Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

MUD : le coup de maître du prodige Jeff Nichols

Posté par Alexis Lebrun le 26 août 2021
Très injustement oublié du palmarès du Festival de Cannes en 2012, le troisième long-métrage du cinéaste américain est pourtant déjà un classique. Ce statut enviable doit beaucoup à l’interprétation de Matthew McConaughey, qui a trouvé avec MUD (2013) un des meilleurs rôles de sa carrière.
On dirait le Sud

C’est un fait : depuis le miracle de la première saison de TRUE DETECTIVE (Nic Pizzolatto, 2014), Matthew McConaughey et le Sud des Etats-Unis sont comme les deux doigts de la main dans l’imaginaire du grand public. Mais pour les cinéphiles, le caractère imparable de cette association était déjà évident depuis l’année précédente et la sortie de MUD. Le réalisateur américain Jeff Nichols le savait aussi quand il a fait appel à l’acteur texan et à son accent traînant pour incarner le personnage principal de son film, un homme mystérieux qui se fait appeler Mud. Cet antihéros solitaire vit caché sur une île perdue « sur les rives du Mississippi » (comme le précise le titre complet du film), mais il reçoit la visite de deux adolescents tombés sur son repaire au gré de leurs pérégrinations dans l’Etat sudiste de l’Arkansas.

Ellis (Tye Sheridan) et Neckbone (Jacob Lofland) sont intrigués par cet homme follement amoureux de Juniper (Reese Witherspoon), une femme qu’il compte retrouver. Pour y parvenir, Mud doit d’abord mettre à contribution les deux garçons pour qu’ils réparent ensemble un bateau permettant de quitter pour de bon cette île. Sauf que tout n’est pas très net dans l’histoire de Mud : armé d’un flingue qui dépasse toujours sous sa chemise, c’est un individu qui semble traqué, et qui traîne peut-être un lourd secret. Mais pour le jeune Ellis, Mud est une figure fascinante, au moment où les parents du jeune ado sont sur le point de divorcer. Fable initiatique grandiose dans la plus pure tradition des grands noms de la fiction américaine, MUD est particulièrement inspiré par les grands récits de Mark Twain : TOM SAWYER (1876) et HUCKLEBERRY FINN (1884), dont il propose une relecture contemporaine fascinante.

Jeff Nichols, un parcours sans-faute

Marqué par la performance remarquable d’un Matthew McConaughey alors en pleine « McConnaissance »  – cette période du début des années 2010 où l’acteur s’est réinventé avec des rôles dramatiques à Oscars –, MUD est aussi rendu inoubliable par la photographie lumineuse d’Adam Stone. Tout cela contribue à en faire l’un des meilleurs films récents du genre « southern gothic », mais il faut dire qu’en la matière, son réalisateur en connaît un rayon. Dès son premier long-métrage, la claque SHOTGUN STORIES sortie en 2008, Jeff Nichols s’est en effet imposé comme un jeune prodige du cinéma américain, capable de raconter mieux que personne les turpitudes de cette Amérique périphérique. Il a confirmé cette aptitude en 2011 avec ce qui reste à ce jour son chef-d’œuvre, TAKE SHELTER, film pré-apocalyptique étourdissant de beauté par la vision qu’il propose de la fin du monde, et emmené par un grand couple de cinéma : Michael Shannon (l’acteur fétiche de Jeff Nichols) et Jessica Chastain.

Après MUD, le cinéaste s’est tourné vers la science-fiction dans MIDNIGHT SPECIAL (2016), un long-métrage où il se démarque aussi des grosses productions du genre avec sa patte très personnelle, tout en s'imposant comme un descendant de Spielberg et comme un maître du grand thème de la famille, motif récurrent de ses films dont il signe tous les scénarios. En 2016 enfin, Nichols s’attaque pour la première fois au drame d’époque avec le très beau biopic LOVING, où il raconte l’histoire d’amour entre une femme noire et un homme blanc dans l’Etat ségrégationniste de Virginie, une idylle interdite à l’époque qui finira devant la Cour suprême et entraînera une décision historique : Loving v. Virginia. Un cinquième long-métrage aussi impeccable que les quatre premiers. Combien de réalisateurs peuvent en dire autant ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram