Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Hippocrate : ces moments où on a autant stressé que les internes

La saison 1 de la série de la Création Originale Hippocrate a mis nos nerfs à rude épreuve. Vous vous souvenez ?

L'annonce de la quarantaine

Dès le premier jour d’Hippocrate, quand les jeunes internes commencent leur service, c’est la débandade. On apprend qu’à la suite de la propagation d’un mystérieux virus, tous les médecins titulaires sont invités à rester chez eux, en quarantaine, par principe de précaution (un scénario assez réaliste… à l'image de la série).

Les étudiants vont devoir, avec l’aide des infirmiers et infirmières, gérer le service de médecine interne seuls. « Ça sert à rien de paniquer, hein », dit Chloé Antovska. En revanche, pour ses collègues Alyson Lévêque et Hugo Wagner, beaucoup moins expérimentés, c’est le début du stress…

L'erreur d'Hugo

Hugo, carabin fêtard qui fait montre d’un grand sens de l’empathie, commet une bourde. Une patiente fragile, Marion, lui réclame son téléphone, enfermé dans un casier. Hugo le lui donne, en laissant ouvert le casier.

Problème : l’adolescente de 17 ans en profite pour y prendre des médicaments et faire une tentative de suicide. Hugo sait qu’il est responsable. Non seulement une enquête va avoir lieu, mais aussi, bien plus grave, on ne sait pas si la patiente va s’en sortir.

Le « départ » d’Alyson

Face à cette énorme pression, la jeune Alyson, épuisée, craque. Elle veut changer de stage. Problème : il va falloir annoncer à ses camarades qu’elle les lâche. La jeune médecin attend le bon moment pour leur apprendre la mauvaise nouvelle, mais il n’y en a pas vraiment…

Durant toute sa garde, elle repousse cette épreuve. « Justement, du coup, pour demain… » tente-t-elle timidement au détour d’une rare pause cigarette. Au moment de quitter Hugo pour la soirée, elle prend son courage à deux mains. « Je ne vais pas venir demain, ni les autres jours », lui avoue-t-elle, mortifiée. Nous, on compatit. (Elle reviendra par la suite).

L’accident de Chloé

Chloé, qui souffre d’une malformation cardiaque, tire sur la corde, travaillant sans relâche. Malheureusement, la jeune femme, à bout, cernée par les problèmes (notamment l’erreur d’Alyson, et ses possibles conséquences néfastes sur sa carrière), ne tient plus.

En crise, la médecin appelle à l’aide son amoureux confiné, le Dr Manuel Simoni, qui ne décroche pas. L’angoisse monte, le souffle lui manque. En pleurs dans sa voiture, elle s’effondre.

Alyson lui porte secours. L’étudiante lui prodigue les premiers soins, avant qu’un brancard arrive. Intubation, massage cardiaque, perfusion d’adrénaline… Le temps presse. Heureusement, Alyson a assuré.

La commission d’enquête

Cette fois-ci, c’est Alyson qui a commis une erreur : elle a effectué un prélèvement sans purger, ce qui a faussé les résultats et la réanimation de la patiente Marion, décédée. Arben Bascha, Chloé et Alyson font alors face à un choix cornélien : qui va porter cette responsabilité ?

Sans Chloé, en convalescence, Arben, Alyson et Hugo passent devant une commission d’enquête. Les traits tirés, ils n’en mènent pas large devant ce sévère aréopage de spécialistes qui les mettent sur le gril. Pourtant, ils ne vont pas se laisser démonter, chacun défendant ses camarades. Probablement le moment le plus stressant de toute la saison…

Hippocrate, saison 1, Création Originale, 8 épisodes de 52 minutes, sur CANAL+. Saison 2, bientôt sur CANAL+.