Nehama : pourquoi la série va vous bouleverser

Posté par la rédaction de CANAL+ le 16 Janvier 2020
Nehama, c’est la prochaine série bouleversante à ne pas manquer. Révélée à CANNESERIES 2019, on vous explique pourquoi cette fiction israélienne est l’une des pépites de l’année.
C’est l’histoire d’une parentalité

Chez CANAL+, on aime bien les séries qui parlent de famille. Si on ne devait en citer qu’une, on parlerait par exemple de This Is Us, qui résume bien la vie qui règne au sein d’une maison. Nehama, elle, s’inscrit dans cette lignée, et pour cause : Guy Nehama, le héros, doit s’occuper de ses 5 enfants, et ce n’est pas une mince affaire ! Face à ses progénitures, dont une très jeune, l'organisation de la vie de famille s'avère bien compliquée. 

C’est une série qui parle du manque

Une série qui parle en fait du manque et du deuil. Ce ne sont pas les seuls thèmes qui sont abordés dans la série, mais ils posent le décor. L’histoire de Nehama est celle d’un père de famille qui doit faire face au décès de son épouse dans un accident de voiture. S’il essaye tant bien que mal à jouer son rôle de père, il doit aussi entamer son propre deuil et accompagner celui de ses enfants. Si sa compagne était la femme parfaite, comment Nahama va-t-il parvenir à se reconstruire ?

On y parle d’atteindre ses rêves

La réponse à la dernière question va être rapidement toute trouvée. Afin de retrouver un équilibre, Guy Nehama va tenter de réaliser son rêve : monter sur les planches et devenir un humoriste. Le message que l’on retient de la série, c’est celle de la poursuite de ses rêves, et pas forcément de leur concrétisation. Pour vivre heureux, rêvons. 

C’est aussi (et surtout) une comédie

Si les arguments précédents étaient ciblés sur la partie plutôt dramatique de la série, il ne faut pas oublier que c’est avant tout une comédie. Ainsi, nous aurons le droit à quelques situations ubuesques, lorsqu’il décide de démissionner de son travail par exemple. Les répliques font aussi partie du charme de Nehama. Pour un papa qui a du mal à gérer son deuil, certaines de ses phrases risquent bien de sembler maladroites… On ne vous en dit pas plus...

Elle a reçu un prix prestigieux

Et pas n’importe lequel. Lors du festival CANNESERIES de 2019, Reshef Levi, qui incarne le personnage principal Guy Nehama, s’est vu attribuer le prix d’interprétation. Lors de son discours de remerciement, il a tenu à rendre hommage tout d’abord… à lui-même ! “J’ai fait du bon travail”, a-t-il lancé. On n’est jamais mieux servi que par soi-même !

Retrouvez la saison 1 à partir du 30 janvier sur CANAL+