Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Un pape de "The New Pope" est mort ? Oui, et ça rappelle Jean-Paul Ier...

François II, dans The New Pope (à voir sur CANAL+ et myCANAL), n’aura pas régné très longtemps. Exactement comme Jean-Paul Ier, dont la mort après 33 jours de règne a suscité bien des rumeurs.

Dans The New Pope, le successeur du flamboyant Pie XIII (dans le coma), François II, paraît d’abord bien fade.

Inconnu qui ne comprend pas ce qui lui arrive lors de son élection, il ne parvient pas à aligner deux mots sans bafouiller et a le charisme d’un missel oublié sur un banc d’église.

C’est fait exprès : le secrétaire d’État Voiello veut en faire son pantin. 
 

Grave erreur. Très vite, le nouveau pape est gagné par la folie des grandeurs et devient la terreur du Vatican.

Mais l’encombrant souverain pontife, à peine élu, va mourir « mystérieusement »… De quoi alimenter les rumeurs : tout le monde se doute bien que Voiello n’y est pas pour rien.
 

Une histoire qui en rappelle une autre. Le 26 août 1978, Albino Luciani, 65 ans, est élu pape. Très vite, celui qui prend le nom de Jean-Paul Ier brille par sa simplicité.

Son cheval de bataille ? La lutte contre la pauvreté. Comme François II dans The New Pope, il se veut un pape humble, proche des gens, ce qui lui vaut son surnom de Papa del Sorriso (pape du sourire). 
 

Mais son règne ne durera que 33 jours : on le retrouve au matin du 29 septembre 1978 mort dans son lit, ses lunettes de lecture encore sur le nez. Un infarctus, conclut son médecin.
 

Les rumeurs les plus folles, et même les fake news et théories du complot, vont alors courir. Son corps étant rapidement embaumé, toute autopsie est impossible.

On murmure qu’il aurait été empoisonné. On parle du rôle qu’aurait joué le secrétaire d’État Villot dans sa disparition, avec l’archevêque Paul Marcinkus, le sulfureux président de la banque du Vatican.

Mais on évoque aussi la loge maçonnique P2, et même la mafia… 
 

Il faut dire que le pape aurait envisagé de destituer certains hauts responsables du Vatican, et aussi, de revoir la politique financière de la cité-État.

Les livres d’enquête se succèdent, offrant des théories plus romanesques les unes que les autres. 
 

Mais pour certains spécialistes, il serait tout simplement mort écrasé par le poids d’une charge trop lourde pour lui.

Loin d’être oublié, « Jean-Paul le Bref » est en tout cas en bonne voie vers la béatification. 
 

The New Pope, Création Originale créée et réalisée par Paolo Sorrentino, 9 épisodes de 52 minutes, à partir du 13 janvier sur CANAL+ et myCANAL.