Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Tous les films en sélection officielle du 74e Festival de Cannes 2021

Posté par Jean François Frontera le 3 juin 2021
Thierry Frémaux a révélé les films qui composent la sélection officielle de l'édition Cannes 2021, qui se déroulera du 6 au 17 juillet 2021, en partenariat avec CANAL+ qui proposera une couverture éditoriale exceptionnelle pendant cet événement majeur du 7ème Art.

Le délégué général du festival en a profité pour faire de nombreuses annonces, comme le recentrage d'Un Certain Regard autour de films du jeune cinéma d’auteur et de recherche - dont six premiers films sur un total de 18 longs métrages - l'inauguration d'un multiplexe à Cannes la Bocca qui réservera 4 salles à la sélection officielle dont la grande salle offrant une qualité de projection similaire à celle de la salle Lumière. Il a aussi indiqué la création d'une nouvelle section, Cannes Premières, composée de films de cinéastes reconnus qui ont pour vocation à inspirer d'autres réalisateurs du cinéma contemporain, et qui seront diffusés dans la salle Debussy. 
Thierry Frémaux a plusieurs fois remercié les cinéastes qui sont restés fidèles au festival et qui gardé leurs films pour les proposer lors de l'édition 2021, comme Paul Verhoeven avec Benedetta (qui aurait d'ailleurs du être présenté même en 2019 ! ).
De nombreux habitués de Cannes reviendront présenter leurs dernières productions comme Nanni Moretti, Arnaud Despléchin, François Ozon, Mathieu Amalric, Emmanuelle Bercot, Asghar Farhadi ou encore Todd Haynes.
Des acteurs vont aussi profiter de l'écrin cannois pour revenir sur le devant de la scène comme Val Kilmer, Sophie Marceau et Catherine Deneuve.
Thierry Frémaux a aussi annoncé que la majorité des équipes de films qui ont reçu le label Cannes 2020 sera présente à Cannes, pour les remercier notamment d'avoir accepté d'être associés à l'édition précédente qui n'a pas pu se dérouler.
Plusieurs films de cette sélection sont actuellement disponibles sur CANAL+ comme ANTOINETTE DANS LES CEVENNES de Caroline Vignal, ETE 85 de François Ozon, LES CHOSES QU'ONT DIT, LES CHOSES QU'ON FAIT d'Emmanuel Mouret.

EN COMPETITION
ANNETTE de Leos Carax (film d’ouverture)
BENEDETTA de Paul Verhoeven
BERGMAN ISLAND de Mia Hansen-Løve
DRIVE MY CAR de Ryusuke Hamaguchi
FLAG DAY de Sean Penn
FRANCE de Bruno Dumont
HAUT ET FORT de Nabil Ayouch
HYTTI NRO 6 de Juho Kuosmanen
JULIE (EN 12 CHAPITRES) de Joachim Trier
LA FRACTURE de Catherine Corsini
LE GENOU D'AHED de Nadav Lapid
LES INTRANQUILLES de Joachim Lafosse
LES OLYMPIADES, PARIS 13E de Jacques Audiard
LES PETROV, LA GRIPPE, ETC... de Kirill Serebrennikov
LINGUI de Mahamat-Saleh Haroun
L’HISTOIRE DE MA FEMME d’Ildikó Enyedi
MEMORIA d’Apichatpong Weerasethakul
NITRAM de Justin Kurzel
RED ROCKET de Sean Baker
TITANE de Julia Ducournau
THE FRENCH DISPATCH de Wes Anderson
TOUT S'EST BIEN PASSE de François Ozon
TRE PIANI de Nanni Moretti
UN HEROS d’Asghar Farhadi

HORS COMPETITION
ALINE de Valérie Lemercier
BAC NORD de Cédric Jimenez
DE SON VIVANT d'Emmanuelle Bercot
EMERGENCY DECLARATION de Han Jae-Rim
STILLWATER de Tom McCarthy
THE VELVET UNDERGROUND de Todd Haynes
WHERE IS ANNE FRANK ? d'Ari Folman

 

CANNES PREMIERES

BELLE de Mamoru Hosoda 
CETTE MUSIQUE NE JOUE POUR PERSONNE de Samuel Benchetrit
COW d’Andrea Arnold
EVOLUTION de Kornél Mundruczo
IN FRONT OF YOUR FACE de Hong Sang-soo
MARX PEUT ATTENDRE de Marco Bellochio
MOTHERING SUNDAY d'Eva Husson
SERRE-MOI FORT de Mathieu Amalric
TROMPERIE d'Arnaud Desplechin
VORTEX de Gaspar Noé
 
