Camille Lellouche, Lewis Capaldi, Didier Barbelivien et Cyprien Verseux nous font voyager dans Clique

Posté par La rédaction de CANAL+ le 23 Octobre 2019
Mardi 22 octobre, Mouloud Achour recevait Cyprien Verseux, Camille Lellouche, Didier Barbelivien sur le plateau. Une belle émission ponctuée par le live de Lewis Capaldi, le chanteur écossais aux milliards d’écoutes, qui nous a offert un moment suspendu dans le temps.
L’instant tête dans les étoiles : Cyprien Verseux raconte son périple polaire

Cyprien Verseux est astrologiste et il publie son livre Un Hiver Antarctique (éd. Hugo Image) à propos d’une incroyable expérience dont il a été l'un des piliers. L’an dernier, il est devenu le chef de la base de recherche la plus isolée du monde, au pôle Sud, avec des ressentis de -100°C et trois mois sans lumière du jour. Au-delà de la prouesse physique, cela permet de préparer des futures missions sur Mars ou sur la Lune. Il explique qu’à son retour, ses proches avaient pris de nouvelles habitudes, sans lui. “Quand on revient, les gens ont avancé sans nous et on devient un peu obsolète. On s’attend à ce que les gens nous aient attendu, ils sont contents de nous revoir les premiers jours et après on se rend compte qu’ils ont pris de nouvelles habitudes dans lesquelles on n’est pas.”

L’instant retrouvailles : Camille Lellouche a quelque chose à avouer à Mouloud Achour

C’est l’humoriste du moment, qui cartonne autant sur scène que sur le net grâce à ses nombreuses vidéos. Camille Lellouche a vu sa carrière de chanteuse décoller depuis son passage dans l’émission The Voice. La jeune femme en a alors profité pour mettre en avant son autre don : l’humour. Avant cela, Camille Lellouche vivait de petits boulots, notamment dans une brasserie parisienne que Mouloud Achour connaît bien. “Je peux me permettre de dire quelque chose, parce que depuis tout à l’heure, je te parle comme si tout était normal, demande-t-elle à l'animateur avant d’enchaîner. Je t’ai servi longtemps, à la terrasse des Archives, tu étais très gentil. Tu me disais toujours « bonjour, un café mademoiselle s’il vous plaît, au revoir mademoiselle. »” Une surprise à laquelle l’animateur ne s’attendait pas du tout ! 

L’instant souvenirs : le cadeau de Didier Barbelivien à Johnny Hallyday

Didier Barbelivien était également présent pour présenter son dernier ouvrage, Pleure pas nostalgie (éd. Albin Michel), une galerie de portraits des personnes qui ont marqué la vie du chanteur. Mais saviez-vous que Didier Barbelivien avait écrit anonymement une chanson pour Johnny Hallyday ? Elle s’appelle Autoportrait et, en faisant cela, le compositeur cherchait à savoir si l’idole des jeunes pouvait toujours avoir un coup de cœur pour une chanson écrite par un inconnu. “Il ne l’a jamais su, on n’en a jamais parlé. On s’est revus après et il ne m’en a pas parlé, a-t-il déclaré sur le plateau. Est-ce qu’il l’a su, est-ce qu’il s’est douté ? Je ne sais pas.” Un geste que le chanteur qualifie de “mauvaise plaisanterie” et qu’il regrette aujourd’hui. 

L’instant rhétorique de Clément Viktorovitch : on fait un détour par le Canada

Clément Viktorovitch a les yeux partout pour décrypter les discours des personnalités françaises, mais il sait également regarder de l’autre côté de l’Atlantique. À l’occasion de la réélection de Justin Trudeau en tant que Premier ministre canadien, notre chroniqueur s’est intéressé à son discours de victoire. Il nous explique qu’en parlant de sa femme et des enfants lorsqu’il est sur scène, Justin Trudeau fait usage de l’ethos, c’est-à-dire de l’image qu’il renvoie de lui-même à travers son discours. Une technique très employée dans le monde politique nord-américain, notamment par Barack Obama, mais également par certains hommes politiques français dans une moindre mesure, tels que François Hollande, Charles de Gaulle ou encore Emmanuel Macron.

L’instant Pestacle de Jonathan O'Donnell : dans la peau de Clément Viktorovitch

À l’heure où la question du port du voile fait encore polémique en France, Jonathan O'Donnell est venu défendre les femmes dans son Pestacle. Arrivant sur le plateau avec un voile autour de la tête, “chacun fait ce qui veut, tant que ça ne fait de mal à personne” déclare l'humoriste. À cette occasion, il décide alors de mener son propre combat contre quelque chose qu’il trouve moche et qui pue : les ballerines. “Les seules personnes qui devraient porter de ballerines, c’est les ballerines. Si tu danses pas à l’opéra, tu ne mets pas de ballerines”, lance-t-il. C’est ensuite que l’humoriste a décortiqué les discours autour du voile sur les chaînes d’information en continu. Lunettes rondes vissées sur la tête, il nous fait drôlement penser à un spécialiste de la rhétorique… 

L’instant live : comme un air de tendresse avec Lewis Capaldi

Impossible de passer à côté de lui cet été. Lewis Capaldi nous a fait l’honneur de venir sur le plateau de Clique pour interpréter son tube Someone You Loved. Le chanteur écossais a envoûté le public avec sa ballade. Camille Lellouche semblait également être très fan puisque, dès que le chanteur est sorti de scène, cette dernière lui a automatiquement demandé une photo. Et lorsque Mouloud Achour demande à Lewis Capaldi s’il connaît Didier Barbelivien, également en plateau, il lui répond “bien sûr !” Une petite phrase qui a bien fait rire le chanteur français. 

Clique, du lundi au vendredi, à 19H50 en clair sur CANAL+