Pourquoi Henri Duflot nous manque au Bureau des légendes

Le flegmatique boss du Bureau des légendes n’était vraiment pas comme les autres.

Si le Bureau est un microcosme ô combien complexe, Henri Duflot, incarné par Jean-Pierre Darroussin, en était son centre névralgique.

Bien loin de l’image qu’on aurait pu se faire d’un directeur de la DGSE – une sorte de James Bond à la française, mystérieux et ultra discret –, le boss des légendes avait au contraire une bonhommie bienvenue dans le monde si sérieux des renseignements.
 

Il ne fallait cependant pas se fier à ses dehors avenants et son « humour feutré » : Duflot n’en était pas moins un vrai pro, une perle même.

Chaque jour vêtu d’une nouvelle cravate bigarrée, ce boss attentionné et pas comme les autres savait, d’une formule adroite, d’un bon mot ou d’un sourire, remotiver les troupes, rassurer et fédérer comme personne.

Ou désamorcer n’importe quelle situation avec une blague bien sentie… 
 

Sorte de vigie bienveillante, loyal et dédié tout entier au service de la France, il a toujours cherché à garder ses hommes dans le droit chemin, comme Malotru, brebis maintes fois égarée. Le même Malotru qu’il a soupçonné d’être une taupe…

Un déchirement pour cet agent d’une probité exemplaire, humain et attaché à son équipe, en premier lieu Marie-Jeanne Duthilleul, aussi droite que lui.

Et un peu étrange aussi : pétri de contradictions, entre rigueur militaire, patriotisme et « paternalisme tranquille et magnanime », selon Jean-Pierre Darroussin. Un type sympa dont la noirceur affleurait pourtant au fil des épisodes.
 

Confronté à des situations de plus en plus délicates, avec des agents partout dans le monde et lui-même parfois en mission périlleuse sur le terrain, et à une pression inouïe, le si flegmatique patron ne paniquait jamais, ni ne perdait son sang-froid.

À la DGSE, il était comme un phare, une figure paternelle, un pilier sur lequel on pouvait s’appuyer. Ce que n’hésitait d’ailleurs pas à faire Malotru, ignorant à la fin que son sauveur de toujours était mort…

Dans ces conditions, difficile, pour Marie-Jeanne Duthilleul, de lui succéder : Henri Duflot était irremplaçable et sans lui, le Bureau n'est plus le même.
 

Le Bureau des légendes, saison 5, Création Originale, prochainement sur CANAL+.