Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

CANNESERIES : Orelsan, Narvalo et Le Tour du Monde en 80 jours, les temps forts de la troisième journée

Posté par Sarra Khemiri le 10 octobre 2021

Après un début de week-end marqué par une vague de romantisme, le programme de ce dimanche 10 octobre s’est légèrement assombri, avec des séries en compétition plus noires et dramatiques. Des propositions un peu plus obscures donc, mêlées à différents rendez-vous étonnants, placés sous le signe de l’aventure.

Pas de repos dominical pour les festivaliers cannois ! Les amateurs du petit écran n’ont pas eu le temps de s’ennuyer en cette troisième journée de CANNESERIES, saison 4. Compétition,  découvertes de nouvelles fictions ou encore rencontres avec d’incroyables talents, la journée a été chargée en émotions. Et qu’il s’agisse de claques visuelles ou d’entretiens passionnants, le programme de ce 10 octobre était aussi intense que rafraîchissant.

Awake et Dreams of Alice, des séries mystérieuses entre rêve et réalité

Fini l’amour et la passion, place au suspense et au frisson. Avec la projection des deux premiers épisodes de Awake à l’Auditorium Lumière ce matin, les spectateurs ont pu plonger dans l’univers fantastique et singulier de Ljubica Lukovic et Matija Dragojević. Centrée sur Sonja, une jeune détective chargée de mener l’enquête sur un suicide, la série serbe mêle les genres avec un cocktail de policier, de thriller et de surnaturel. A peine arrivées à Subotica, Sonja et sa fille commencent ainsi à faire des rêves horribles, qui les bouleversent profondément. Entre ses nuits agitées et son investigation, la jeune femme va ainsi pénétrer un monde inconnu, empli de dangers et de mystères.

Dans la même lignée, Dreams of Alice, présentée en début d’après-midi, a également eu de quoi glacer le sang des festivaliers. Composée de 8 épisodes de 48 minutes, cette fiction russe suit les péripéties d’une jeune fille issue d’une ville du nord, située à proximité d’une base militaire secrète et régie par d’étranges règles. En proie à d’effrayants cauchemars, Alice décide alors de s’enfuir avec sa meilleure amie. Une entreprise difficile, qui va les entraîner vers des chemins très obscurs… Un véritable conte horrifique au cœur d’une nature hostile, parsemée de menaces toutes plus terrifiantes les unes que les autres.

 

La diversité mise en lumière par Le Lab - Femmes de cinéma

A l’occasion d’un atelier spécial organisé par Le Lab - Femmes de cinéma en partenariat avec le collectif 50/50, cinquante scénaristes se sont réunis pour discuter des problématiques liées à la diversité et à sa représentation dans le monde de l’audiovisuel. Un sujet plus brûlant que jamais dans la société actuelle, qui a donc donné lieu à des débats vivants et passionnés.

Musique, animation et anecdotes au rendez-vous à CANNESERIES

En plus de pouvoir visionner les dernières nouveautés du petit écran, les festivaliers ont eu la chance de pouvoir rencontrer plusieurs figures importantes du milieu en ce dimanche après-midi. Les rendez-vous spéciaux de l’Espace Miramar ont ainsi débuté à 14h avec la projection des trois premiers épisodes de la série d’animation L’Épopée Temporelle. La séance était ensuite suivie d’une discussion avec le comédien, scénariste et producteur Cyprien Iov et le scénariste François Descraques. L’occasion d’échanger au sujet de l’histoire de ces petits personnages loufoques, réunis pour retrouver l’inventeur de la machine à voyager dans le temps.

Dans un second temps, c’est Narvalo, qui était mise à l’honneur. Forte du succès de la première saison, la série dédiée aux anecdotes farfelues de galères en tout genre s’offre une nouvelle salve d’épisodes, dont les deux premiers étaient diffusés en exclusivité aujourd’hui. Le réalisateur et scénariste, Matthieu Longatte, ainsi que le comédien Samir Decazza étaient alors présents pour parler de leur travail sur cette deuxième saison.

Pour finir la journée en beauté, Orelsan et Clément Cotentin sont venus présenter la série Orelsan : Montre jamais ça à personne, centrée sur la vie du rappeur et son ascension fulgurante dans le monde de la musique.

 

 

Une soirée hommage à la littérature et au voyage

Proposée hors-compétition, c’est Le Tour du Monde en 80 jours, qui a été choisie pour clôturer cette journée de festival. Fiction franco-britannique de 8 épisodes de 52 minutes, cette série inspirée du célèbre ouvrage de Jules Verne propose une nouvelle version de l’incroyable voyage de Phileas Fogg et Passepartout. Aventure, adrénaline et bouillonnement de cultures sont donc attendus dans cette folle épopée portée par David Tennant, Leonie Benesch et Ibrahim Koma. Idéal pour terminer la soirée sur une note légère et exotique.

Toutes les vidéos de CANNESERIES sont à retrouver sur myCANAL.