Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

France-Ukraine : notes des Bleus et commentaire

Posté par Pierre Ménès le 7 octobre 2020

MANDANDA (7) : Bizarrement, il a eu pas mal de travail avec deux arrêts compliqués et une sortie aérienne où il est percuté par un Ukrainien, ce qui l’a visiblement blessé. Remplacé après le repos par Maignan (5) qui n’a rien eu à faire à part encaisser un joli but. 

PAVARD (5) : Dans un match comme celui-là, un vrai latéral droit se serait régalé offensivement. On le sait, ce n’est pas son point fort. Et comme défensivement il n’a pas eu grand chose à faire, cela donne un match assez neutre. 

UPAMECANO (5) : Match sans histoire, malheureusement il est sorti touché à la mi-temps. Remplacé par Varane (5), qui dormait à son entrée en jeu. Il s’est ensuite repris mais il ne faudra pas faire ça contre le Portugal.

LENGLET (5) : Pas inoubliable sur le but. Participation au jeu quasi-inexistante.

DIGNE (6) : Lui au moins a touché pas mal de ballons et a profité des espaces laissés devant lui pour avoir une participation au jeu assez intéressante.

NZONZI (6) : Je ne suis pas fan de son positionnement. Et je pense surtout que dans un match comme celui-là, les Bleus n’ont pas besoin d’un joueur de ce profil. Maintenant, ce qu’il a fait, il l’a plutôt bien fait, avec une bonne qualité de passe, quelques bonnes récupérations et un jeu de renversement pas inintéressant. 

TOLISSO (7) : Il a eu un peu de mal à démarrer et puis c’est allé de mieux en mieux. Il a touché beaucoup de ballons, a joué très propre sans jamais essayer de surjouer. Et il a marqué un très joli but. Cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas vu titulaire et ça fait plaisir de le voir à ce niveau. 

CAMAVINGA (7) : Il a ouvert le score d’un petit retourné assez génial. « Génial », un mot qu’on n’a pas fini de répéter le concernant. Deuxième sélection, première titularisation, premier but. Quelques gourmandises au niveau des passes mais il a toujours cette activité et cette volonté d’aérer le jeu qui font un bien fou. J’adore. Remplacé par Pogba, que j’ai trouvé en appétit. Il a touché beaucoup de ballons, s’est montré dangereux et assez inspiré. Une rentrée rassurante.

AOUAR (5) : Très timide. À l’origine du deuxième but de Giroud sur une frappe que le gardien cafouille. On attendra mieux de lui quand on le reverra. Remplacé par Griezmann, qui a mis un temps fou à toucher le ballon, n’a pas vraiment pesé sur le jeu mais a marqué d’une frappe légèrement détournée. Il n’est pas rentré pour rien puisque ce but lui permet de dépasser Zidane, mais on l’attend lui aussi avec impatience contre le Portugal.

GIROUD (7) : Si j’étais mauvaise langue, je dirais que ce match a été organisé pour que Giroud marque des buts. Mission accomplie. Le premier est magnifique avec cette frappe enroulée du pied gauche, le second plus simple avec cette tête plongeante sur la frappe d’Aouar mal repoussée par le gardien. Il dépasse Platini au classement des buteurs et n’est plus qu’à neuf unités de Thierry Henry. C’était sa centième sélection, je n’ai pas envie d’en dire du mal ce soir et en plus, il ne le mérite pas. 

MARTIAL (4) : Lui, c’est la grosse déception de la soirée. À moins qu’il ait eu un pépin physique puisqu’il est sorti à la mi-temps - mais Deschamps ne l’a pas dit. Il n’a pas accéléré, n’a pas créé. On attend beaucoup mieux de lui, mais c’est à l’image de son début de saison avec United qui n’est pas folichon. Remplacé par Mbappé (7), qui n’a pas semblé très concerné par le match. Mis à part un ou deux raids en solitaire, il a beaucoup joué à une touche. Mais c’est ça qu’il y a de bien avec lui : sans forcer, il termine avec une passe décisive en talonnade et un beau but d’une frappe sous la barre. 

 

COMMENTAIRE

Alors que les Bleus joueront deux rencontres de Ligue des Nations, la première dimanche face au Portugal, la seconde mercredi prochain en Croatie, il faudra qu’on m’explique à quoi servait ce match amical. D’autant que les équipes de Paris, Rennes et Nîmes qui ont respectivement onze, six et cinq internationaux concernés par les matchs, joueront deux jours plus tard. C’est une programmation stupide et dangereuse pour la santé des joueurs. 

Alors je sais bien qu’il y a eu des élections à la Ligue mais je m’étonne qu’au niveau de la diffusion des matchs du vendredi 16 et de l’inutilité de cet amical contre l’équipe Z de l’Ukraine,  personne ne soit intervenu. Il paraît que ça fait rentrer du pognon dans les caisses. C’est vraiment le seul intérêt. En plus, cette sélection ukrainienne était décimée par la COVID à tel point que Shevchenko a dû faire appel au quatrième gardien et mettre son entraîneur des gardiens de 45 ans qui était à la retraite depuis trois ans sur le banc. 

Alors OK, on en a mis sept. Ouais. Formidable. Génial. Mais que tirer comme enseignements tactiques et techniques de ce match ? On est repassé à quatre derrière, définitivement je l’espère. Le milieu de terrain n’était pas super offensif, on aurait pu faire l’économie de Nzonzi pour aligner un élément offensif de plus. Les Bleus ont fait le boulot et marqué des buts, cela a permis à Giroud de dépasser Platini. Cela lui fera un joli souvenir. Je suis un peu désabusé de la manière dont tout ça est organisé et géré. A fortiori depuis qu’on sait que la phase de poules de la LDC va être concentrée sur moins de deux mois. C’est plus qu’inutile, c’est dangereux. Non, franchement je ne comprends pas à quoi servait ce match… 

Pierrot