SEANCES SPECIALES
ARE YOU LONESOME TONIGHT de Wen Shipei (1er film)
BABI YAR CONTEXT de Sergei Loznitsa
CAHIERS NOIRS de Shlomi Elkabetz
H6 de Yé Yé
JANE PAR CHARLOTTE de Charlotte Gainsbourg
JFK REVISITED : THROUGH THE LOOKING GLASS d’Oliver Stone
LE MARIN DES MONTAGNES de Karim Aïnouz
LES HEROÏQUES de Maxime Roy  (1er film) 
MI IUBITA, MON AMOUR de Noémie Merlant (1er film)
NEW WORLDS, THE CRADDLE OF A CIVILIZATION de Andrew Muscato
THE YEAR OF THE EVERLASTING STORM de Jafar Panahi, Anthony Chen, Malik Vitthal, Laura Poitras, Dominga Sotomayor, David Lowery et Apichatpong Weerasethakul
VAL de Ting Poo et Leo Scott
 
SEANCE DE MINUIT
ORANGES SANGUINES de Jean-Christophe Meurisse
SUPREMES d’Audrey Estrougo
TRALALA d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu

UN CERTAIN REGARD
AFTER YANG de Kogonada
BLUE BAYOU de Justin Chon
BONNE MERE d'Hafsia Herzi
COMMITMENT HASAN de Semih Kaplanoglu
DELO d’Alexey German Jr.
ET IL Y EUT UN MATIN d’Eran Kolirin
FREDA de Gessica Généus (1er film)
GAEY WA'R de Na Jiazuo (1er film)
GREAT FREEDOM de Sebastian Meise
LA CIVIL de Teodora Ana Mihai (1er film)
LAMB de Valdimar Johannsson (1er film) 
MES FRERES ET MOI de Yohan Manca (1er film)
MONEYBOYS de C.B Yi (1er film)
NOCHE DE FUEGO de Tatiana Huezo
ONODA - 10 000 NUITS DANS LA JUNGLE d'Arthur Harari (film d'Ouverture)
REHANA MARYAM NOOR d’Abdullah Mohammad Saad 
THE INNOCENTS d’Eskil Vogt
UN MONDE de Laura Wandel (1er film)
UNCLENCHING THE FISTS de Kira Kovalenko
WOMEN DO CRY de Mina Mileva et Vesela Kazakova

Triplement récompensée par le prix du jury pour ses longs-métrages RED ROAD, FISK TANK et AMERICAN HONEY c'est la réalisatrice britannique, Andrea Arnold qui dirigera le jury Un Certain Regard, également composé des cinéastes Mounia Meddour, Daniel Burman, Michael Covino et d'Elsa Zylberstein.

 

Le jury des courts métrages et de la Cinéfondation décernera la Palme d’or et les trois prix de la Cinéfondation aux meilleurs courts métrages des sélections. Sans présidence comme l’année dernière, le jury est paritaire, composé de la réalisatrice et scénariste tunisienne Kaouther Ben Hania, de la réalisatrice, scénariste et actrice suédoise Tuva Novotny, de la réalisatrice et scénariste française Alice Winocour, du réalisateur, producteur et scénariste égyptien Sameh Alaa, du cinéaste espagnol Carlos Muguiro et du réalisateur et scénariste français Nicolas Pariser.

Ce jury décernera la Palme d’or à l’un des dix films sélectionnés en Compétition et issus du Brésil, du Danemark, de la Chine, de la France, de Hong Kong, de l’Iran, du Portugal, et pour la première fois du Kosovo et de la Macédoine. La Palme d’or sera remise le 17 juillet lors de la Cérémonie de clôture du 74e Festival de Cannes.

Les courts métrages :

SEVEREN POL (Pôle Nord) de Marija Apcevska
PA VEND (Déplacé) de Samir Karahoda
DET ER I JORDEND de Casper Kjeldsen
ORTHODONTICS de Mohammadreza Mayghani
HAUT LES COEURS de Adrian Moyse Dullin
NOITE TURVA (A Travers La Brume) de Diogo Salgado
SIDERAL de Carlos Segundo
ALL THE CROWS IN THE WORLD de Tang Yi
CEU DE AGOSTO (Le Ciel Du Mois D’août) de Jasmin Tenucci
XUE YUNX (Absence) de Wang Lu

Le jury attribuera également les trois prix de la Cinéfondation à certains des 17 courts métrages présentés par des écoles de cinéma du monde entier.

La sélection Cinéfondation :

BILLY BOY de Sacha Amaral
PRIN ORAS CIRCULA SCURTE POVESTI DE DRAGOSTE de Carina-Gabriela Dașoveanu
L'ENFANT SALAMANDRE de Théo Degen
BESTIE WOKOL NAS de Natalia Durszewicz
OYOGERUNEKO de Huang Menglu, Musashino
OTHER HALF de Lina Kalcheva
HABIKUR de Mya Kaplan
BILL AND JOE GO DUCK HUNTING de Auden Lincoln-Vogel
FRIDA de Aleksandra Odić
RUDE BOTY de Anna Podskalská
LA CAIDA DEL VENCEJO de Gonzalo Quincoces
CANTAREIRA de Rodrigo Ribeyro
FONICA M-120 de Olivér Rudolf
FRIE MAEND de Oskar Kristinn Vignisson
KING MAX de Adèle Vincenti-Crasson
SAINT ANDROID de Lukas Von Berg
CICADA de Yoon Daewoen, Korea

CANNES CLASSICS

Comme chaque année, le Festival de Cannes présente le meilleur des copies restaurées et nous invite à revisiter l'histoire du cinéma.

