Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

UN JOUR DE PLUIE À NEW YORK : un bijou de romantisme sous de fortes précipitations

Timothée Chalamet et Elle Fanning ont bien du mal à profiter d’une escapade en amoureux dans UN JOUR DE PLUIE À NEW YORK, le dernier film en date de Woody Allen. Ce qui n’empêche pas cette comédie d’être un petit bijou de romantisme…
Posté par Kevin Romanet le 29 décembre 2020
Après l’aigreur, la bonne humeur

Les récents longs-métrages de Woody Allen ne sont pas ses plus optimistes. Dans MAGIC IN THE MOONLIGHT, L’HOMME IRRATIONNEL, CAFÉ SOCIETY ou encore WONDER WHEEL, le cinéaste filme des cataclysmes sentimentaux qui se terminent parfois très mal. Il fallait que le réalisateur retrouve Manhattan pour que la gaieté réapparaisse enfin pleinement dans son récit, comme c’était le cas dans WHATEVER WORKS.

Malgré les polémiques et les accusations le visant, le réalisateur fait preuve d’un détachement rare dans UN JOUR DE PLUIE À NEW YORK, tourné en 2017 et privé de sortie aux États-Unis. Une indifférence qui passe par le personnage principal interprété par le génial Timothée Chalamet, parfait en étudiant de Yardley qui préfère miser gros au poker au lieu de réviser. En couple avec Elle Fanning, il décide de l’accompagner à New York alors qu’elle doit interviewer un cinéaste torturé pour la gazette de l’université de Yardley. Le jeune homme rêve de lui faire découvrir ses endroits préférés de sa ville favorite.

Mais au cours de cette escapade, l’apprentie journaliste se retrouve embarquée dans des péripéties ubuesques impliquant plusieurs stars, incarnées par Liev Schreiber, Jude Law et Diego Luna. À mesure que la journée avance, les retrouvailles entre les deux tourtereaux semblent de plus en plus compromises…

Quand pluie rime avec amour

La pluie vient après le beau temps dans le film, mais n’est pas pour autant synonyme de tristesse, bien au contraire. Plus les fenêtres des immeubles new-yorkais sont embuées, plus le ton devient léger dans cet hommage aux comédies de l’âge d’or hollywoodien. Au cinéma, le romantisme s’exprime bien mieux sous les gouttes, comme le rappelle l’adorable tandem formé par Timothée Chalamet et Selena Gomez, vieille connaissance du héros qui en pinçait pour lui à l’adolescence.

Dans cette ambiance automnale, leurs tendres regards s’inscrivent dans une vieille tradition du septième art. Fred Astaire et Ginger Rogers y ont notamment contribué avec LE DANSEUR DU DESSUS, en se déclarant leur flamme sous un kiosque les tenant à l’abri d’une averse. Audrey Hepburn et George Peppard n’ont quant à eux pas peur de se mouiller dans le final culte de DIAMANTS SUR CANAPÉ, où l’iconique air de MOON RIVER embellit leur baiser langoureux dans une rue de Manhattan.

Il n’y a d’ailleurs pas qu’en ville que l’amour peut éclore ou se renforcer sous un torrent. Woody Allen l’a déjà démontré dans la campagne anglaise avec MATCH POINT, tandis que Clint Eastwood et Meryl Streep se font des adieux déchirants dans SUR LA ROUTE DE MADISON. Dans N’OUBLIE JAMAIS, le climax émotionnel reste évidemment les retrouvailles sur un lac entre Rachel McAdams et Ryan Gosling. Enfin, l’énigmatique Darcy fait sa demande en mariage trempé à Elizabeth dans ORGUEIL ET PRÉJUGÉS, la sublime adaptation du roman de Jane Austen portée par Keira Knightley. 

JEUX D’ENFANTS, QUATRE MARIAGES ET UN ENTERREMENT ou encore CHANTONS SOUS LA PLUIE prouvent eux aussi que précipitations et déclarations font bon ménage. Une liste dans laquelle UN JOUR DE PLUIE À NEW YORK occupe désormais une place de choix.

UN JOUR DE PLUIE À NEW YORK, disponible sur CANAL+ dès le 5 janvier

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram