Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Clouds, l'histoire bouleversante de Zac Sobiech

Posté par Rosario Ligammari le 8 octobre 2020
CLOUDS raconte l'histoire vraie de Zac Sobiech, jeune garçon atteint d'un cancer des os qui n'a plus que quelques mois à vivre. Déjà réalisateur du film A DEUX METRES DE TOI, Justin Baldoni aborde là encore le combat contre la maladie incurable durant l'adolescence avec beaucoup de délicatesse.
L'adolescence et la maladie

S'il y a bien un sujet très délicat à aborder, au cinéma comme ailleurs, c'est la maladie. Lorsqu'elle touche des adolescents, à qui on dirait qu'ils ont « la vie devant eux », il faut y aller avec tact. Force est de constater que de nombreux romans ont traité de cette thématique. Ces dernières années, l'un des exemples les plus frappants – et l'un des plus connus – reste Nos Étoiles Contraires, qui est devenu par la suite un grand succès au cinéma.

Le film (réalisé par Josh Boone et sorti en 2014) a été tiré du livre éponyme, best-seller de John Green (2012) inspiré à son tour d'une histoire vraie, celle de Katie et Dalton Prager (les personnages de Hazel et Gus) qui ont dû se battre contre la mucoviscidose. Le « vrai » sujet si l'on peut dire était l'amour au sein d'un groupe de soutien pour les malades du cancer. S'il ne guérit pas, l'amour sauve.

Vivre à fond

CLOUDS (Justin Baldoni, 2020) se situe dans la même veine que NOS ETOILES CONTRAIRES. Le film relate l'histoire de Zac Sobiech (interprété ici par Fin Argus) qui, alors qu'il n'a que dix-sept ans et qu'il est atteint d'un ostéosarcome, apprend qu'il a un cancer généralisé. Sa passion pour la musique va le faire « tenir » le temps qu'il lui reste, ainsi que l'amour de ses proches. CLOUDS reprend le titre de Zac, mis en ligne sur YouTube peu de temps avant de partir. Quand il chante « We'll go up in the clouds because the view is a little nicer » (« Nous monterons dans les nuages parce que la vue y est un peu plus belle »), le morceau prend une autre dimension. Et le film de crier qu'il faut « vivre à fond ».

Sur le thème du « vivre intensément », le film fait penser encore à EVERYTHING, EVERYTHING adapté là encore d'un livre pour la jeunesse, écrit par Nicola Yoon (et adapté par Stella Meghie en 2017). Maddy, dix-huit ans, y est atteinte de la maladie de l'enfant-bulle. On l'appelle ainsi car la personne malade doit rester « dans sa bulle » (en fait, elle ne pas avoir de contact avec l'extérieur), à cause d'une défense immunitaire très faible ou quasiment inexistante. Maddy n'a jamais pu sortir de chez elle, jusqu'au jour où elle tombe amoureuse de son nouveau voisin. Question : que faire ? S'empêcher de vivre ou prendre le risque de mourir ?

Le thème de la maladie chez Justin Baldoni

Revenons à Justin Baldoni, dont la maladie (en particulier lorsqu'elle touche les plus jeunes) est devenu le sujet d'étude de son œuvre. Tout part en fait de sa série documentaire My Last Days (diffusée de 2012 à 2019) qui embarque la caméra dans les cliniques et les hôpitaux afin d'échanger avec les malades. C'est en tournant cette série que le réalisateur a suivi le « vrai » Zac Sobiech.

Cette expérience a engendré d'abord A DEUX METRES DE TOI (2019), histoire d'amour entre deux adolescents qui, atteints de mucoviscidose, se trouvent dans la même chambre d'hôpital mais avec six pieds de distance pour éviter les risques d'infection croisée. Jusqu'à ce que, marqué par sa rencontre avec Zac Sobiech, Justin Baldoni décide de réaliser un film sur son histoire. Cela donne le poignant CLOUDS.

Clouds, disponible dès le 16/10 sur DISNEY+

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram