la Dame de Fer. En plus de la Guerre des Malouines entre l’Argentine et le Royaume-Uni ou l’assassinat de Louis Mountbatten par l’IRA, cette saison aborde surtout en fil rouge la relation très tendue entre la reine et Thatcher, deux femmes puissantes qui ont le même âge mais des styles et des parcours radicalement opposés.

Dans la série, Thatcher est jouée par nulle autre que Gillian Anderson, la star de X-Files qui poursuit sa renaissance à la télévision après son excellent rôle dans Sex Education, une autre série Netflix. L’actrice américaine en fait des tonnes dans la peau de son personnage au célèbre brushing, et c’est un régal de la voir redonner vie à une personnalité aussi clivante que Thatcher avec tous ses tics de de langage et de comportement. On en oublierait presque la version oscarisée donnée par Meryl Streep dans le film La Dame de fer sorti en 2012.

Le calvaire de Diana

En contrepoint du glaçon que représente Thatcher, cette saison introduit aussi un autre personnage féminin iconique de l’époque : Diana Spencer, celle qui deviendra la Princesse de Galles après son mariage en 1981 avec Charles. Si tout le monde connaît la conclusion tragique de sa vie, cette saison insiste en détails sur ses débuts plus que chaotiques au sein de la monarchie britannique.

Elle est incarnée par la jeune actrice Emma Corrin, qui crève l’écran et trouble véritablement par sa ressemblance avec Lady Di. Il ne fallait pas avoir froid aux yeux pour jouer ce personnage entre 16 et 25 ans, mais elle parvient à restituer toutes les dimensions de Diana, avec sa part d’ombre, et surtout sa fraîcheur qui se fracasse sur les coups bas de certains membres de la famille royale. Cette saison 4 de The Crown ne fait donc évidemment pas de cadeaux à Charles, mais Anne et surtout Camilla en prennent forcément aussi pour leur grade.

Des scandales à répétition

Si Thatcher et Diana sont les stars de cette nouvelle saison, la série n’oublie pas ses personnages principaux et d'autres épisodes marquants de la décennie pour la famille royale. L’incroyable entrée par effraction de Michael Fagan dans la chambre de d’Elisabeth II à Buckingham Palace est ainsi évoquée, tout comme la relation controversée entre Andrew et l’actrice Koo Stark, présente à l’affiche du film érotique Emily.

On peut aussi citer l’improbable disparition du fils de Margaret Thatcher lors du Dakar 1982 ou encore l’internement dans un asile psychiatrique de cousines de la reine. Bref, cette saison 4 de The Crown n’est pas avare en affaires rocambolesques, et il faut bien avouer que par les temps qui courent, on s’en délecte avec un plaisir à peine coupable.

The Crown saison 4, Une série originale Netflix, disponible avec CANAL+. Les trois premières saisons sont déjà disponibles en intégralité sur la plateforme.