Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Gomorra saison 5 : comment Gennaro est devenu le patron de la série

Posté par Alexis Lebrun le 17 novembre 2021
À l’aube de la dernière saison de la série créée par Roberto Saviano, tout le monde n’a qu’une question en tête : comment va finir le personnage joué avec brio par Salvatore Esposito ? Il faut dire que depuis son apparition dans le premier épisode de Gomorra en 2014, Gennaro Savastano s’est métamorphosé de façon spectaculaire, au point de devenir l’un des anti-héros les plus populaires du petit écran.
Saison 1 : le fils à papa en stage boucherie

Quand Gennaro apparaît pour la première fois dans Gomorra, il représente un peu le cliché du fils unique pourri gâté, mais appliqué au milieu de la mafia napolitaine. Passant son temps à faire la bringue et à faire montre de son immaturité, Genny désespère son père, Don Pietro, qui n’a aucune envie de lui céder sa place tant qu’il n’aura pas fait ses preuves en tant que gangster. Don Pietro demande donc à Ciro de prendre Gennaro sous son aile pour lui apprendre les ficelles de ce métier bien particulier, mais sa mère (Donna Imma Savastano) l’expédie quand même au Honduras pour l’endurcir un bon coup, mettant fin par la même occasion à sa relation avec sa première fiancée (Noemi).

Genny revient métamorphosé d’Amérique centrale et le fait savoir à ses proches, en commençant par flinguer le chien de sa mère puis un ami d’enfance pour une mauvaise blague, avant de raconter qu’il a dû découper un pauvre type avec une machette lors de son périple pour le moins tourmenté. Le voilà devenu un vrai boucher sanguinaire, aussi impulsif qu’accro aux effusions de sang, alors qu’il semblait peu enclin à faire usage de la violence au début de la saison.

Saison 2 : l’homme marié et réfléchi (enfin presque)

Après avoir évité la mort in extremis en début de saison, Gennaro révèle une facette inattendue de sa personnalité. Même s’il est toujours aussi chien fou voire enragé, il réfléchit davantage et semble avoir un peu appris de ses erreurs, puisqu’il montre de vraies qualités de stratège qui lui seront très utiles dans son conflit ouvert avec son père, toujours férocement opposé à l’idée de lui laisser la place. Mais Gennaro en a marre d’attendre que Don Pietro daigne lui exprimer sa confiance et un peu de reconnaissance : il est temps pour lui de prendre du galon, même si cela implique des sacrifices très lourds.

Ni une ni deux, il fait zigouiller son père par Ciro, alors que ce dernier a déjà liquidé sa mère à la fin de la saison précédente, au moment où Donna Imma avait pris le pouvoir. Mais la vie continue pour la famille mafieuse de Genny, qui devient père après avoir épousé Azzurra en fin de saison 2. Très ironiquement, leur fils naît au moment où Don Pietro est tué, et Gennaro a la grande idée de lui donner le même prénom que son père assassiné.

Saison 3 : le passage à l’âge adulte

Enfin débarrassé de la figure encombrante de Don Pietro et désormais père de famille, Gennaro n’en a pas pour autant fini avec les ennuis, tant cette troisième saison est douloureuse pour lui. Son beau-père (Giuseppe Avitabile) n’est pas un tendre, et lorsqu’il découvre que Genny lui a fait un sale coup, il réussit l’impensable en l’obligeant à rester loin d’Azzurra et du petit Pietro.

Heureusement, notre anti-héros est alors comme cul et chemise avec Ciro, et celui-ci l’aide à se sortir de cette mauvaise passe et à se débarrasser pour de bon de ce beau-papa pas très sympa. Manque de bol, ils n’ont pas vraiment le temps de profiter de ces retrouvailles, puisque Gennaro finit la saison en étant obligé de tuer Ciro, qui – n’ayant plus rien à perdre – se sacrifie pour qu’il puisse vivre tranquille avec sa petite famille. Ça fait beaucoup pour un seul homme, même quand on s’appelle Gennaro Savastano.

Saison 4 : la reconversion ratée

Après toutes ces péripéties tragiques, Genny a envie d’honorer la promesse faite à Ciro et à sa femme de se ranger pour assurer à sa famille un avenir un peu plus serein. Il refile la patate chaude à la fidèle Patrizia, et décide de son côté de se lancer dans les affaires « légales », notamment via la mise en service d’un aéroport (rien que ça) dans le coin. Mais les choses ne se passent pas vraiment comme notre nouveau businessman voudrait : il réalise avec une naïveté touchante que les hommes en costard peuvent être aussi peu respectueux de la loi que ses associés de la Camorra, et cela tombe finalement bien car Gennaro se sent à l’étroit et brimé dans ce costume d’homme respectable.

Et comme il est aussi contrarié par la tournure des événements à Naples en son absence, le monstre a envie de sortir et le naturel finit par reprendre irrémédiablement le dessus. Genny réalise donc un retour fracassant en fin de saison pour rétablir l’ordre chez les siens, et Patrizia en paye le prix : il l’exécute sans sourciller pour soupçon de trahison alors qu’elle est enceinte, et prend en même temps conscience qu’il ne peut pas lutter contre sa vraie nature, celle d’une bête sauvage et violente.

Saison 5 : l’heure des comptes ?

Dans la dernière scène de la saison 4, Genny se terre volontairement dans un bunker grand comme une cellule de prison, après avoir réglé aussi ses comptes avec la famille Levante. Celle-ci voudra évidemment se venger, mais elle n’est pas la seule à traquer Gennaro, qui est également recherché très activement par la police en ce début de saison 5. Mais tout cela n’est rien en comparaison de la découverte fracassante faite par Genny dans le film L’Immortale (CANAL+), chaînon manquant entre la fin de la saison 3 et la saison finale de Gomorra. Eh oui, Ciro n’est pas mort et se cache en Lettonie, mais Gennaro l’a appris et se rend sur place.

Les deux anciens compères ont beaucoup de choses à se dire, mais leurs retrouvailles promettent d’être mouvementées pour ne pas dire sanglantes, car on sait qu’ils vont s’opposer violemment pour une raison encore inconnue à ce jour. Quelle sera l’issue de de cet affrontement ? On sait maintenant que Ciro est vraiment immortel, mais qu’en est-il de Gennaro ? Après des années de transformation, il ne fait plus confiance à personne et n'a jamais autant ressemblé à son père, mais peut-il échapper au même funeste destin ? C'est la question cruciale à laquelle cette saison finale de Gomorra devra répondre.

Gomorra saison 5, diffusée à partir du 20 novembre sur CANAL+. Les saisons 1 à 4 sont visibles en intégralité sur myCANAL.