Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

The Undoing (OCS) : focus sur le casting 5 étoiles de la nouvelle mini-série

Posté par Alexis Lebrun le 2 octobre 2020
Il y a encore quelques années, un tel duo de premiers rôles habitués des blockbusters hollywoodiens aurait été complètement improbable dans une série TV. Mais les vieilles barrières qui séparaient le grand et le petit écran ont quasiment disparu, ce qui explique pourquoi une série comme The Undoing peut aujourd’hui se reposer sur Nicole Kidman et Hugh Grant sans que cela ressemble à une anomalie. Et comme vous allez le voir, d’autres stars de cinéma sont à l’affiche de cette nouvelle grosse production HBO.
Nicole Kidman

Est-il encore nécessaire de présenter l’actrice australienne, toujours solidement installée parmi les comédiennes les mieux payées au monde ? Une chose est sûre, la carrière de Nicole Kidman ne montre aucun signe de faiblesse ces dernières années. Mieux : depuis 2017, celle qui a gagné l’Oscar de la meilleure actrice en 2003 pour The Hours semble véritablement parvenue au sommet de sa carrière, et la raison principale vient de la télévision et tient en trois mots : Big Little Lies. Eh oui, quelques années avant The Undoing, c’est déjà avec une série HBO de David E. Kelley que Nicole Kidman a été encensée par la critique et le public. Pendant deux saisons, elle y a incarné le rôle inoubliable de Celeste Wright, une femme qui semble en apparence vivre un mariage heureux mais qui est en réalité victime d’un mari violent.

Son interprétation est remarquable et lui vaut plusieurs Emmy Awards et Golden Globes, puisqu’elle est également productrice de la série. En 2017 aussi, elle a brillé dans une autre série en compagnie d’Elisabeth Moss, avec la saison 2 de Top of the Lake intitulée China Girl. Et si on la retrouvera encore dans la prochaine mini-série de David E. Kelley en 2021 (Nine Perfect Strangers), elle continue d’alterner blockbusters et films indépendants au cinéma, puisqu’après avoir joué dans Aquaman, elle a incarné cette année l’ancienne journaliste de Fox News Gretchen Carlson dans le film Scandale, qui raconte le harcèlement sexuel du fondateur de la chaîne, Roger Ailes.

Dans The Undoing, Nicole Kidman retrouve un personnage de femme complexe et qui en bave sérieusement, puisqu’elle joue Grace Fraser, une célèbre thérapeute qui voit s’effondrer sa réputation et sa vie parfaites en apparence, lorsqu’elle découvre que son mari qu’elle croyait connaître par coeur cache peut-être de terribles secrets.

Hugh Grant

Que de chemin parcouru pour l’acteur britannique dont le nom a longtemps été indissociable de deux mots : « comédie romantique ». Après avoir réussi à se défaire de cette image en jouant des rôles beaucoup plus sérieux au cinéma ces dernières années, comme dans le biopic de Stephen Frears sur Florence Foster Jenkins sorti en 2016, c’est dans une mini-série réalisée par ce même Frears deux ans plus tard qu’il a véritablement connu une renaissance. En incarnant le légendaire homme politique britannique Jeremy Thorpe dans les trois épisodes de A Very English Scandal, il a littéralement crevé l’écran et récolté une pluie de nominations, Golden Globes, Emmy Awards et BAFTA inclus.

De quoi le convaincre de retenter l’expérience du petit écran, ce qui l’amène aujourd’hui à incarner le mari duplice de Nicole Kidman dans The Undoing. Son personnage (Jonathan Fraser) est un pédiatre oncologue renommé qui a tout l’air du mari et du père idéal en apparence, jusqu’à ce qu’il disparaisse subitement au moment où une femme est brutalement assassinée. Un rôle ambigu idéal pour le Hugh Grant nouveau, qui vient de faire son entrée dans le club des acteurs sexagénaires (eh oui).

Donald Sutherland

À 85 ans, l’acteur canadien reste tristement connu pour ne jamais avoir été nommé aux Oscars, malgré une incroyable carrière entamée il y a presque soixante ans. Si les plus jeunes ont pu le découvrir récemment dans le rôle du méchant Coriolanus Snow des films de la saga Hunger Games, Donald Sutherland est aussi un habitué des séries : depuis quinze ans, il a joué des rôles principaux dans Dirty Sexy Money, Commander in Chief ou encore Crossing Lines. Et très récemment, il a partagé la vedette avec Hilary Swank dans Trust, très bonne série d’anthologie diffusée sur CANAL+, où il incarne le célèbre milliardaire américain J. Paul Getty.

Et c’est grâce à ses rôles dans les téléfilms HBO Citizen X (1995) et Sur le chemin de la guerre (2002) qu’il a été récompensé aux Emmy Awards et aux Golden Globes. Dans The Undoing, Sutherland incarne Franklin Reinhardt, le riche père retraité du personnage joué par Nicole Kidman, une figure protectrice pour sa fille qui se retrouve soudainement au cœur d’un scandale public avec sa famille.

Édgar Ramírez

Les fans de séries s’en souviennent, l’acteur vénézuélien s’est révélé au grand public il y a tout juste dix ans en incarnant le terroriste Carlos dans la spectaculaire mini-série éponyme de CANAL+ réalisée par Olivier Assayas. Et même si ce rôle lui a ouvert les portes d’Hollywood avec des apparitions dans Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow ou Cartel de Ridley Scott, c’est en revenant sur le petit écran en 2018 pour la deuxième saison d’American Crime Story qu’il a récolté son deuxième grand rôle, en jouant le couturier italien Gianni Versace, assassiné en 1997 à Miami.

L’occasion aussi pour lui d’être nommé pour la première fois aux Emmy Awards, après avoir déjà récolté un César et une nomination aux Golden Globes pour Carlos. Acteur sous-estimé doté d’une présence magnétique, Édgar Ramírez jouera dans The Undoing le détective Joe Mendoza, chargé de l’enquête sur le meurtre d’une jeune femme dont le corps a été mutilé.

The Undoing, diffusé à partir du 26 octobre en US+24 sur OCS, disponible avec CANAL+.