Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Instantané d’histoire : être un jeune homosexuel durant l’entre-deux-guerres

Au début des années 1920, Pierre Louis, dit « Pilou », 19 ans, postier, s’ennuie un peu à Avallon, une petite ville de l’Yonne. Il se produit sur scène avec une troupe de théâtre, s’habille en femme, et ne rêve que d’une chose : « monter » à Paris. Pour enfin, pouvoir aimer les hommes à sa guise…

L’époque, tolérante, grisante et bouillonnante, est à la libération des corps et des sexualités. Les femmes, débarrassées de leurs corsets, arborent des coupes à la garçonne et entendent bien s’émanciper.

Le milieu homosexuel, lui explose, à Montmartre, Pigalle ou Montparnasse : il s’articule autour de cafés, music-halls, cinémas, dancings, salons littéraires… Une scène aussi bien fréquentée par les bourgeois que les prolétaires. Les Années folles, à Paris, constituent un premier âge d’or pour la communauté gay.

À partir d’un album de photographies personnelles, chaque épisode de la série Instantané d’histoire remonte le cours du temps et entremêle la petite histoire et la grande. Replaçant un individu, par l’entremise de ses clichés, au milieu des grands événements du XXe siècle (naissance du Front populaire, Libération, chute du Mur, etc.), dans un exercice à la frontière de la fiction et du documentaire.

Dans cet épisode, à travers l’histoire émouvante de Pilou, on suit l’inexorable montée des extrémismes en Europe. Avant que les homosexuels ne soient fichés, persécutés, voire déportés par les nazis, on découvre Pierre Louis dans ce qu’il nomme une « parenthèse enchantée ».

Avec ses amis, pour qui son appartement parisien est un « refuge », les transformistes dans les cabarets, ou les fameux bals des travestis de la Mi-Carême du Magic City (dans lesquels Pierre Louis aurait pu croiser Tristan Tzara).

Ces clichés en noir et blanc, sur lesquels on voit un jeune homme, heureux et élégant, entouré de sa famille et de sa bande, dessinent un témoignage précieux sur la condition des minorités dans le Paris de l’entre-deux-guerres. Avant que le nazisme et le fascisme ne gangrènent tout, comme le montre l’épisode. Lequel fait revivre, pour quelque temps, Pierre Louis et ses si belles années.

Pilou, un homosexuel entre deux guerres, Instantané d’histoire, Documentaire, 26 min, sur HELLO.