Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Sexe et avion : quand le porno s'envoie en l'air !

Posté par Jean François Frontera le 28 août 2020
Mesdames, messieurs, bienvenue sur JDH Airlines. Nous nous assurerons de votre plaisir durant cette lecture estimée à 3 minutes et 22 secondes. Pour votre confort, nous vous demanderons de détacher votre ceinture. Notre commandant de bord tient fermement le manche, le décollage est imminent...
Le "Mile High Club", vous connaissez ?

Il est des moyens de transports plus excitants que d'autres : mieux que le vélo sans selle, l'avion semble particulièrement inspirant puisque d'après une étude* menée par l'application de rencontre Saucydates, 78% des personnes interrogées aimeraient forniquer en altitude et 5% sont déjà passés à l'acte. Sur ces 5%, plus de la moitié (57%) ont atteint le 7e ciel dans les toilettes tandis que 31% plus fainéants (ou plus têtes-brulées) sont restés sur leur siège. Enfin, 9% affirment avoir fait l'amour dans les « galleys » (vous savez, la zone qui sert à réchauffer les plats) et 1% dans le cockpit (?!). Au delà de ces considérations purement statistiques, cette pratique existe depuis les tout débuts de l'aviation : on rapporte qu'en 1915, l'as allemand Oswald Boelcke avait pour habitude de faire monter des jolies infirmières dans sa carlingue, si bien que ses acrobaties furent sanctionnées par ses supérieurs. Il est également bon à savoir qu'un club (informel) regroupe tous les gens qui ont copulé dans un avion : le Mile High Club. Pour pouvoir y adhérer, il faudra apporter quelques preuves sur ce lien, et avoir réalisé sa performance à plus d'1,6 km de hauteur. Easy.

Le puissant fantasme de l'hôtesse de l'air

Promiscuité, interdit, transgression, sensations fortes, vibrations, sex-appeal des hôtesses de l'air, des stewarts et des pilotes... Évidemment, il n'en fallait pas plus pour que le cinéma pornographique investisse ce terrain de jeu et s'amuse de ces différents clichés. Par exemple, dans Emmanuelle (1974), l'héroïne a le droit à un petit quickie avec un bel inconnu dans les toilettes. Plus proche de nous, l'aviation a aussi donné quelques idées à de grands studios de productions : The Flight Attendants (2019) de Dorcel retrace le quotidien hyper libidineux des exquises Mariska, Cassie del Isla, Valentina Nappi et Anny Aurora en hôtesses de l'air. Dans la même veine, Flight 69 (2006), Airplane XXX (2011) ou Hot Airlines (2005) explorent avec une grande rigueur le sujet. Enfin, nous attribuons une mention spéciale à Pussy Airlines 9 : A Creampie Flight (2018), film japonais mettant en scène des séquences complètement orgiaques au bord d'un Airbus. Les vidéos amatrices ne sont pas en reste et poussent le vice un peu plus loin en proposant du sexe filmé en condition réelle. Un simple tour sur une plateforme pornographique avec l'hashtag « airplane » vous permettra des contempler des séances de masturbation et de pénétrations effectuées dans la plus grande discrétion. De quoi se mettre de belles poussées d'adrénaline et d'endorphine dans les dents.

Porno gravité zéro

Mais dans ce registre, s'il ne devait rester qu'un film, ce serait sans aucune hésitation The Uranus Experiment (1999) réalisé par John Millerman. Voici brièvement son synopsis : « Après un long voyage, une mission russo-américaine est arrivée finalement à la planète Uranus...Mais de suite, l'équipage s'aperçoit qu'ils ne sont pas les seuls à l'espace: deux femelles extraterrestres visitent le navire spatial avec la ferme intention de faire connaissance avec les astronautes. » Certes, The Uranus Experiment ne se déroule pas à proprement parler dans un avion, mais il est le premier et seul film pornographique à montrer une éjaculation faciale en gravité zéro. Pour accomplir cet exploit, l'équipe est monté sur le Vomit Comit, un célèbre avion d'entraînement de la NASA qui crée de l'apesanteur par une suite d'accélérations. Pour voir une boule de semence flotter dans les airs, vous savez ce qu'il vous reste à faire....

* Auprès de 11 179 passagers - principalement américains et britanniques.

Petit bonus en guise de dernière escale, on laisse Lele O vous présenter le film Les hôtesses de l'air...

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos du Journal du Hard sont disponibles sur myCANAL

Suivez Le Journal du Hard sur :

Facebook

Twitter