Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Trois fois où les fans de Rick & Morty sont allés beaucoup trop loin

Posté par Alexis Lebrun le 21 janvier 2020
Le carton d'Adult Swim, disponible dans les offres CANAL+, semble parfois avoir totalement dépassé ses deux créateurs, Justin Roiland et Dan Harmon.

Difficile de le nier, les fandoms ont été l’un des phénomènes incontournables des années 2010. Alors que les fans ont longtemps eu une image un peu ambivalente, ils sont désormais partout. De Marvel à Star Wars en passant par Game of Thrones, il existe une fandom pour tout le monde, et les séries n’y échappent évidemment pas. Même si vous n’avez jamais vu un épisode de Parks and Recreation ou Friends, il est impossible d’échapper à leurs gifs et mèmes, popularisés sur le web grâce à Tumblr ou Reddit.

Mais en matière de fandom, Rick & Morty est dans une autre dimension (vous l’avez ?). Encensée pour ses qualités, la série d’Adult Swim a donné naissance à un culte qui dépasse l’entendement, notamment autour du personnage de Rick. Voici donc trois moments où des fans un peu trop zélés de Rick & Morty ont pété une durite.

Le groupe Facebook « The Real Ricks »

En juillet 2017, un texte écrit par un fan de Rick & Morty devient viral sur Reddit : « Honnêtement, il faut avoir un QI très élevé pour comprendre Rick & Morty. L’humour est extrêmement subtil, et sans une bonne compréhension de la physique théorique, la plupart des blagues échapperont au spectateur moyen. » Même si ce paragraphe très gênant est depuis devenu un mème qui tourne en dérision les fans hardcore de Rick & Morty, il est pris très au sérieux par nombre d’entre eux.

Ces derniers créent à la même époque plusieurs groupes Facebook privés dédiés à la vénération de Rick, dont le plus connu est « The Real Ricks. » Vous l’avez peut-être compris, il s’agit de communautés fermées remplies de fans qui s’identifient en gros à Rick parce que leur intelligence supérieure les isolerait et justifierait de mal se comporter. Et ces personnes pensent être les seules capables d’apprécier la série, ses références et ses blagues à leur juste valeur. Le souci, c’est que Rick Sanchez n’a pas été conçu par ses créateurs comme un exemple à suivre. C’est un personnage malheureux et toxique avec son entourage. Mais comme Don Draper (Mad Men) ou Walter White (Breaking Bad), ces caractéristiques lui attirent de nombreux fans, passés à côté du message de la série.

Le fiasco de la sauce Szechuan de McDonald’s

Dans le premier épisode de la saison 3, Rick se lance dans une diatribe dont il a le secret et révèle son plan machiavélique pour prendre le contrôle de la famille et expulser le pauvre Jerry. Il est présenté en nihiliste pour qui n’a rien de sens, puisqu’il explique grosso modo à Morty que son seul objectif dans la vie est de trouver la sauce Szechuan distribuée par McDonald’s en 1998 pour la sortie du film Mulan.

Et une nouvelle fois, c’est le drame. Alors que cette tirade qui montre Rick sous un jour détestable et pathétique était à prendre au second degré, des hordes de fans de Rick & Morty se mettent en quête de la fameuse sauce Szechuan qui n’existe plus. Face à la demande, l’enseigne de fast food flaire le coup de pub gratuit, et en octobre 2017, la sauce est disponible en quantité extrêmement limitée pendant une journée. Bien sûr, les quantités sont loin de pouvoir répondre à la demande, et l’opération tourne au vinaigre. Des fans mécontents d’avoir attendu des heures pour rien s’en prennent aux employés, et dans plusieurs restaurants, la police est obligée d’intervenir car des émeutes se créent. Tout ça pour de la sauce Szechuan ensuite revendue pour des sommes délirantes sur eBay ou même en échange d’une voiture. Voilà, voilà.

Le harcèlement des femmes scénaristes

Décidément, l’année 2017 n’aura pas été le meilleur millésime pour la réputation de la fanbase de Rick & Morty. Pour la troisième saison, Dan Harmon et Justin Roiland recrutent pour la première fois quatre femmes scénaristes, ce qui permet à la série d’avoir une « writers’ room » paritaire. Les réactions ne se font pas attendre.

Après la diffusion de l’épisode Rick-ornichon (l’un des meilleurs du show, récompensé aux Emmy Awards), des fans commencent à se plaindre sur Reddit que les femmes scénaristes « ruinent la série » car ce sont des « Social Justice Warriors que Dan Harmon a été obligé de recruter. » Ils se mettent à les harceler sur les réseaux sociaux avec menaces de mort et de viol à la clé, et dévoilent leurs informations personnelles (doxing). En réponse, Dan Harmon a déclaré : « j’en pense que c’est révoltant. Ce sont des connards qui veulent protéger un contenu dont ils pensent être propriétaires, et ça vient de leur besoin d’être fiers de quelque chose, souvent leur ethnie ou leur genre. »

Rick et Morty saison 4 en cours sur Adult Swim, disponible avec CANAL+

Retrouvez Adult Swim dans les offres CANAL+ > http://bit.ly/AdultSwimAvecCANAL