Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

ADIEU LES CONS : burlesque mais riche de romantisme et d’émotion

Posté par Cinéma Canal le 26 octobre 2020
À l’occasion de la sortie en salles du dernier film de l’acteur-réalisateur Albert Dupontel, ADIEU LES CONS, Laurent Weil s’est entretenu avec Virginie Efira et lui. Ce qu’on peut vous dire, c’est que cette nouvelle émission de Rencontres de cinéma est étonnamment placée sur le thème de l’amour…

Trois ans après AU REVOIR LA-HAUT et son César du meilleur réalisateur, Albert Dupontel revient derrière et devant la caméra. Ce qui est sûr, c’est qu’ADIEU LES CONS a déjà conquis Laurent Weil qui y trouve de l’amour et du romantisme. Mais l’amour de qui, et de quoi ? Déjà, il y a celui de Dupontel pour le cinéma, évident dans ses films. Pour ça, il s’entoure de professionnels qui partagent le même enthousiasme que lui. Mais les personnages d’ADIEU LES CONS sont aussi plein d’un amour plus charnel : 

"- C’est peut-être ton film le plus romantique, je trouve.

- A partir du moment où vous avez Virginie Efira dans le film, le romantisme s’introduit en force. Elle a sublimé cet aspect du personnage."

"Incroyable" selon Laurent Weil, "excitant" selon Virginie Efira, le parcours de cette dernière est singulier et admirable. Pour ce film, elle a dû passer des essais mais elle confie avoir été prête à accepter le rôle sans même lire le scénario tellement son envie de jouer avec Dupontel était forte. Il recherchait de la fragilité et il ne s’est pas trompé ! En plus d’amener le romantisme, elle amène des émotions qui vont au-delà du scénario si l’on en croit le cinéaste. On comprend pourquoi il la remercie pour ce qu’elle a apporté à son projet.

"Il y a des thématiques qui sont très fortes chez lui : la filiation mais aussi les injonctions de la société, les injonctions administratives, le jeunisme. Cet humour permet de regarder ça assez frontalement. C’est mélanger Ken Loach avec Tex Avery ou Chaplin."

Albert Dupontel a l’habitude de signer des longs-métrages aux univers loufoques et de mettre en scène des personnages en marge de la société. On a tous pu constater qu’il le fait avec humour et dynamisme, comme dans 9 MOIS FERME, mentionné par Efira.

ADIEU LES CONS ne déroge pas à la règle en racontant une quête improbable entre un fonctionnaire suicidaire (Albert Dupontel), une coiffeuse qui apprend qu’elle est gravement malade et qui est à la recherche de son enfant né sous X (Virginie Efira), et un archiviste aveugle (Nicolas Marié).

"Ces gens-là se retrouvent à l’écart. Dans cet écart, il y a beaucoup de chaleur, beaucoup d’écoute, de regards et beaucoup d’affection les uns pour les autres."

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram