Le Flambeau : un final au suspense insoutenable pour les 450€ !

Toutes les bonnes choses ont une fin, et il est malheureusement l’heure de faire nos adieux aux aventuriers de Chupacabra. Au terme de trois derniers épisodes riches en retournements de situation, Le Flambeau a désigné son vainqueur. Quel est son nom ? On revient sur ce final haletant. Attention SPOILERS !
Episode 7 : ¿Dónde está mi Bandeja?

L’épisode 6 se terminait sur un cliffhanger insoutenable : touché par une fléchette tranquillisante, Marc s’effondrait dans la jungle au moment où il s’apprêtait à quitter l’aventure parce que tout le monde le trouve con. Finalement, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter : Marc est toujours sur l’île, et il joue maintenant le rôle d’un docteur dans une télénovela mexicaine (¿Dónde está mi Bandeja?), où sa seule réplique consiste à dire « où est mon plateau ? », alors que la star est José, l’héritier de Claude dans La Flamme.

Et le réalisateur de la série n’est autre que Frédéric Lopez, puisque le présentateur de Rendez-vous en terre inconnue est visiblement retenu contre son gré par la production. Pendant ce temps, Marco, un trafiquant « pâtissier » sanguinaire qui ressemble étrangement à Marc débarque sur la plage des aventuriers pour prendre en otage tout le monde, car il a perdu sa précieuse « farina ». Légèrement sous pression, le présentateur du Flambeau décide donc d’organiser une épreuve de cuisine où chacun devra concocter un maximum de farina de la meilleure qualité possible.

Même si tout le monde ne peut pas s’improviser Walter White, Marco est tout de même impressionné par la farina ensoleillée de Patrice, et par celle réalisée en forme de meringue par Hervé, ravi de devenir la « puta » du trafiquant. William semblait aussi avoir préparé une farina très pure, mais l’influenceur a eu le malheur d’y goûter et de finir par tout sniffer. Furieux, Marco le flingue et William doit quitter l’émission entre la vie et la mort, mais toujours inquiet pour sa fausse chemise tâchée. Annick échappe de peu au même sort, car elle est obligée d’avouer que c’est elle qui cache la farina de Marco, afin de la revendre à ses copains trapézistes pour au moins 450€.

Après avoir failli « se chier dans le sarouel », elle est éliminée à l’unanimité sans ménagement lors du conseil, en raison de la gravité de ses actes. Une autre candidate quitte encore Le Flambeau, puisqu’Alexandra est tombée sous le charme de Marco en l’absence de Marc. Mais avant de partir, le trafiquant exige de faire la rencontre de son rival dans le cœur d’Alexandra, ce qui oblige le présentateur de l’émission à négocier avec le producteur de ¿Dónde está mi Bandeja? (José) pour la libération de Marc (sans le pauvre Frédéric Lopez, toujours prisonnier). Et ce dernier accepte finalement de revenir dans l’aventure, ému aux larmes d’avoir été complimenté sur son bronzage par ses camarades. Pour ne rien gâcher, le voilà enfin débarrassé d’Alexandra, qui a attendu désespérément et en vain que Marc la retienne sur l’île…

Episode 8 : « Faut que j'aille voir le Dr Juiphe pour lui dire que j'arrête avec lui. »

Revigoré par le plus beau compliment qu’il n'ait jamais reçu (« Tu es bronzé »), Marc se sent d’attaque pour mettre un terme à sa collaboration avec le docteur Juiphe. Mais celui-ci ne l’entend pas de cette oreille et, vert de rage, il a toutes les peines du monde à s’extirper de sa combinaison de plongée pour se transformer en « L’Incroyable Juiphe » et s’engager dans un combat titanesque avec Marc. De retour sur le campement, notre aventurier n’est pas au bout de ses surprises, puisqu’un cinquième demi-finaliste jamais vu jusqu’à présent dans Le Flambeau fait son apparition : Jean-Guy. Et même si Marc ne le connaît pas, il affirme avoir toujours été là et être son meilleur ami sur l’île.

Quoi qu’il en soit, il participe avec Patrice, Carole, Hervé et Marc à une épreuve de culture générale, qui voit l’ancien bachelor de La Flamme l’emporter en répondant « le vase de Soissons » à pratiquement toutes les questions. Grâce à cette victoire, Marc remporte un SUV et peut éliminer la personne de son choix. Sans hésitation et à la surprise générale, il choisit le favori et très populaire Jean-Guy, au grand dam de tout le monde. Ultime privilège, Marc peut choisir le plat qui sera cuisiné pour eux le soir-même par un chef étoilé, à l’occasion du fameux « festin des rois ».

