Connaissez-vous vraiment Sabri Louatah, le père des Sauvages ?

Avec Rebecca Zlotowski, le jeune écrivain a activement participé à l’adaptation des Sauvages, la nouvelle Création Originale à découvrir à partir du 23 septembre sur CANAL+.

Pour sa première œuvre (qu'il adapte aujourd'hui sur CANAL+), Sabri Louatah aurait pu faire le choix d’une autofiction. Au lieu de ça, l’écrivain s’est lancé dans un projet titanesque : une tétralogie déroulant sur des milliers de pages une ambitieuse fresque familiale, sociale et politique.

Il y a travaillé pendant des années, enfermé dans son studio. « Je n’ai plus le choix, je dois terminer ce truc », racontait-il au Nouvel Obs, épuisé, au milieu du processus en 2013.

« Une prise de parole, pour faire émerger des voix que je n’avais jamais entendues dans la fiction française. » 
 

Soit Les Sauvages, saga bien ancrée dans son époque qui doit autant aux feuilletons balzaciens, à Zola (le côté fresque familiale), Tolstoï (l’ampleur) ou Dostoïevski (le crime et les châtiments…) qu’aux séries américaines, dont le trentenaire, qui se dit « pas intello, mais accro à la vitesse et au rythme », est friand.

Fan des monstres sacrés US (David Chase, David Simon ou Vince Gilligan, respectivement derrière Les Soprano, The Wire et Breaking Bad), il a emprunté les codes des séries pour nourrir son écriture. 
 

En témoigne son récit vibrant, insolent, plein d’argot, toujours drôle.

Résultat : quatre tomes nerveux fourmillant de dialogues bien ciselés, et une maîtrise qui fait de cette saga originale un page-turner addictif, qui a su séduire les critiques comme le public, érigeant son auteur au rang de nouvel espoir de la littérature. 
 

Même s’il a évité l’autofiction, l’écrivain, né en 1983 à Saint-Étienne, s’est néanmoins inspiré de sa propre famille pour camper ses personnages.

« Les Nerrouche, c’est moi, c’est ma famille. Enfin non, ma famille est plus sympathique », confiait-il à Libé.

Tantes appuyées sur leurs couscoussières ou gamins sous ecstasy, Sabri Louatah sait y faire pour créer une galerie de personnages plus réalistes et attachants les uns que les autres, qu’on pourra très bientôt voir portés à l’écran. 
 

Une création (à laquelle l’auteur a largement participé) qui ne pouvait que réjouir l’écrivain.

« Le roman contemporain, le vrai (…), tout ça est porté par les séries, désormais », disait-il en 2013. Avant de conclure : « Mais le roman est irremplaçable. »

Et on a hâte de découvrir le sien adapté à l’écran, avec Roschdy Zem, Sofiane ZermaniAmira Casar ou encore Dali Benssalah.

Les Sauvages, la nouvelle Création Originale CANAL+, disponible sur CANAL+.