Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Dexter : New Blood, les enjeux d’un revival très attendu

Posté par Alexis Lebrun le 8 novembre 2021
Dexter Morgan est de retour, et il n’est pas là pour couper du bois. Huit ans après sa fin très controversée, la série de Showtime offre à ses fans une suite inespérée aux aventures sanglantes du tueur en série le plus célèbre de l’histoire de la télévision. Et on peut déjà le dire : il va y avoir du sang.
Rappel des faits

Parce qu’il faut bien passer par là avant d’aborder cette nouvelle itération de Dexter, commençons par le sujet qui fâche : la façon dont la série avait pris fin en 2013. Pour résumer, après la mort de sa sœur Debra, Dexter décide d’immerger son corps en mer à l’aide de son bateau, avant de passer un coup de fil d’adieu à sa copine Hannah (Yvonne Strahovski) et à son fils Harrison, qui s’apprêtent à prendre l’avion pour l’Argentine.

Dexter dirige ensuite son bateau droit vers une tornade approchant de Miami, et tout le monde pense alors qu’il est porté disparu, puisque son embarcation est retrouvée en morceaux. Oui mais voilà, Showtime n’a pas voulu tuer un personnage aussi populaire, et la scène finale révèle en réalité que Dexter a mis en scène sa propre disparition pour vivre sous une nouvelle identité dans l’Oregon, où il travaille désormais en tant que bûcheron… Un choix pour le moins surprenant sur lequel on va revenir plus bas.

Changement de décor

Mais alors, en quoi consiste Dexter : New Blood ? D’abord, précisons que ces dix nouveaux épisodes ne viennent pas « effacer » les derniers événements de la saison 8 comme certains en rêvaient un peu étrangement. Tout ce qui a été rappelé ci-dessus a bien eu lieu, et Dexter est bien passé par sa période bûcheron. La question est : combien de temps a-t-elle duré ? Ce qui est certain, c’est que les événements de New Blood commencent approximativement dix ans après la fin de la saison 8. Et vous pouvez dire adieu au soleil de Miami : Dexter vit désormais dans une petite ville (fictive) très enneigée de l’État de New York, Iron Lake. Il se fait désormais appeler Jim Lindsay et travaille dans une petite boutique en réussissant depuis presque une décennie à ne plus céder à ses instincts meurtriers.

Bref, il mène une petite vie en apparence normale, même s’il ne peut pas s’empêcher de sortir avec la cheffe de la police du coin, ce qui lui permet de garder un œil sur les crimes qui pourraient survenir. Et justement, il ne tarde pas à découvrir qu’un individu très dangereux qui s’attaque à des jeunes femmes se cache à Iron Lake, mais ce dernier n’est pas le seul à troubler sa vie de pépère. Alors que son « Dark Passenger » menace déjà de repointer le bout de son nez et que Dexter meurt d’envie d’aiguiser ses lames, voilà que son fiston désormais ado (Harrison) débarque chez lui après avoir retrouvé sa trace. Autrement dit, tous les ingrédients sont réunis pour que Jim Lindsay redevienne Dexter Morgan, d’autant plus que Debra lui apparaît pour le hanter comme une sorte d’esprit.

Fantômes du passé et nouvelles têtes

Outre évidemment le comeback du toujours impeccable Michael C. Hall, le retour de l’actrice Jennifer Carpenter dans cette nouvelle version de Debra est l’une des meilleures nouvelles de ce revival, tant son personnage a été traité de façon discutable par la série dans le passé. Les fans seront aussi ravis d’apprendre que John Lithgow devrait également faire une apparition dans la peau du très flippant Arthur Mitchell, l’antagoniste indépassable de la saison 4 – néanmoins censé être mort en même temps que sa dernière victime, la femme de Dexter (Rita). Côté nouveaux noms, on est particulièrement heureux de retrouver Julia Jones pour jouer la policière et copine de Dexter, Angela Bishop, après son apparition remarquée dans la saison 2 de Westworld, puis dans The Mandalorian. Au casting figurent également la jeune Johnny Sequoyah (Believe), Alano Miller (Underground), Clancy Brown (Carnivàle, Billions) Jamie Chung (Once Upon a Time, Lovecraft Country) ou encore Michael Cyril Creighton (Only Murders in the Building).

Mais le plus important se passe derrière la caméra, puisque le showrunner de Dexter : New Blood n’est autre que Clyde Phillips, soit l’homme responsable des quatre premières saisons de la série, universellement considérées comme les meilleures. Il est accompagné du réalisateur Marcos Siega, qui a tourné six des nouveaux épisodes, alors que sa dernière contribution à Dexter remontait aussi à la saison 4. Philips promet notamment que cette saison apportera des réponses sur le devenir de Dexter entre la fin de la saison 8 et les événements de New Blood, mais également « que la fin de cette nouvelle saison (…) va faire imploser Internet ». On ne sait pas encore si cette fin-là sera définitive – une autre saison de New Blood n’est pas exclue à ce stade –, mais c’est bien le minimum que les fans attendent pour corriger le final mal-aimé de 2013, et reconnu comme une erreur par la plupart des parties prenantes de ce revival. Un aveu qui constitue une base saine pour l’avenir de Dexter.

Dexter : New Blood, le 16 décembre sur CANAL+. Les saisons 1 à 8 sont visibles en intégralité sur CANAL+.