Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Et vous, pourriez-vous être un « clandé » du Bureau des légendes ?

Alors que le Bureau des légendes revient le 6 avril sur CANAL+ pour la saison 5, le podcast CANAL+ Espion, une vie sous légende (à écouter dès maintenant) nous explique quelles sont les qualités du parfait espion. Intéressés ?

Qui n’a jamais rêvé de vivre une double vie ? D’être un espion, d’arpenter les cocktails mondains tout en sauvant le monde, sans que personne, jamais, ne le sache ?

Sauf que si vous avez suivi Le Bureau des légendes, vous savez déjà que le métier d’agent de la DGSE n’a rien à voir avec James Bond. Et en écoutant le podcast Espion, une vie sous légende, on en apprend encore davantage sur ce job tout sauf ordinaire, qui n’est décidément pas fait pour tout le monde.

Les qualités recherchées ? Comme l’explique dans le premier épisode, consacré à l’entrée dans la clandestinité, le journaliste Jean Guisnel, une certaine « propension au déguisement, à la dissimulation » est nécessaire.

Pour assumer une fausse identité, mieux vaut être bon acteur. « Tu ne peux pas jouer, tu dois y croire totalement, sinon, t’es cuit », résume Mathieu Amalric (JJA).

Bien sûr, la discrétion (pour ça, suivez La Mule), la curiosité et le sang-froid, à garder en toute circonstance, sont des prérequis indispensables.

Tout comme la débrouillardise, qui peut tirer les agents de bien des mauvais pas. Marina Loiseau l’a bien compris dès sa formation, quand Malotru lui demande par exemple, dans une brasserie parisienne, de s’arranger pour obtenir le numéro de téléphone de parfaits inconnus qu’il lui désigne.

Mais pour mener ce genre de vie qui demande un investissement complet, il faut aussi aussi être animé par un certain « sens de l’État ». Du « patriotisme » pour Jules Sagot, qui joue Sylvain Ellenstein. Voire posséder la « foi » pour Mathieu Amalric, « des valeurs ».

C’est votre cas ? Tant mieux. Reste à savoir si vous êtes prêts à faire de grands sacrifices, à commencer par renoncer à votre vie privée, comme les espions sous légende qui partent à l’étranger.

Mais certains y trouvent tout à fait leur compte, comme Marina Loiseau, agent solitaire, entièrement dévouée à sa tâche.

Pour Sara Giraudeau, « elle se sert de son métier pour vivre ce qu’elle doit vivre avec les autres. C’est une forme de mystère que je n’ai pas encore percé. Elle est profondément dans son métier et ça lui suffit ». Pas sûr que ça vous convainque de postuler à la DGSE…

SUR QUELLE PLATEFORME ÉCOUTER LE PODCAST ? :

🎧 ITUNES : can.al/apple/espion-une-vie-sous-legende
🎧 GOOGLE : can.al/google/espion-une-vie-sous-legende
🎧 SPOTIFY : can.al/spotifiy/espion-une-vie-sous-legende
🎧 myCANAL : can.al/mycanal/espion-une-vie-sous-legende