Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Monaco éteint l'OM

Posté par Pierre Ménès le 23 janvier 2021

Cette 21e journée a commencé vendredi avec la facile victoire du PSG face à Montpellier, facilitée par des circonstances favorables avec l’expulsion d’Omlin dès la 18e minute de jeu pour une sortie dangereuse sur Mbappé et un premier but encaissé à 9 contre 11 avec la blessure de Mollet et Chotard qui n’était pas encore rentré. Mené au score et en infériorité numérique, le MHSC s’est recroquevillé en défense et n’a absolument pas cherché à inquiéter Paris. Les Héraultais ont couru après le ballon et comme souvent face au PSG, ils ont payé l’addition à l’heure de jeu, avec trois buts encaissés en trois minutes. 

Auteur de deux buts et d’une passe décisive, Mbappé s’est réveillé et a parlé avec beaucoup d’humilité et d’intelligence à la fin du match, reconnaissant qu’il n’avait pas été bon ces derniers temps et qu’au prix où il était payé, il pouvait jouer tous les trois jours - un discours qu’on n’entend pas si souvent. Il a aussi évoqué son avenir, sans lâcher d’info évidemment mais avec une certaine franchise. De toute façon, vu la situation économique, il n’y a pas beaucoup de clubs qui ont les moyens de s’offrir Mbappé et le salaire qui va avec. Surtout qu’au Real, ce n’est pas une star qu’il faut acheter mais toute une équipe à reconstruire. Est-ce mieux aujourd’hui d’aller au Real ou de rester à Paris ? Chacun jugera depuis sa fenêtre. 

Samedi, on a commencé avec une horrible purge entre Lens et Nice. Les Aiglons ont eu le mérite de verrouiller Kakuta avec Boudaoui. Et quand Kakuta n’est pas bon, le Racing a beaucoup de mal à mettre son jeu en place. Atal a marqué un joli but en se blessant à la cuisse et Nice a pris trois points qui vont faire du bien aux joueurs et à leur coach parce que la dégringolade du club était spectaculaire. Maintenant, en termes de jeu il n’y a vraiment pas de quoi être rassuré après ce match…

Monaco trop jeune pour le podium

Et en soirée, Monaco a battu Marseille et il fallait être fort pour l’imaginer à la mi-temps. Car l’OM a très bien débuté le match en profitant notamment de l’apathie générale et de l’insuffisance technique momentanée de l’équipe de la Principauté. On a bien senti en fin de première période que le vent commençait à tourner et dès la reprise, Maripan a égalisé de la tête sur un corner de Golovine où Alvaro glisse et perd de vue le ballon. Et puis à la 75e minute, un autre corner de Golovine - il n’y avait pas corner mais honnêtement, c’était impossible à voir pour l’arbitre central et encore plus pour le juge de touche situé à l’opposé - a été repris de la tête par Tchouaméni, totalement libre de tout marquage.  

Et en toute fin de match, chacun jugera si Mandanda est responsable sur le coup-franc surpuissant de Jovetic. Quoi qu’il en soit, c’est une troisième défaite consécutive pour Marseille, qui ne pourra pas se contenter d’avoir fait 30 premières minutes correctes. Encore une fois, mis à part le raid de Radonjic sur l’ouverture du score en première période, bien aidé par Sidibé et Maripan, offensivement il n’y a rien eu. Ni Benedetto, ni Thauvin, ni Payet ni Milik rentré à une demi-heure de la fin n’ont apporté quoi que ce soit dans ce domaine. 

Amputé de deux titulaires avec les absences de Rongier et de Kamara, le milieu de terrain a beaucoup souffert et s’est montré beaucoup trop faible avec le ballon. Côté olympien, les derniers espoirs de podium se sont peut-être envolés hier soir, sachant que les trois prochains matchs verront les hommes de Villas-Boas affronter Rennes, Lens puis le PSG. À l’inverse, Monaco se rapproche désormais du trio de tête même si je pense que cette équipe est sans doute encore un peu jeune pour ambitionner le podium dès cette saison. 

Pierrot