Certain de faire plaisir à ses collègues, Marc décide d’offrir à chacun un café pour donner du « tonus » à tout le monde avant l’épreuve décisive du lendemain. Enragé, Hervé tente alors de lui crever les yeux, sans compter qu'il est aussi copieusement insulté par Patrice. Les trois anciens Mojitos font un pacte et jurent de se partager les 450€ si l’un d’entre eux gagne l’émission, ce qui incite Patrice à se lancer dans un discours un peu particulier. De son côté, Marc est à nouveau très ému par toute cette agressivité, et décide de se confier au GPS de son SUV, avec qui une vraie complicité s’installe, au point que la scène est à deux doigts de finir comme dans Titane, mais Marc n’a évidemment pas vu le film.

Le lendemain, place à la mythique épreuve des cordeaux, pendant laquelle les aventuriers sont soumis à divers supplices, comme un groupe qui reprend Calogero a cappella. Sous la pression des frères « Guili », Patrice est le premier à tomber, suivi par Marc, atteint par un service du tennisman Stanislas Wawrinka renvoyé de la tête par Hervé. Enfin, ce dernier est convaincu par Carole de lâcher prise, en échange d’une promesse : le choisir pour aller en finale avec elle. Mais dans un ultime retournement de situation, l’ancienne cheffe des Mojitos trahit sa parole et son équipe en choisissant finalement Marc pour « l’écraser en finale ».

Episode 9 : « Les flambeaux électriques s’éteignent, et pour nous tous, l’aventure se termine ici et maintenant ! »

L’heure de la grande finale à Paris est arrivée. Comme la tradition le veut, le présentateur de l’émission retrouve tous les aventuriers de Chupacabra dans un studio, où ils vont voter pour désigner un vainqueur. Comme à l’accoutumée aussi, ces retrouvailles sont l’occasion de faire un tour d’horizon des changements dans la vie des candidats depuis qu’ils ont été éliminés. Ainsi, Chataléré porte désormais des vêtements depuis qu’elle a rencontré l’amour au doux nom de Couillalairo. Idem pour Anne, désormais en couple avec un psychiatre qui n’est pas le docteur Juiphe mais le docteur Goye, slammeur occasionnel médiocre bashé par Grand Corps Malade, présent dans le public.

Côté cœur toujours, ça roule pour Marina et Soraya, d’autant que cette dernière a eu la chance d’obtenir une greffe de cœur humain permise par la mort d’un retraité, ce qui a de nouvelles conséquences étonnantes sur son comportement. Tony Tonic a aussi été en veine, puisque le requin responsable de son amputation a été retrouvé, mais le coach sportif n’a pu retrouver que son pied et pas sa jambe. L’occasion pour le présentateur du Flambeau de signaler à tout le monde qu’il a réalisé une greffe de cheveux dont les résultats ne sont pas encore très visibles…

Les conséquences des mensonges de Philippe ont elles été très claires : forcé de rendre sa carte d’invalidité et le DVD de Pédale douce à un vidéoclub, il n’a pas pour autant arrêté l’écriture, et a décidé de se lancer dans les mangas en créant Noroto. Mais promis juré, il a arrêté le plagiat. Et Patrice a quitté Patricia pour lui… Annick a elle fait ses adieux au cirque, puisqu’elle est désormais accompagnatrice de chiens qui voient l’avenir. Une chose est sûre : même son chien Moscou peut constater qu’Yvan le complotiste a été remplacé par un vulgaire sosie pas ressemblant du tout depuis son enlèvement sur l'île. Et maintenant, Alexandra s'y connaît en enlèvements depuis qu’elle gère les affaires d’un cartel mexicain en l’absence de Marco, emprisonné. En parlant de Marco, William a survécu à la balle reçue dans le thorax. Et l'influenceur en a profité pour faire un partenariat avec une marque de balles de tennis.

Et le résultat du vote alors ? C’est très serré entre Marc et Carole, car le premier est détesté depuis qu’il a osé éliminer Jean-Guy, et la deuxième l’est tout autant en raison de ses multiples trahisons. Résultat, ils sont à égalité à l’issue du vote, et ils doivent être départagés par l’épreuve du « baiser de la mort », à savoir donner le nom de tous les aventuriers. Carole et Marc ne font aucune erreur jusqu’à Soso, l’enfant-bulle, et le présentateur leur donne donc trois essais chacun pour trouver la bonne réponse, sinon les 450€ iront à une association, « et personne n’a envie de ça ». Heureusement, Marc a un ultime éclair de génie en devinant que Soso s’appelle en réalité… Soissons. Tout est bien qui finit bien, et avec son pactole, Marc déclare vouloir s’acheter un deuxième SUV. « Les flambeaux électriques s’éteignent, et pour nous tous, l’aventure se termine ici et maintenant ! »

Le Flambeau, les Aventuriers de Chupacabra, épisodes 1 à 9 disponibles seulement sur CANAL+.