Rose Byrne, drôle et touchante dans Apprentis Parents

Posté par Rosario Ligammari le 20 Février 2020
Rose Byrne a évolué dans plusieurs registres mais on l'a beaucoup vu ces derniers temps s'illustrer dans des comédies. Sa marque de fabrique ? Faire rire en restant sérieuse. Dans Apprentis Parents, l'actrice australienne s'avère aussi drôle que touchante.
Rose Byrne, sérieusement drôle

On a vu Rose Byrne sur petit écran (la série culte Hartley, cœurs à vif), chez Danny Boyle (28 jours plus tard, 2003 ; Sunshine, 2007), ou encore en tant que compagne d'Achille dans Troie (Wolfgang Petersen, sorti en 2004). Et – surprise – on a découvert le grand potentiel comique de l'actrice australienne ; de Mes meilleures amies (Paul Feig, 2011) à Nos pires voisins (Nicholas Stoller, 2014), sa capacité à être drôle en adoptant des airs très sérieux est devenue en quelque sorte sa marque de fabrique.

Rose Byrne sait se faire discrète. Pour Star Wars : Episode II l'Attaque des Clones (George Lucas, 2002), l'actrice a déclaré qu'elle n'avait qu'à rester debout à côté de Natalie Portman et prendre un air très sérieux. Suite à l'audition pour American Trip, le réalisateur Nicholas Stoller l'a décrite en ces termes : « Très bonne actrice. Très sérieuse, mais aussi très drôle ». Disons qu'elle cache bien son jeu.

Des rôles hilarants

Rose Byrne a encore déployé son talent humoristique dans Mariage à l'anglaise (2013), soit le premier long-métrage de Dan Mazer, connu pour son travail avec Sacha Baron Cohen. Mes meilleurs amies (Paul Feig, 2011) a fait preuve d'un humour potache décomplexé qui serait un peu le pendant féminin du cinéma de Judd Apatow – il n'y a pas de hasard puisqu'il en est le producteur. Et Rose Bynrne d'y être encore désopilante.

Dans Nos Pires Voisins (Nicholas Stoller, 2014), l'actrice campe une mère décomplexée. Son rôle est très bien écrit (et l'interprétation à la hauteur) ; disons-le même franchement, son personnage est encore plus amusant que celui de Seth Rogen, un adversaire de taille en matière d'humour. Et à l'arrivée le film a été un grand succès : Nos pires voisins n'est autre que la comédie à avoir fait le plus d'entrées en salles aux États-Unis, juste après Sex and The City (Michael Patrick King, 2008) et Ted (Seth McFarlane, 2012)... avec justement son acolyte dans le film Apprentis Parents (Sean Anders, 2019), Mark Wahlberg.

Un sacré duo avec Mark Wahlberg

En tant qu'apprentis parents, Mark Wahlberg et Rose Byrne ne pouvaient que constituer un duo de choc. On connaît la force comique de l'acteur américain, qu'il joue au grand dadais adulescent dans les deux Ted (Seth MacFarlane, 2012 et 2015) autant que dans le film de gros bras grosse rigolade No Pain No Gain (Michael Bay, 2013).

Ici, les deux comédiens campent un couple qui adopte trois enfants et se rend rapidement compte qu'il n'est pas si facile d'être parents. Après avoir réalisé Crazy Dad et Very Bad Dad (deux longs-métrages inédits en France), on peut dire que Sean Anders connaît son sujet ; cette histoire s'inspire d'ailleurs de sa propre vie. Et c'est une corde de plus à l'arc de Rose Byrne qui, avant d'être « très sérieuse » ou « très drôle » pour reprendre les termes Nicholas Stoller, est avant tout une très bonne actrice.

Apprentis Parents, disponible dès le 17/02 sur CANAL+ et myCANAL

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur CANAL+

Suivez CANAL+ Cinéma  sur :

Facebook

Twitter

Instagram