Watchmen (OCS) : 5 choses qui sont différentes des comics

Posté par La rédaction de CANAL+ le 17 Octobre 2019
Inspirée des comics d’Alan Moore, la série de Damon Lindelof, Watchmen, présente tout de même de grandes différences avec l’oeuvre originale.

Dans Watchmen, les super-héros s’apparentent ne sont plus adulés. Hors-la-loi, ils font l’usage de la violence pour faire passer leur message. Bientôt, les forces de l’ordre décident également d’avancer masqués afin de créer la confusion. Un groupe prépare une révolution, tandis qu’un autre tente de les arrêter. 

La série est librement adaptée du roman graphique d'Alan Moore et Dave Gibbons, mais quelques détails entre les comics et la série devraient vous sauter aux yeux. 

L’époque est différente

Dans les comics d’Alan Moore, les Etats-Unis ont gagné la guerre contre le Vietnam grâce au Dr Manhattan et le président Richard Nixon a été élu cinq fois. Il s’agit d’une uchronie, c’est-à-dire que des faits fictifs sont racontés à partir d’un événement historique. Dans la série Watchmen, l’intrigue se déroule de nos jours, trente-cinq ans après les événements décrits dans les comics. Le show va nous plonger dans une réalité alternative contemporaine où bien des choses sont différentes et Robert Redford est Président des Etats-Unis.

De nouveaux personnages au casting

Une kyrielle de nouveaux personnages font leur apparition dans la série de Damon Lindelof. A commencer par Sister Night, qui en est le visage principal, incarnée par Regina King. Autour d’elle, nous ferons la connaissance de Looking Glass, Lady Trieu ou encore Pirate Jenny. 

Les ennemis sont des suprémacistes blancs

La série a pour point de départ l’émeute raciale de Tulsa, qui s’est déroulée les 31 mai et 1er juin 1921, pendant laquelle des Américains blancs ont attaqué la communauté afro-américaine de la ville. Les Watchmen ont alors un ennemi en particulier : les suprémacistes blancs, qui se font appeler le “7e régiment de cavalerie”.

Les policiers aussi portent un masque

Impossible de distinguer les policiers des Watchmen. Dans la série, les forces de l’ordre sont obligées d’avoir des masques, de créer des costumes et de cacher leur identité, de peur de se faire agresser ou tuer par la milice raciste, inspirée du Ku Klux Klan. Une nouveauté apportée par la vision de Damon Lindelof.

Ce n’est pas écrit par Alan Moore

L’œuvre d’Alan Moore a été saluée par la critique au moment de sa sortie en 1986, et reste encore aujourd’hui l’un des plus grands succès de DC Comics. Mais cette adaptation de 2019 n’a pas été validée par l’auteur, qui n’aime pas vraiment qu’on retravaille ses œuvres.

Retrouvez la saison 1 à l'heure US sur OCS disponible avec CANAL+