Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Dans Moonbase 8, les pieds nickelés veulent aller dans l'espace

Posté par Alexis Lebrun le 26 octobre 2020
Ces derniers temps, les séries spatiales se multiplient aussi dans le registre comique. Après Avenue 5 et Space Force notamment, voici donc Moonbase 8, un projet porté par des figures de la comédie américaine.
Objectif Lune

Moonbase 8 a beau être une série spatiale, elle prend place sur le plancher des vaches, et plus particulièrement dans une base lunaire de la NASA, en plein désert de l’Arizona. C’est là que s’entraînent trois astronautes que l’on peut qualifier de sous-doués : Skip, Rook et enfin le chef de la bande, Cap. Ces trois-là ont bien l’intention de faire leurs preuves pour gagner un ticket qui les enverrait sur la lune, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas forcément les aptitudes physiques et intellectuelles requises.

Heureusement, ils n’ont pas l’air d’être de mauvais bougres, et ils mettent un peu de bonne volonté pour dans leur préparation, mais il n’est certain que ce soit suffisant pour embarquer pour une première mission lunaire. L’humour absurde de la série se repose donc sur ces personnages un peu limités et qui doutent à juste titre de leurs capacités, mais qui sont aussi attachants, en raison de de leurs gaffes évidemment.

Un quatuor hyperactif

Le créateur et réalisateur de Moonbase 8 n’est autre que Jonathan Krisel, réalisateur et coscénariste de la plupart des épisodes très drôles de Portlandia, une série malheureusement jamais diffusée en France. Il a également officié pendant un certain temps sur le Saturday Night Live, ce qui lui fait deux points communs avec un autre visage connu de Moonbase 8 : Fred Armisen. En dehors du SNL et de Portlandia (dont il a partagé la création avec Krisel), Armisen nous a aussi fait mourir de rire dans sa série parodique Documentary Now!, disponible depuis peu sur CANAL+. Dans Moonbase 8, il joue l’un des trois astronautes en pleine préparation, aux côtés de Tim Heidecker et John C. Reilly. Le premier est connu pour le duo humoristique qu’il forme dans plusieurs émissions de télévision connus aux Etats-Unis avec Eric Wareheim, et il est récemment apparu au cinéma dans Us de Jordan Peele.

Mais les fans de la série culte de HBO Eastbound and Down se souviendront surtout de lui pour le rôle qu’il y a tenu dans la dernière saison. Quant à John C. Reilly, c’est un visage très connu des cinéphiles, puisqu’il a notamment joué dans The Hours, Gangs of New York et Chicago, ainsi que plus récemment dans le western de Jacques Audiard, Les Frères Sisters. Fait assez rare pour être souligné, Krisel, Heidecker, Armisen, et Reilly se partagent aussi les crédits au scénario et à la production de la série. Enfin, la musique de la série a été composée par Steven Drozd, membre de l’indescriptible groupe The Flaming Lips. Un choix tout à fait pertinent pour une série aussi allumée.

Moonbase 8 épisodes 1 à 6, diffusés à partir du 9 novembre sur CANAL+.