ALBATROS : Jérémie Renier et Xavier Beauvois, un beau duo de cinéma

Posté par Cinéma Canal le 19 juillet 2022
Projeté en compétition à la Berlinale l’an dernier, le huitième long-métrage du réalisateur engagé est marqué par sa première collaboration avec le très talentueux acteur belge, qui hisse ALBATROS vers les sommets de la riche filmographie de Xavier Beauvois.
En immersion

Le mal-être des agriculteurs français est une réalité sociale désormais bien connue dans notre pays, mais ce problème de fond n’a pas été résolu ces dernières années, loin de là. Témoin direct des conséquences souvent dramatiques de cette crise – il vit en Normandie depuis une quinzaine d’années –, Xavier Beauvois a voulu filmer sa région, mais aussi et surtout raconter le quotidien de certains de ses habitants : les agriculteurs et les gendarmes. Car le point de départ d’ALBATROS, c’est la mort accidentelle de Julien, un éleveur dépressif tué involontairement par Laurent (Jérémie Renier), gendarme d’Etretat qui tentait d’empêcher son suicide.

Pendant toute la première partie du film, dans un style très naturaliste qui flirte parfois avec le documentaire en raison notamment de la présence de nombreux acteurs non-professionnels (mais vrais gendarmes ou vrais agriculteurs), Xavier Beauvois nous immerge ainsi dans la dureté sociale du métier de gendarme de province, en confrontant le personnage de Laurent à un quotidien dont les horreurs (inceste, suicides…) deviennent tristement banales. Traumatisé par le drame, Laurent voit toute sa vie vaciller, alors qu’il devait épouser Marie, la maman de sa fille.

La première est incarnée par Marie-Julie Maille, monteuse et compagne de Xavier Beauvois, et la seconde par leur fille, Madeleine Beauvois, ce qui donne à ALBATROS des allures de film réalisé en famille, presque à la maison. Mais outre la présence des jeunes Victor Belmondo (petit-fils de Jean-Paul) et Iris Bry, déjà présente dans le précédent long-métrage de Beauvois (LES GARDIENNES, 2017) et qui joue ici une gendarme, c’est évidemment la performance de Jérémie Renier que l’on retient.

Epatant dans le rôle de ce gendarme, l’acteur belge devient carrément impressionnant dans la deuxième partie du film, lorsque son personnage prend la mer seul et en voilier pour tenter d’apaiser ses démons. ALBATROS vire alors radicalement de bord et s’abandonne avec un certain succès à une forme de mysticisme, avec une scène d’hallucination assez osée que l’on ne spoilera pas ici. Et malgré l’absence de sa directrice de la photographie fétiche (Caroline Champetier, remplacée par son ancien assistant Julien Hirsch), Beauvois saisit admirablement toute la beauté des paysages sauvages de la Normandie.

Les agriculteurs, enfin représentés dans le cinéma français

Si ALBATROS fait immanquablement écho au quatrième long-métrage de Beauvois, LE PETIT LIEUTENANT (2005), qui scrutait lui la police parisienne, il rappelle aussi l’attachement ancien du réalisateur à la Normandie, où il avait déjà posé ses caméras pour un autre drame social, SELON MATTHIEU (2000), après avoir déjà effleuré la question du suicide dans N’OUBLIE PAS QUE TU VAS MOURIR (1995), premier de ses films primés à Cannes (Prix du jury), avant la consécration en 2010 pour DES HOMMES ET DES DIEUX, vainqueur du Grand prix. Et l’intérêt de Beauvois pour le monde agricole n’est pas nouveau non plus, puisque LES GARDIENNES (2017) s’intéressait au quotidien des femmes des agriculteurs pendant la Première Guerre mondiale.

Ces dernières années, les films sur le quotidien des agriculteurs français ont d’ailleurs été nombreux sur les écrans : outre le carton en province d’AU NOM DE LA TERRE (Édouard Bergeon, 2019) avec Guillaume Canet, on a en effet pu voir PETIT PAYSAN (Hubert Charuel, 2017), avec Swann Arlaud en éleveur, LA TERRE DES HOMMES (Naël Marandin, 2021) avec Diane Rouxel en fille d’agriculteur, et NORMANDIE NUE (Philippe Le Guay, 2018) avec François Cluzet en paysan et maire d’un village normand sinistré par la crise. Mais ils ne sont pas tous du même niveau qu’ALBATROS.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram