Watchmen (OCS) : retour sur la carrière de Damon Lindelof, le créateur de la série

Posté par La rédaction de CANAL+ le 23 Septembre 2019
Le 21 octobre prochain, la série Watchmen débarque en France sur OCS, avec un premier épisode très attendu. À la barre ? Damon Lindelof. On vous propose de revenir sur la carrière du prolifique producteur et scénariste.

La série Watchmen est la nouvelle série américaine sur les super-héros. Elle est basée sur le comic du même nom, créé par Alan Moore et Dave Gibbons. La série se déroule dans une réalité contemporaine alternative aux Etats-Unis, dans laquelle les super-héros et les justiciers masqués ont été interdis en raison de leurs méthodes jugés trop violentes. Mais certains d'entre eux choisissent de se rassembler, afin de créer une véritable révolution.

Il sait s’entourer des meilleurs

Sa carrière a débuté avec une série qui n’aura pas duré : Wasteland, en 1999, annulée après seulement 13 épisodes. Il a écrit les deux derniers, mais le plus intéressant, c’est le nom du créateur de la série : Kevin Williamson. Oui, celui a qui l’on doit The Vampire Diaries, Dawson, et scénariste des deux premiers films Scream. Pour débuter une carrière, il y a pire. Il a ensuite enchaîné les deux années suivantes avec Nash Bridges, de Carlton Cuse. Le même Carlton Cuse avec qui il dirigera une grande partie de Lost. On le retrouve ensuite à la tête de plusieurs épisodes de Preuves à L’Appui, de Tim Kring, le papa d’Heroes. Avant d’arriver évidemment, en 2004 avec Lost.

Deux séries phénomènes à son actif

En 2004, le monde des séries va vivre un vrai tremblement de terre avec l’arrivée de Lost, co-créée par Lindelof et J.J. Abrams. Si elle divise, et notamment sa fin, elle va changer considérablement le paysage audiovisuel, et la façon dont sont racontées les séries. Depuis 2010, les chaînes essayent de trouver LEUR Lost, en vain. Flash Forward, Alcatraz, The Event, Terra Nova, ou plus récemment The I-Land, toutes ont surfé sur cette vague, en se la prenant de plein fouet. Après un passage au cinéma, Damon Lindelof revient à ses premiers amours, avec The Leftovers en 2014, qu’il co-créée avec Tom Perrotta, auteur du livre du même nom dont la série est adaptée. Un véritable voyage métaphysique, spirituel et bouleversant dans un monde où 2% de la population a disparu en un clin d’oeil sans aucune explication.

Des polémiques cinématographiques

Entre ses deux chefs-d’œuvre télévisuels, Damon Lindelof est passé par le cinéma, et les choses se sont quelque peu compliquées… A son actif : Cowboys et envahisseurs, Prometheus, Star Trek Into Darkness et World War Z. Des longs-métrages beaucoup critiqués, et notamment Prometheus, qui a essuyé de vives critiques de la part de tous les fans de la saga Alien. En 2019, il revient avec l’écriture d’un nouveau film : The Hunt. Là encore, les problèmes s’enchaînent. En août dernier, Universal Pictures décide d’annuler la sortie du film, à la suite de plusieurs tueries de masse aux Etats-Unis. Pour le moment aucune nouvelle date n’a été annoncée.

Watchmen, nouveau phénomène ?

Là, il s’attaque à un gros morceau, l’adaptation du comic-book ultra culte d’Alan Moore, dix ans après la sortie du film de Zack Snyder. D’autant plus que HBO, le diffuseur américain – la série sera proposée sur OCS en France – doit préparer l’après Game of Thrones, qui s’est achevée en mai dernier au terme de sa saison 8. Pour mettre toute les chances de son côté, il s’est entouré d’un énorme casting : Jeremy Irons, Don Johnson, Regina King, Tom Mison, James Wolk ou encore Frances Fisher. L’histoire se déroule dans une réalité alternative dans laquelle Robert Redford est président des Etats-Unis, où les téléphones et internet sont interdits, et les policiers masqués pour protéger leur identité. « C’est immensément ambitieux et original, c’est différent de ce que j’ai vu auparavant et ça aborde également des questions importantes » a déclaré Nicole Kassell, réalisatrice du premier épisode.

Retrouvez la saison 1 de Watchmen à l'heure US dès le 21 octobre sur OCS disponible avec CANAL+