Les longs métrages

THE KILLING FLOOR de Bill Duke (1985, 1h58, États-Unis) en présence de Bill Duke et de la productrice exécutive et coscénariste Elsa Rassbach.

LA LUNE S’EST LEVEE (Tusk wa noborinu) de Kinuyo Tanaka (1955, 1h42, Japon)

LE CHEMIN (El camino) d’Ana Mariscal (1964, 1h31, Espagne)

MURDER IN HARLEM d’Oscar Micheaux (1935, 1h36, États-Unis) en présence de Francesco Zippel

ORFEU NEGRO de Marcel Camus (1959, 1h45, France / Brésil / Italie)

LES ONZE FIORETTI DE FRANCOIS D’ASSISE (Francesco, giullare di Dio) de Roberto Rossellini (1950, 1h27, Italie)

LA DRÔLESSE de Jacques Doillon (1978, 1h30, France) en présence de Jacques Doillon

JE SAIS OU JE VAIS ! (I Know Where I’m Going! !) de Michael Powell et Emeric Pressburger (1945, 1h32, Royaume-Uni)

LUMUMBA LA MORT DU PROPHETE de Raoul Peck (1990, 1h09, France / Allemagne / Suisse / Belgique / Haïti)

FRIENDSHIP’S DEATH de Peter Wollen (1987, 1h18, Royaume-Uni) en présence de Tilda Swinton

BAL POUSSIERE d’Henri Duparc (1989, 1h33, Côte d’Ivoire)

LA DOUBLE VIE DE VERONIQUE de Krzysztof Kieślowski (1991, 1h38, France / Pologne) en présence d’Irène Jacob

VERITES ET MENSONGES (F for Fake) d’Orson Welles (1973, 1h25, France/ Iran / Allemagne)

L’ETANG DU DEMON (Yashagaike) de Masahiro Shinoda (1979, 2h04, Japon)

LA GUERRE EST FINIE d’Alain Resnais (1966, 2h01, France)

ECHEC AU PORTEUR de Gilles Grangier (1957, 1h27, France)

CHERE LOUISE de Philippe de Broca (1972, 1h45, France / Italie)

JOURNAL INTIME (Napló gyermekeimnek) de Márta Mészáros (1983, 1h49, Hongrie) en présence de la réalisatrice Márta Mészáros et du chef opérateur Nyika Jancsó

UN JOUR, UN CHAT (Až přijde kocour) de Vojtech Jasný (1963, 1h45, République tchèque) en présence de l’actrice Emília Vašáryová

LE REPENTIR (Monanieba) de Tenguiz Abouladzé (1984, 2h33, Géorgie) en présence de l’acteur Avtandil Makharadze et de la scénariste Nana Janelidze

LE QUATORZIEME JOUR (Dan četrnaesti) de Zdravko Velimirović (1960, 1h41, Monténégro / Serbie)

LE CHEMIN DE L’ESPERANCE (Il cammino della speranza) de Pietro Germi (1950, 1h45, Italie)

LETTER FROM AN UNKNOWN WOMAN (Lettre d'une inconnue) de Max Ophüls (1948, 1h27, États-Unis)

MULHOOLAND DRIVED de David Lynch (2001, 2h25, États-Unis)

Les documentaires

LES TEMPÊTES DE JEREMY THOMAS (The Storms of Jeremy Thomas) de Mark Cousins (1h29, Royaume-Uni) en présence de Jeremy Thomas et de Mark Cousins

SATOSHI KON, l’illusionniste de Pascal-Alex Vincent (1h21, France / Japon) en présence de Pascal-Alex Vincent

BUNUEL, UN CINEASTA SURREALISTA de Javier Espada (1h23, Espagne) en présence de Javier Espada

MONTAND EST A NOUS d’Yves Jeuland (1h40, France) en présence d’Yves Jeuland et de Vincent Josse

THE STORY OF A FILM : A NEW GENERATION de Mark Cousins (2h40, Royaume-Uni) en pré-ouverture du festival de Cannes et en présence de Mark Cousins

ET J’AIME A LA FUREUR d'André Bonzel (1h50, France) en présence d'André Bonzel

 

LA DERNIERE SEANCE (anciennement film de clôture)

OSS 117, ALERTE ROUGE EN AFRIQUE NOIRE

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram

CANAL+ est fier d’être le partenaire de tous ces événements prestigieux :