Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Devils (OCS), la série diabolique sur les requins de la finance

Posté par Alexis Lebrun le 31 Mars 2020
Vous le savez, on trouve en Europe des séries qui n’ont rien à envier aux créations américaines. Et on devrait en avoir une nouvelle preuve avec les traders de Devils, des anti-héros aux dents qui rayent le parquet et qui se livrent une guerre pas seulement financière. Pour découvrir cette nouvelle minisérie haletante digne d’un thriller, rendez-vous le 18 avril sur OCS, disponible avec CANAL+.
Une histoire de conspiration mondiale bien tordue

Devils se déroule à la bourse londonienne, mais au sein d’une banque américaine, dirigée par Dominic Morgan. Joué par Patrick Dempsey, c’est un PDG incroyablement puissant dans le monde de la finance. Il est accompagné par Massimo Ruggero, un jeune banquier italien ambitieux et talentueux qui se trouve en pleine ascension après avoir réussi plusieurs gros coups pour la banque d’investissement NYL Investment Bank. En rapportant des centaines de millions de dollars à sa boîte, il gravit les échelons et s’apprête à obtenir une promotion au poste de vice-président, ce qui marque le début de ses ennuis.

Empêtré dans un scandale via sa femme toxicomane, Ruggero est lâché par Morgan. Et comme si cela ne suffisait pas, un de ses collègues meurt brutalement, et tout le monde le suspecte d’être l’assassin. En tentant de prouver son innocence et de remonter la pente, il se retrouve confronté à une vaste machination qui semble totalement le dépasser, et découvre que son patron n’est pas aussi clean qu’il n’en a l’air. Et comme ce thriller financier prend place en 2011, toute ressemblance avec la crise de la finance de 2008 n’est évidemment pas fortuite…

Un casting international de premier choix

À l’image du monde de la finance qui n’a pas de frontières, la distribution de Devils réunit des acteurs d’origines très variées. Alors que l’on ne présente plus l’américain Patrick Dempsey, certains découvriront peut-être l’acteur italien Alessandro Borghi qui lui donne la réplique. Il a notamment incarné l’artiste italien Luigi Tenco dans Dalida, le biopic réalisé par Lisa Azuelos et sorti en 2017.

Dans Devils, la femme de Morgan est jouée par Kasia Smutniak, actrice polonaise polyglotte dont on se souvient pour son rôle dans le film de Pierre Morel sorti il y a déjà dix ans, From Paris with Love, où elle côtoyait John Travolta et Jonathan Rhys-Meyers. Mais les fans de séries reconnaîtront surtout immédiatement le danois Lars Mikkelsen, vu dans House of Cards, The Killing, ou encore Sherlock. On peut enfin citer la néerlandaise Sallie Harmsen (aperçue dans Blade Runner 2049), l’anglais Malachi Kirby (Black Mirror) ou encore l’espagnole Laia Costa (Les Bracelets rouges). 

Une série européenne adaptée d’un roman italien

Série 100% européenne, Devils est une co-production entre l’Italie, le Royaume-Uni et la France, puisqu’OCS y a participé. Tournée en langue anglaise, Devils n’en reste pas moins une série italienne, et ce d’autant plus qu’elle est inspirée de I diavoli, un roman de l’écrivain Guido Maria Brera publié en 2014. Mais aux commandes de la série, on retrouve le réalisateur anglais Nick Hurran, qui a abandonné le cinéma depuis 2006 pour se tourner vers la réalisation de nombreux épisodes de séries (Doctor Who, Altered Carbon…). Il a d’ailleurs été nommé aux Emmy Awards en 2014 pour un épisode de Sherlock. Avec un tel casting attendez vous à une série diabolique.

Devils, série OCS Originals diffusée à partir du 18 avril sur OCS, disponible avec CANAL+.