GOLIATH : Coup de projecteur sur le film de Frédéric Tellier

Posté par Cinéma Canal le 15 mars 2022
A l’occasion de la sortie de son nouveau long métrage GOLIATH, le réalisateur Frédéric Tellier a été convié sur le plateau de Laurie Cholewa afin de nous raconter les coulisses d’un film hors-normes.

Le film raconte le destin de 3 personnages qui n’auraient jamais dû se croiser : France (interprétée par Emmanuelle Bercot), professeure de sport le jour, ouvrière la nuit, qui milite activement contre l’usage des pesticides. Patrick (joué par Gilles Lellouche), obscur et solitaire avocat parisien, qui est spécialiste en droit environnemental. Et Mathias (joué par Pierre Niney), lobbyiste brillant et homme pressé, qui défend les intérêts d’un géant de l’agrochimie.

Un casting 5 étoiles dont Frédéric Tellier nous conte les coulisses ainsi que les suprenants secrets...

« J’avais hyper envie de ces 3 acteurs. Le scénario n’était pas tout à fait écrit, donc je les ai contactés. J’ai pris ce risque-là parce qu’ils auraient pu me dire « On se rappellera quand ça sera écrit » […] A l’arrivée, c’est super bien et les acteurs ont une intelligence particulière pour ce choix à faire. »

Le film a la particularité de mettre en avant un métier rarement montré au cinéma : les lobbyistes. Un rôle ambivalent et difficile, mais porté par un Pierre Niney toujours juste, comme nous l’explique le réalisateur du film.

« J’ai écrit ce rôle sur la réalité des lobbyistes qui sont souvent brillants, qui sont des brillants orateurs, qui ont du charisme, du charme. Lui, c’est vraiment ça. Ses valeurs sont faussées dès le départ mais c’est un chic type. »

C’est d’ailleurs en écrivant l’AFFAIRE SK1 que Frédéric Tellier à eu l’idée de ce film. Un sujet éminemment complexe qui lui a demandé beaucoup de documentation et énormément de recherches.

« J’ai mis beaucoup de temps à l’écrire parce que je connaissais mal le sujet. […] Le sujet et le milieu était très opaque pour moi, donc ça m’a demandé beaucoup de temps et d’enquête presque journalistique, presque quelques années. »

D’ailleurs, à propos de la complexité des personnages et des problématiques traitées, on peut se demmander ce qu’en pensent les principaux concernés, à savoir les comédiens ? Pierre Niney, Emmanuelle Bercot et Gilles Lelouche se sont donc confiés au micro de Laurie sur la manière dont ils ont abordé leur personnage respectif.

« C’est quelqu’un qui s’arrange avec la réalité pour pouvoir faire le job qu’il fait : défendre un jour le diesel, et un autre jour les pesticides. […] J’avais très envie de me poser ce questionnement moral et humain « Comment un lobbyiste qui œuvre sur ce genre de sujet se regarde dans la glace ce matin et parle à ses enfants ? » Je trouve ça passionnant. »
"C'est cette femme ordinaire qui va devenir un lion. C'est vraiment quelqu'un de très simple mais qui, par la chose intime, va défoncer les portes."
"Ce qui m'a plu dans mon personnage c'est que c'est un type en détresse sentimentale et professionnelle. C'est un type qui a fait beaucoup de compromis dans sa carrière d'avocat et qui voit aussi à l'intérieur de ce combat une manière de renaître et de renouer avec ses idéaux d'antan. Il va se battre pour une juste cause, pour eux et pour lui. C'est une double lutte."

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram