Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Quelle est la position sexuelle qui brûle le plus de calories ?

Posté par Jean François Frontera le 2 Juillet 2020
Le sport en chambre sera-t-il un jour digne d'être une discipline olympique ? Possible, mais en attendant, il est selon cette étude anglaise* un moyen honnête de perdre des calories superflues. Il est donc temps pour vous de résilier votre abonnement à la salle et de pratiquer quelques-unes de ces figures acrobatiques avec régularité.
Les positions du piston et de la baratte à beurre sont les grands gagnants

On pourrait se croire dans un atelier de mécanique ou dans une crémerie mais il n'en est rien. Avec exactement 188 calories brûlées pendant l'effort, la position du piston (en anglais, the squat) arrive chez les femmes en tête et pourrait se décrire comme une chevauchée ultra-tonique. Symbole d'une certaine reprise du pouvoir féminin sur l'homme (la femme dirige et est au-dessus), le piston est très largement utilisé dans le cinéma porno et nous ne pouvons que vous conseiller de regarder l'explosive Abella Anderson à l'oeuvre, c'est une véritable experte en la matière... Chez les messieurs, c'est une position répondant au doux nom de « baratte à beurre » (butter churner) qui l'emporte, avec 211 calories brûlées. Cette position, c'est un peu la ceinture noire cinquième dan du Kamasutra, donc autant bien s'entrainer athlétiquement pour la maîtriser : vous êtes debout et votre bien-aimée a les épaules et la tête sur le sol, ses jambes sont en l'air. Tout l'astuce consiste à la pénétrer en vous accroupissant, le pénis à 90 degrés. Ouch. Enfin, notons les mentions honorables de la brouette (elle : 149 cal, lui : 167 cal) et de l' homme debout  (elle : 145 cal, lui : 198 cal.). Sachant qu'une heure de footing fait perdre environ 600 calories, vous pourrez évaluer l'intensité de vos efforts sexuels en sortant vos calculettes et en faisant des règles de trois.

Parce que des schémas valent mieux que mille mots
Cerise sur le gâteau

En bonus, la dernière partie de cette passionnante étude nous livre les positions les plus orgasmiques (homme comme femme). Sur la troisième place du podium, la cavalière inversée (71%), qui est tout simplement une cavalcade féminine, le corps tourné vers les pieds de l'homme. Sur la deuxième place, de nouveau le piston (72%). Et en haut, très haut dans les cimes de l'orgasme siège la levrette (79%), cette bonne vieille levrette, certes basique, mais qui offre un angle de pénétration quasi-maximal. Pour votre culture personnelle, et épatez vos amis lors de vos prochains diners en ville, sachez que la levrette tire son nom de la femelle du lévrier ; que dans la Rome antique, elle avait pour dénomination latine « coitus more ferarum » (comme les animaux le font) ; et que chez nos amis italiens, elle s'appelle « a pecorina », c'est-à-dire « comme les brebis ».

Armé de tout ce savoir calorifique et étymologique, vous voilà fin prêts à éprouver dans une caravane, au bord de la plage, prêt d'une cascade ou plus sobrement dans une piaule cette belle citation d'Aimé Jacquet : « Le sport, c'est le dépassement de soi. Le sport, c'est l'école de la vie. »

*Cette étude a été commandée par le site GolfSupport. Elle a été menée sur 112 couples hétérosexuels. Les rapports sont d'une moyenne de 30 minutes

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos du Journal du Hard sont disponibles sur myCANAL

Suivez Le Journal du Hard sur :

Facebook

Twitter