Film du mois : LE MONOPOLE DU COEUR va truster votre libido !

En 1974, lors du débat de l'entre deux tours de l'élection présidentielle, Valéry Giscard d'Estaing avait désarçonné François Mitterand avec cette célèbre phrase « Non, vous n'avez pas le monopole du coeur ». Il est fort possible que notre film du mois justement nommé LE MONOPOLE DU COEUR vous crée aussi quelques émois, avec sa réalisation léchée et sa distribution de rêve.
Posté par Jean François Frontera le 6 septembre 2021
La vie de château

Il serait intéressant d'écrire un jour une thèse sur la relation qu'entretiennent les châteaux avec les films porno. Lieux privilégiés pour les intrigues et les ébats sexuels, on ne compte plus le nombre de boulards qui prennent pour cadre ces majestueuses bâtisses. Sans doute l'explication est-elle esthétique (un château est toujours plus sexy qu'un F2), mais aussi sociologique, car cet espace renvoie à un tout un monde fait de luxe et de pouvoir propice aux fantasmes. Voici quelques exemples de productions que vous pourrez regarder si le sexe en milieu « artisto-chic » vous fait particulièrement bouillir la soute à hormones : LE CHÂTEAU DES DÉSIRS (1999) avec Karen Lancaume, LE CHÂTEAU DES DAMES (1993) avec Béatrice Valle et Élodie Chérie, VIE DE CHÂTEAU (2006) où vous aurez la possibilité de voir les performances d'Adrianna Laurenti, d'Emma Guns et HPG, ou encore l'incroyable série des CHÂTEAU (2005) tournée par les studios Private. À cette liste non exhaustive vient désormais de s'ajouter LE MONOPOLE DU COEUR (dont le titre d'origine est LE CHÂTEAU DES TENTATIONS), disponible ce mois-ci sur CANAL +.

Coach satanique en séduction

Réalisé par le très iconoclaste Cosmo Liveti (SICALIPSIS, POLTESEX, CANDAULISME MON AMOUR), LE MONOPOLE DU COEUR se déroule dans un château appartenant à une mystérieuse créature surnaturelle. Un groupe d'amis libertins initiés par cette créature vont décider de mettre en pratique la théorie de leur mentor ; celle-ci consiste à faire succomber à la tentation n'importe quel être humain si l'on suit des principes de séduction supposés infaillibles. Pour ce faire, les quatre libertins vont inviter le temps d’une semaine deux couples revendiquant une fidélité sans faille et tenter de les corrompre. On vous laisse imaginer la suite... Avec un casting assez solide qu'un rempart en granit (Clara Mia, Mya Lorenn, Alba Lala, Polly Pons, Candie Luciani, Mike Hilton, Curtis, Axel Reed et le légendaire Roberto Malone), nul doute que ce long-métrage vous fera saliver le palais !

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos du Journal du Hard sont disponibles sur myCANAL

Suivez Le Journal du Hard sur :

Facebook

Twitter