Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Comment Les Simpson ont révolutionné la télé

Posté par Alexis Lebrun le 31 mars 2020
En fin d’année dernière, Les Simpson ont fêté leur trentième anniversaire. Avec ses 30 saisons et ses 662 épisodes qui ont débarqué sur Disney+ le 7 avril, le show de Matt Groening est un vrai monstre sacré de l’histoire des séries américaines. Et l’influence considérable des Simpson sur la télévision se ressent encore aujourd’hui.
Ils ont popularisé les séries animées pour adultes

Avant que Les Simpson ne connaissent le succès, les chaînes de télévision étaient très frileuses à l’idée de programmer des séries d’animation en prime time, car elles les soupçonnaient d’être trop chères à produire et pas assez populaires auprès du public. Evidemment, en attirant des dizaines de millions de téléspectateurs avec leur humour satirique qui s’attaque aux valeurs conservatrices de leur chaîne (Fox), Les Simpson ont fait voler en éclats ces certitudes, et selon le créateur des Griffin Seth MacFarlane, ils ont « créé (…) un tout nouveau média. »

Depuis que le show de Matt Groening a ouvert la voie, on ne compte plus les séries d'animation pour adultes qui se sont engouffrées dans la brèche. Il n’est donc pas abusif de dire que sans Les Simpson, il n’y aurait pas eu South Park, American Dad!, Futurama, ou encore BoJack Horseman. Les Simpson sont une référence incontournable de quasiment toutes les séries animées qui contiennent une dose d’humour pour adultes, il n’est donc pas étonnant qu’elle soit par exemple citée dans les influences des créateurs de Rick & Morty.

Ils ont trouvé l’équilibre parfait entre l’humour référencé et l’humour facile

Cela paraît évident aujourd’hui quand on regarde un film Pixar, Marvel ou DreamWorks, mais Les Simpson ont grandement contribué à la création de la recette de l’animation selon laquelle il est possible de proposer plusieurs types de blagues qui s’adressent à des publics très différents, notamment au niveau de l’âge. Les Simpson passent en permanence de gags visuels très simples à des clins d’œil beaucoup plus référencés voire obscurs à la culture populaire ou geek, que la série est connue pour parodier avec une affection sincère (pensez au vendeur de BD).

En montrant qu’il était possible de proposer de l’humour pour tous les goûts et presque tous les âges, Les Simpson ont fini de convaincre les chaînes comme Fox que les séries animées pouvaient toucher un public mainstream. Eh oui, quand l’animation était réservée aux enfants et les intrigues sérieuses aux adultes, tout cela n’allait pas de soi.

Ils ont mis fin à la domination des rires enregistrés

Certes, deux des séries comiques les plus connues des années 1990 (Seinfeld et Friends) ont continué d’utiliser les rires en boîte, et on peut en dire de même de How I Met Your Mother et The Big Bang Theory pour les années 2000 et 2010. Néanmoins, grâce aux Simpson, ces rires enregistrés qui étaient auparavant la norme sont devenus plus rares voire des exceptions. Comme Les Simpson, la plupart des séries comiques récentes se passent de cet artifice.

Malcolm a été la première à suivre cet exemple, mais on peut aussi citer South Park, The Office, Scrubs, Parks and Recreations, Sex and the City, Veep, Community, Brooklyn Nine-Nine ou encore Curb Your Enthusiasm. Les Simpson ont montré qu’il était non seulement possible mais aussi préférable de laisser le public choisir quand il veut rire. On ne les remerciera jamais assez pour ça aussi.

Les 30 saisons des Simpson sont à retrouver sur Disney+, disponible avec CANAL+.