Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Reda Kateb, Corinne Masiero, Swann Arlaud… Ces acteurs qui sont passés par Engrenages

De Florence Loiret Caille à Pierre Deladonchamps, nombreux sont les acteurs qui ont joué un rôle dans Engrenages, avant d’exploser sur le petit et le grand écran. Vous vous souvenez ? En voici quelques-uns !

Florence Loiret Caille

Directrice du Bureau des légendes, employée d’hôtel dévorée (Trouble Every Day, Claire Denis, 2001) ou encore maître-nageuse (L’Effet aquatique, Sólveig Anspach, 2016), Florence Loiret Caille a tenu un petit rôle dans Engrenages, dès la saison 1, en 2005. Longs cheveux sombres et visage fermé, elle jouait Ghislaine, la mère d’un bébé qui avait été découpé au couteau par sa nounou… Un personnage émouvant, au bord du gouffre, qui finira par se suicider. Bien loin de la rigolote Marie-Jeanne Duthilleul, donc.

Swann Arlaud

Avant d’être l’une des coqueluches du cinéma français (il a notamment reçu le César du meilleur acteur pour Petit Paysan), Swann Arlaud, qui a beaucoup joué pour le petit écran, est apparu dans la saison 2 d’Engrenages, en 2008. L’air tout juvénile face aux briscards de la 2e DPJ, Steph doit s’intégrer à l’équipe à la dure. Un corps carbonisé dans une voiture (un « barbecue », comme disent ses collègues) ? Il faut bien le sortir de là, et tant pis s’il vomit sur le parking après…

Reda Kateb

C’est le premier rôle de Reda Kateb : celui de « Mister Aziz », rappeur borderline et trafiquant de drogue à ses heures perdues (sous la houlette des frères Larbi), défendu par maître Karlsson. C’est un voyou de la pire espèce, qui n’hésite pas à menacer sa propre avocate comme ses amis.

Le reste du temps, cet adepte des grosses chaînes clinquantes est visiblement assez inspiré : « Ok je défonce des portes, bang bang, braquage haut de gamme, ma came je l’écoule pépère, si tu m’paies pas, j’pourrais même kidnapper ta mère », rappe-t-il. L’année suivante, l’acteur sera à l’affiche d’Un prophète, de Jacques Audiard.

Samir Guesmi

En parlant des frères Larbi, trafiquants de drogue notoires, en voici un, Farouk, toujours saison 2. Cet homme puissant, colérique, en impose avec sa stature XXL et ses montres en or. C’est une sorte de parrain que tout le monde craint. Même Joséphine Karlsson a du mal à le maîtriser…

Généralement, Samir Guesmi, qui a commencé sa carrière au cinéma à la fin des années 1980, incarne des personnages un peu plus sympathiques, notamment dans des comédies comme Camille redouble, Télé Gaucho ou chez Sólveig Anspach. Mais pas seulement : on a également pu voir le prolifique comédien dans L’Effondrement.

Youssef Hajdi

Le si sympathique « Nabil Automobile » de Validé, qui a commencé sa carrière cinématographique en 2007, a joué un de ses premiers rôles dans la saison 2 d’Engrenages. Il y campait le fragile Rachid Abderamane, envoyé en prison après avoir été accusé de vendre des produits stupéfiants à des mineurs. Si les flics se moquent de lui (notamment parce qu’il dit vivre chez sa mère), ils ne se doutaient pas qu’il ne supporterait pas de retourner en prison.

Pierre Deladonchamps

L’acteur, césarisé pour L’Inconnu du lac d’Alain Guiraudie en 2014, a tenu un rôle dans la saison 2 d’Engrenages. Il a alors 30 ans et est encore « inconnu » tout court. Le futur amoureux de Mouche interprète le lieutenant Boussac, un type droit dans ses bottes aux cheveux ras, pilote de chasse et marié, soupçonné du meurtre de son amant André Giraud. Inflexible, ce dur à cuire ne se laisse pas faire et donne du fil à retordre à la 2e DPJ. « Il va pas être facile à casser, celui-là », confirme le patron. Mais personne ne résiste à la ténacité de Pierre Clément…

Corinne Masiero

En 2010, l’actrice, qui a commencé sa carrière cinématographique dans les années 1990, apparaît dans la saison 3 d’Engrenages. Avec son accent du Nord et sa gouaille, la future Louise Wimmer, révélée au grand public en 2012 avec ce personnage, est irrésistible dans le rôle de Patricia, une prostituée qui rencarde les policiers.

« J’m’ai rappelé, j’ai vu un mec chelou. J’peux faire un portrait-robot, après vous le mettez dans l’ordinateur, c’est qu’est-ce qu’ils font dans Les Experts », dit-elle à une Laure excédée, avant de sniffer un rail de cocaïne…

Kool Shen

Bruno Lopes, alias Kool Shen de NTM, tient un des rôles majeurs de la saison 8 d’Engrenages. La légende du rap français n’en est pas à ses premiers pas devant la caméra : on a notamment pu le voir chez Catherine Breillat (Abus de faiblesse, 2014), Katell Quillévéré (Réparer les vivants, 2016) ou Validé bien sûr, dans son propre rôle. Dans Engrenages, il joue en tout cas un personnage bien éloigné de lui…

Engrenages, saison 8, disponible sur CANAL+.