De LA MÔME à THE ARTIST, quand un Oscar change la vie des acteurs

Posté par Marc Larcher le 4 février 2022
En triomphant aux Oscars, Marion Cotillard et Jean Dujardin ont métamorphosé leur carrière et notre regard sur eux.
Deux films et cérémonies inoubliables

C’est une statuette qui compte beaucoup plus que d’autres. C’est peut-être injuste mais c’est ainsi. Le 24 février 2008 a bouleversé la vie et la carrière de Marion Cotillard comme la nuit du 11 février 2012 a métamorphosé celle de Jean Dujardin. D’un côté, l’interprète de « La Môme », le biopic d’Edith Piaf réalisé par Olivier Dahan, a vu le grand Forrest Whitaker ouvrir l’enveloppe et appeler son nom. Face à, notamment Cate Blanchett, et quatre ans plus tard, monsieur « The Artist » se lève quand Natalie Portman appelle son nom sur scène. Son futur pote George Clooney, le beau Brad Pitt, et Gary Oldman restent eux assis dans la salle du Hollywood & Highland Theater de Los Angeles et le regardent monter les marches puis lancer un « I love your country ! » à la salle qui éclate de rire.

Quand Hollywood ouvre grand ses portes

Canal + Grand Ecran a eu la bonne idée de rassembler ces deux chefs d’œuvre pour lesquels l’actrice et l’acteur se sont transfigurés et ont été récompensés parmi la concurrence la plus relevée du monde. Surtout, cette mutation ne s’arrête pas à ce qui restera peut-être comme la plus belle nuit de leur vie, au contraire celle-ci se poursuit bien au-delà. Il suffit de regarder la filmographie de Marion Cotillard pour s’en persuader, le film qui succède à « La Môme » est réalisé par un certain Michael Mann, « Dillinger » dans lequel Johnny Depp, l’interprète du gangster, tombe amoureux d’elle. La suite est du même tonneau. L’actrice joue face à monsieur Oscar lui-même, Daniel Day-Lewis, dans « Nine » de Rob Marshall, un hommage à Fellini. Elle enchaîne avec le complexe « Inception » (2010) du maître anglais Christopher Nolan au côté de Leonardo DiCaprio, Tom Hardy et Joseph Gordon-Levitt. En 2012, elle devient l’amoureuse du super-héros Batman dans « The Dark Knight Rises », autrement dit elle a enchaîné les plus grands rôles dans les plus gros films possibles avec les plus grandes stars masculines. Elle a tout simplement changé de dimension et appartient à la « A-list », le groupe des comédiens les plus prisés. Bien sûr, une telle visibilité a aussi son revers, à cause d’un soupir lors de sa mort dans le Batman, elle devient un meme et est moquée dans le monde entier. Aujourd’hui encore, elle continue de se partager entre grand rôles français comme dans « Annette » de Leos Carax (2021), « Mal de pierres » de Nicole Garcia (2016) et américains tels que « The Immigrant » de James Gray (2013). Mais quand le Graham Norton Show, l’émission de télévision la plus populaire en Angleterre, l’invite, le présentateur lui demande de chanter « Je ne regrette rien » et les autres stars présentes Michael Fassbender et James McAvoy ont les yeux qui brillent.

Le choix du roi

Du côté de Jean Dujardin, après avoir réussi un époustouflant numéro dans un film muet en noir et blanc, la porte des studios américains s’est ouverte elle-aussi. Trois ans après « The Artist », on le retrouve dans « Le Loup de Wall Street » de Martin Scorcese où il interprète un banquier véreux face à Leonardo Di Caprio et Jonah Hill. Il enchaîne avec « The Monuments Men » de son camarade George Clooney avec Bill Murray et Matt Damon mais l’aventure américaine s’est, jusqu’à présent, arrêtée là. Pour autant, Dujardin est devenu une vedette mondiale, bien aidé au passage par la publicité pour Nespresso, mais il a surtout conquis une liberté totale dans ses choix de films, alternant grand rôles dans « La French » de Cedric Jimenez et apparitions en… chasseur de panda dans « Effacer l’historique » (2020). On le voit également prendre plaisir à oser s’amuser chez Quentin Dupieux dans « Le Daim ». En un mot, il fait ce qu'il veut. Pour Dujardin Oscar aura rimé avec indépendance et ça, cela n'a pas de prix. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram

"La Môme" et "The Artist" sont disponibles sur CANAL + Grand Ecran à partir du 8 février.