La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé, la première série de Xavier Dolan

Posté par Alexis Lebrun le 13 janvier 2023
Dix ans après Tom à la ferme, le cinéaste québécois adapte à nouveau une pièce de Michel Marc Bouchard, mais cette fois dans une Création Originale CANAL+ qui constitue l'un des événements culturels de ce début d'année. Ambitieuse sur le fond et splendide dans la forme, La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé est une œuvre aussi singulière que les films de Xavier Dolan.
Famille dysfonctionnelle

On comprend pourquoi, quand Xavier Dolan a vu La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé en 2019, il a vite voulu adapter cette pièce de Michel Marc Bouchard. Car derrière son titre à rallonge se cache un drame familial sur une famille dysfonctionnelle dont tous les membres souffrent de névroses plus ou moins graves, quelque chose qui irrigue une grande partie de l'œuvre du réalisateur québécois.

Cette fois, ce sont les embrouilles d'une fratrie qui sont au cœur de l'intrigue. En 1991, un drame se produit pendant la fameuse "Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé", ce qui fait exploser le trio amical formé par Laurier (Pier-Gabriel Lajoie) avec Julien Larouche (Patrick Hivon) et sa sœur Mireille (Julie Le Breton).

Vingt-huit ans plus tard, en 2019, les conséquences de cette nuit dépassent largement ces trois personnages. Alors que Madeleine, la mère de la famille, est mourante, la plupart de ses enfants se retrouvent à son chevet. Tous sauf une en réalité : Mireille, qui a coupé les ponts avec sa famille pour devenir une grande thanatologue, et dont les services sont justement requis par sa propre mère pour embaumer son corps. Une demande peu commune, mais cette famille n'est pas commune non plus.

Mélange réussi des genres

Il y a de quoi offrir des retrouvailles explosives entre Mireille et son frère Julien, tandis que dans le reste de la fratrie, le benjamin Elliot sort tout juste de cure de désintox et que le brave Denis (Éric Bruneau) semble aussi perdu que les autres. Il faudra aller au bout des cinq épisodes pour comprendre comment "La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé" a fait basculer le destin de toute la famille.

Très à l'aise avec le format sériel, Xavier Dolan multiplie les allers-retours entre 1991 et 2019 sans nous perdre, tout en naviguant entre une ribambelle de genres avec la même facilité.

De cette pièce de théâtre qui était un huis clos, il tire un thriller psychologique où l'horreur et le suspense du mystère cohabitent avec l'humour qui caractérise souvent Dolan, et qui est ici amené notamment par Chantal (Magalie Lépine-Blondeau), la compagne adorablement grande-gueule de Julien, et qui rappelle les grands personnages féminins de l'œuvre du cinéaste.

Pas n'importe quelle série

Évidemment scénariste, réalisateur et monteur de tous les épisodes de la série, Xavier Dolan joue aussi le rôle d'Elliot. Il retrouve son fidèle chef opérateur André Turpin – présent sur ses cinq derniers films et qui permet à la série de retrouver le grain cinématographique de son cinéma –, ainsi que l'incontournable Anne Dorval, qui joue le rôle de Madeleine.

Et si le penchant de Xavier Dolan pour les morceaux pop sucrés s'exprime largement dans la série (pas de spoiler), il y a une vraie surprise du côté de la musique, avec la présence du mastodonte de la bande-originale, Hans Zimmer, accompagné ici par David Fleming.

La richesse des décors toujours très travaillés de Dolan vient aussi rappeler que cette œuvre tournée visiblement sans faire de compromis n'est pas n'importe quelle série. Ultime preuve : elle sera présentée dans quelques jours à la Mecque du cinéma indépendant, le festival de Sundance.

La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé, en ce moment sur CANAL+.