Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Le Prince de Bel-Air : Les retrouvailles, une réunion de famille émouvante

Posté par Alexis Lebrun le 12 mai 2021
Trente ans après ses débuts sur la chaîne NBC, la sitcom culte des années 1990 offre à ses fans une petite cure de nostalgie. Tout le casting du Prince de Bel-Air s’est en effet retrouvé autour de Will Smith dans le célébrissime salon de la famille Banks (recréé spécialement pour l’occasion), pour évoquer ses souvenirs de la série, faire quelques révélations sur le tournage, et rendre hommage à un acteur disparu. Sortez les mouchoirs, vous risquez d’en avoir besoin.
L’impact d’une série culte

Si tous les membres vivants du casting du Prince de Bel-Air se sont réunis pendant plus d’une heure pour ce programme spécial annoncé en grande pompe, ce n’est pas pour rien. La sitcom n’a bien sûr pas seulement révélé Will Smith au grand public. Avec ses 6 saisons et ses près de 150 épisodes enregistrés en public dans une ambiance électrique digne d’un concert de hip-hop – et avec un plateau chauffé à blanc par Will Smith –, elle est l’une des œuvres majeures de la pop culture des années 1990. Evidemment, Daphne Reid (la deuxième Vivian Banks) et d’autres jurent dans ces retrouvailles qu’au moment de la diffusion, ils ne se doutaient pas que la série connaitrait une telle postérité. Mais ce qui est sûr, c’est que Le Prince de Bel-Air était en avance sur son époque, et cela est aujourd’hui bien rappelé par son casting.

Au-delà des anecdotes savoureuses de tournage que l’on préfère vous laisser découvrir, un élément intéressant ressort de cette réunion de famille : le fait que le casting de la série pouvait apporter son éclairage aux scénaristes pour que les personnages soient le plus crédible possible. Car comme cela est rappelé, la communauté afro-américaine était alors quasiment absente des « writer’s room » à la télévision. C’est ainsi que Le Prince de Bel-Air a pu commencer à démonter pas mal de stéréotypes bien ancrés, à une époque où les séries avec un casting noir se comptent alors sur les doigts d’une main, comme le rappelle Alfonso Ribeiro, l’inoubliable interprète de Carlton. Enfin, Will Smith fait remarquer à raison que le show abordait également des problèmes graves malheureusement encore d’actualité aujourd’hui, comme les discriminations subies par les noirs face à la police et la justice aux Etats-Unis. Cela explique sans doute aussi un peu pourquoi Le Prince de Bel-Air continue de séduire et d’inspirer de nouvelles générations aujourd’hui.

Une réconciliation très attendue

Si Le Prince de Bel-Air est aujourd’hui une sitcom célébrée un peu partout, sa production a connu quelques frictions, et la plus tristement célèbre d’entre elles est restée non-résolue pendant près de trente ans. On veut bien évidemment parler du départ de l’actrice Janet Hubert à la fin de la saison 3, remplacée par Daphne Reid dans le rôle de la tante Vivian Banks (ironie du sort, cette dernière avait refusé de passer une audition pour le lancement de la série) pour les trois dernières saisons. Une partie des retrouvailles du casting est donc consacrée à une mise au point publique sur cet épisode bien peu glorieux, avant d’enterrer la hache de guerre entre Will Smith et Janet Hubert, qui ne se parlaient plus depuis des années et s’envoyaient des amabilités par médias interposés. En 2011, alors que la série fêtait ses vingt ans, Hubert avait même écarté catégoriquement toute possibilité de retrouvailles avec Will Smith, à moins que ce dernier s’excuse, ce dont elle l'estimait alors incapable en l'insultant. Ambiance...

Visiblement, de l’eau a coulé sous les ponts, puisque dans une séquence forte, l’actrice retrouve Will Smith et lui explique les yeux dans les yeux comment il a tué sa carrière à l’époque par ses commentaires désobligeants sur elle dans la presse. Pour rappel, Janet Hubert était enceinte pendant le tournage de la troisième saison, et elle traversait une période difficile sur le plan personnel, ce qui a contribué à son isolement sur le plateau du show. Elle révèle que contrairement à ce qu’affirment certaines rumeurs depuis des années, elle n’a pas été virée par la production, mais est partie d’elle-même après avoir reçu une offre financièrement inacceptable, conséquence de sa grossesse. Conscient de sa responsabilité, Will Smith répond aujourd’hui par un mea culpa sincère (et met son comportement sur le compte de son immaturité de l'époque), avant de l’inviter à rejoindre les autres membres du casting. Car sans elle, cette réunion de famille ne serait pas tout à fait complète.

L’hommage à James Avery

C’est le grand absent de ces retrouvailles. Décédé en 2013, l’acteur qui incarnait le mémorable Oncle Phil de la famille Banks manque beaucoup à ses anciens collègues devenus des amis, et cela se voit dans toute la partie qui est dédiée à sa mémoire. Ceux qui étaient les plus jeunes à l’époque (comme Will Smith et Tatyana Ali) expliquent ainsi que son rôle de figure paternelle dépassait largement le cadre de la série, et qu’il a servi de guide pour eux sur et en dehors du plateau. Fin connaisseur de l’histoire du jazz, cet acteur à la carrure imposante était une présence rassurante pour ses collègues comme les spectateurs, et Le Prince de Bel-Air : Les retrouvailles lui rend l’hommage qu’il mérite.

Une séquence d’adieux très émouvante mise en parallèle avec le souvenir de l’épisode final – forcément touchant – de la série et la séparation très difficile entre tous les membres du casting à l'époque, habitués à travailler ensemble tous les jours pendant six ans. Car comme le montrent ces retrouvailles, Will Smith et les autres ont tissé des liens dignes d’une vraie famille grâce au Prince de Bel-Air. Une famille dont on a encore l’impression de faire un peu partie.

Le Prince de Bel-Air : Les retrouvailles dès maintenant sur Warner TV, disponible avec CANAL+.