Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Record de prix aux Lumières 2020 pour Les Misérables !

Posté par Jean François Frontera le 27 janvier 2020
Est-ce un indice pour les César, voire pour les Oscars ? C'est tout ce qu'on souhaite à Ladj Ly et à toute l'équipe du film, qui vient de remporter le Prix du meilleur scénario, le Prix de la Révélation masculine et le Prix... du meilleur film !

C'est avec une immense joie qu'on a appris la nouvelle. Il faut dire qu'à la sortie en salles, on était sous le choc. Enfin un film sur cette banlieue qui a brûlé en 2005 fait par un réalisateur qui en vient, de Clichy-Monterfeil, à l'opposé de la démarche de type safari du bourgeois qui veut s'encanailler en allant tourner en banlieue, qu'on a hélas pu voir en salles auparavant. Et enfin un bon film sur le sujet ! Quel sujet ? La misère, la solitude de ces gamins qui passent l'été dans leur cité, alors qu'à 10 kilomètres de là, intramuros, la ville s'est vidée de ses habitants tous partis rejoindre leurs lieux de villégiature. La villégiature, ici, c'est une piscine en plastique sur un vieux terrain de foot, c'est un hall d'immeuble aux boîtes aux lettres taguées, c'est filmer la cité avec un drone pour espérer trouver des filles à demi-nues derrière leurs fenêtres. Jusqu'à ce que ça éclate, jusqu'à ce que la police abuse de son pouvoir, commette une bavure, bavure qui sera l'étincelle qui réveillera une colère. Une colère qui n'est pas prête de s'arrêter vu le contexte actuel... 

 

Si, dans le film, on a adoré le personnage de la commissaire, incarnée par Jeanne Balibar, on a été bluffé par la performance d'Alexis Manenti, qui interprète parfaitement ce flic grisé par son grade, par le petit pouvoir qu'on lui a conféré et qui en oublie totalement son humanité. Le drame du pouvoir du videur mis entre les mains d'un homme armé, en quelques sortes. 

 

Côté scénario, évidemment, on a été happés - mention spéciale à cette séquence finale qui nous a fait battre le coeur à plus de 120 battements par minute. Il est donc particulièrement heureux que l'Académie des Lumières ait décidé de remettre le prix du scénario au film de Ladj Li, co-scénarisé avec Giordano Gederleni et Alexis Manenti

Bref, de quoi espérer beaucoup pour les César, pour les Oscars... Et de quoi être encore plus impatients pour voir la suite ! Oui, car on vous rappelle qu'il devrait y avoir une suite !

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez Canalplus Cinema sur :

Facebook

Twitter

Instagram