Quelles sont les plus grosses influences de Rick & Morty ?

Posté par Alexis Lebrun le 9 Janvier 2020
Depuis son arrivée en 2013, la série animée star d’Adult Swim qui a débarqué dans les offres CANAL+ le 23 janvier, a eu un impact important sur ce genre popularisé dans les années 1990. Mais ses épisodes et ses créateurs n’oublient pas de rendre hommage à leurs glorieuses aînées.

Il va falloir s’y faire : depuis que les créateurs de Rick & Morty, ont annoncé que la série atteindrait au minimum 100 épisodes, on sait qu’elle va faire partie du club très fermé des shows qui pourraient durer plus d’une décennie. Et alors que de nombreuses questions se posent déjà sur cette entrée dans l’âge de raison et sur l’héritage de Rick & Morty sur la production actuelle, c’est peut-être aussi le moment idéal pour revenir aux racines de la série et aux influences assumées ou pas de ce monument de la pop culture des années 2010. Come on Morty, voici les cinq plus grosses influences de la série de Justin Roiland et Dan Harmon.

Retour vers le futur

Sans la trilogie culte de Robert Zemeckis, Rick & Morty n’aurait jamais vu le jour. Eh oui, avant de prendre la forme que l’on connaît aujourd’hui, la série a d’abord été une parodie animée des aventures de Doc et Marty, nommée The Real Animated Adventures of Doc and Mharti, un court-métrage réalisé en 2006 par Justin Roiland pour un festival fondé par… Dan Harmon.

Si les deux personnages ne s’appellent pas encore Rick et Morty et que le style graphique est encore très sommaire, on retrouve déjà plusieurs marques de fabrique de la série : les célèbres rots de Rick/Doc et un humour décapant et encore plus trash que par la suite. Et au-delà de cette parodie, Retour vers le futur a aussi posé les futures bases de Rick & Morty, qui a repris l'univers de science-fiction à base de voyage dans l’espace-temps et la fameuse relation entre un vieux dingue et un ado.

Le Guide du voyageur galactique

C’est LA référence toujours citée en interview par les créateurs de Rick & Morty. En 2015, Dan Harmon explique que « c’est là où [il] a tout appris sur le concept d’univers infini en tant que divertissement. » Et cela se voit : le multivers complètement déjanté de Rick & Morty où l’on trouve une infinité de mondes aux possibilités sans limites semble directement tiré du Guide du voyageur galactique, œuvre multisupport du britannique Douglas Adams, qui mélange science-fiction et comédie.

Cette saga notamment déclinée en cinq romans et en série radio a eu une influence énorme sur toute une génération dont Harmon et Roiland faisaient partie dans les années 1980. Et cette influence persiste encore aujourd'hui : une série adaptée de cet univers est en préparation, avec à sa tête Carlton Cuse, le co-showrunner de Lost.

Doctor Who

Une autre référence avouée de Rick & Morty, qui fait plusieurs clins d’œil à cette série britannique totalement culte. Dès 2013, Dan Harmon reconnaissait qu’il y avait une « forte dose » de Doctor Who dans Rick & Morty.

Mais au-delà des similitudes évidentes avec les voyages dans l’espace-temps de cette œuvre de science-fiction, Rick & Morty a surtout pris exemple sur la personnalité du personnage principal, comme l’explique Dan Harmon : « avec Doctor Who, l’idée est qu’on peut avoir un personnage qui ne correspond pas forcément à notre définition de quelqu’un de sympathique ou même de compréhensible, du moment qu’il a des compagnons qui remettent en question son jugement. » Voilà, vous savez maintenant d’où vient la personnalité complexe de Rick, et pourquoi tous les membres de la famille n’hésitent heureusement pas à le contester.

Futurama

La série de Matt Groening n’est pas une influence revendiquée des créateurs de Rick & Morty, mais il est impossible de ne pas la citer, tant elle a ouvert la voie pour son successeur spirituel. Entre 1999 et 2013, les aventures loufoques de Fry, Leela et Bender ont passionné de nombreux fans par leur originalité et leur humour. Même si le mélange de science-fiction et de comédie de Futurama ne va pas aussi loin que dans Rick & Morty et se porte davantage sur l’émotion, la série a montré qu’il était possible de réussir sur ce créneau a priori étroit.

Et on peut bien sûr établir un parallèle entre les personnages principaux, Fly/Morty dans le rôle du jeune mec pas très futé, et Hubert Farnsworth/Rick dans celui du scientifique de génie. Et n’oublions pas que Bender carbure (littéralement) à l’alcool, comme un certain Rick. Mais si la partie sci-fi de Rick & Morty doit beaucoup à Futurama, son ancrage dans la réalité d’une famille américaine vient d’une autre petite série de Matt Groening…

Les Simpson

Pour Justin Roiland, « quiconque travaillant dans l’animation de nos jours mentirait s’il disait ne pas être influencé d’une certaine manière par les Simpson. » Selon lui, la série de Matt Groening est tellement incontournable qu’elle a imprimé sa marque sur la grande majorité des séries animées mainstream, à tel point qu’il pense avoir « l’ADN des Simpson dans son subconscient. »

Au-delà de l’importance écrasante des Simpson dans le paysage des séries animées, on retrouve plusieurs de ses éléments de base dans Rick & Morty : les parodies de la culture populaire et de la société US, la maison américaine standardisée avec jardin (sur laquelle commencent souvent les épisodes), le père de famille idiot qui exaspère sa femme avec son comportement, et le fils et la fille qui occupent un rôle central, non seulement dans le scénario mais aussi du point de vue moral.

En 2015, la parenté entre les deux séries a été officialisée, puisqu’un gag du canapé spécial Rick & Morty a été réalisé par Justin Roiland et Dan Harmon pour le season finale de la 26ème saison des Simpson. D’une durée de 2 minutes et 34 secondes, il est le plus long de l’histoire de la série. Quant à Dan Harmon, il est aussi apparu en guest star dans l’épisode Springfield Splendor en 2017. Que d’honneurs !

Rick et Morty saison 4 première partie sur Adult Swim, disponible avec CANAL+

Adult Swim est disponible dans les offres CANAL+ > http://bit.ly/AdultSwimAvecCANAL