Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Calls : ce que vous avez sûrement loupé dans le chapitre 1

La labyrinthique série de Timothée Hochet regorge de détails, que les fans dissèquent inlassablement. On fait le point, en attendant le chapitre 2, dès le 27 mai sur CANAL+.

Il y a des indices dès le début
 

On n’y prête pas attention la première fois qu’on visionne la série, mais dans le premier épisode, on entend des informations importantes à la radio.

Comme le suicide de Franck, l’agent de sécurité du parc d’attractions de l’épisode 8.
 

Des personnages reviennent
 

Dans l’épisode 3, où Lisa Larcher est enlevée chez elle, elle a une fille, Rose, qui elle, n’est pas enlevée.

Avez-vous remarqué ? On retrouve cette même Rose (Charlotte Le Bon) vingt-quatre ans plus tard, dans l’épisode 7, en train de réparer un satellite de l’ISS, qui dit : « Ma mère était la personne la plus importante de ma vie. » 
 

On brouille les pistes
 

En revanche, dans l’épisode 8, le chef de la sécurité du parc d’attractions s’appelle Franck (Mathieu Kassovitz). Exactement comme le pilote d’avion de l’épisode 9, joués chacun par un acteur différent. Tout comme les deux Laura.

Il semble que ces personnages n’aient aucun rapport. « Qu’est-ce qui est normal dans cette série, qu’est-ce qui ne l’est pas ? On ne sait pas », répondait Timothée Hochet à des internautes qui s’interrogeaient. 

Le sens caché des noms
 

Des personnages portent des prénoms bibliques : Joseph, Marie, Gabriel (et Gabrielle), Isaïe (un prophète de l’Ancien Testament)…

Certains s’appellent Lucie ou Lucien, ce qui peut faire penser à Lucifer, ont pointé certains internautes.

« Les noms ne sont pas choisis au hasard », a répondu le réalisateur. « Tous les noms de l’épisode 2 [Théo, Gabrielle, Sun, Manu, Isaïe, Lucien] ont un sens », a-t-il ajouté. 
 

Certaines informations sont vraiment cachées
 

Il ne suffit pas de regarder la série : il faut aussi scruter les titres, qui donnent beaucoup d’indications, et le générique.

Ainsi, dans l’épisode 2 (la plongée sous-marine), apparaît dans les crédits un certain Lucien, qu’on ne connaît ni d’Ève ni d’Adam. Il réapparaît à l’épisode 6. On peut deviner de qui il s’agit, par déduction.

Comme le répète le réalisateur : « Tous les indices sont dans la série. » Il n’y a plus qu’à la regarder encore pour tenter de comprendre.
 

Calls chapitre 2, série du label Création Décalée, dix épisodes de 10 minutes, à partir du 27 mai sur CANAL+.