Clique nous ouvre l’esprit avec Kery James, Bakary Diombera et Jean-François Marmion

Posté par La rédaction de CANAL+ le 25 Octobre 2019
Jeudi 24 octobre, Mouloud Achour recevait Kery James et Bakary Diombera pour le film Banlieusards, ainsi que Jean-François Marmion, psychologue, pour nous éclairer sur les “conneries” qui ponctuent le monde dans lequel on vit actuellement. Une émission comme une lueur d’espoir pour tous ceux qui se sentent opprimés.
L’instant force de cœur et de l’esprit : la déclaration de Kery James aux femmes voilées

Clique accueillait le rappeur et réalisateur Kery James, à l’occasion de la sortie de son film Banlieusards, qui dépeint la vie de trois frères venus d’une banlieue de la région parisienne. “Il faut arrêter de penser que la banlieue, c’est un bloc unique où tout le monde pense pareil. C’est une photographie de la banlieue à un moment précis, et qui est crédible”, explique-t-il. Le rappeur a profité de l’émission pour passer un grand message aux femmes qui ont choisi de porter le voile. Il tenait à les féliciter et à dire à quel point elles étaient courageuses face à la haine de certains, que ce soit pendant une sortie scolaire, à la piscine ou même un restaurant. Un moment très fort qui a forcé l’admiration en plateau.

L’instant connerie : Jean-François Marmion explique pourquoi Greta Thunberg est détestée

Le psychologue Jean-François Marmion est venu présenter l'ouvrage Histoire universelle de la connerie (éd. Sciences Humaines), dans lequel il dissèque le sexisme, l’homophobie, ou encore le racisme. Il explique qu’il n’y a jamais eu autant de gens éduqués qu’à notre époque, mais qu’elle est aussi une “arme de destruction massive”. Face aux dangers du dérèglement climatique, Greta Thunberg incarne notre “mauvaise conscience”, et c’est pour cela qu’elle est autant détestée. “Elle est jeune, c’est une femme, elle a des troubles autistiques, elle est populaire, elle veut agir, c’est tout ce qu’ils ne sont pas”, argumente le psychologue.  

L’instant famille : le petit frère de fiction de Kery James faire rire Instagram

Mouloud Achour en est fan. Bakary Diombera joue le rôle de Noumouké dans Banlieusards, le petit frère de Kery James. C’est la première fois que le jeune homme se rend sur un plateau de télévision, et pour l’occasion, l’animateur de Clique lui a réservé un petit florilège de ses vidéos humoristiques sur Instagram. “J’ai toujours regardé les vidéos de plein de gens et je voulais faire pareil. J’en ai parlé à un éducateur qui m’a présenté à un cameraman, j’ai fait mes petites vidéos sur Insta, je suis monté petit à petit”, explique le jeune acteur. Aujourd’hui, il fait rire plus de 21.000 personnes sur le réseau social. 

L’instant rhétorique de Clément Viktorovitch : les règles du débat démocratiques niées par E. Zemmour

Depuis deux semaines, Eric Zemmour intervient chaque jour sur CNEWS dans une émission dans laquelle il fait face à un contradicteur. Clément Viktorovitch s’est penché sur la façon dont le polémiste argumente face à un interlocuteur. En usant de la désubjectivation (c’est-à-dire en présentant une position personnelle comme une vérité objective), “Eric Zemmour se place dans la position du professeur, cela lui permet de prendre l’ascendant sur l’adversaire.” Si un adversaire lui résiste, Eric Zemmour cherche à le discréditer, voire à l’humilier comme l’indique notre chroniqueur. “Il présente ses opinions comme des vérités, il agresse ses interlocuteurs. À mon sens, ce qu’il ne respecte pas, ce sont les règles du jeu du débat démocratique”, conclut Clément Viktorovitch.

L’instant Pestacle d’Ahmed Sparrow : Déclarations d’amitié

Afin de conclure cette émission sur une note encore plus belle, Ahmed Sparrow est venu faire deux déclarations aux personnes présentes sur le plateau. La première s'adressait à Clément Viktorovitch, notre chroniqueur qui connaît tout de la rhétorique, et qui a su mettre en pratique ses connaissances dans différentes émissions de télévision. “Clément, c'est le seul qui peut combattre les 4 Fantastiques : Nadine Morano, Robert Ménard, Eric Zemmour et Zineb El Rhazoui”, lance l'humoriste sous les applaudissements du public. Juste après, Ahmed Sparrow se tourne vers Kery James, dont il a aimé le film qui a été tourné dans sa ville ! “Il y a des gens de chez moi qui jouent dedans et moi je suis pas dedans. J’ai passé le BAFA avec lui, il l’a raté, et lui il joue dedans ?!”, s’amuse l’humoriste. Pour se rattraper, le rappeur a promis de lui faire une dédicace dans son prochain album.

L’instant live : Kery James bouleverse avec Vivre ou mourir ensemble

À l’occasion de la réédition de son album Tu vois, j’rap encore, Kery James s’est accompagné de cinq artistes pour proposer de nouveaux titres : Orelsan, Youssoupha, Lacrim, Soprano et Soolking. À la fin de l’émission, le rappeur nous a fait l’honneur de chanter Vivre ou mourir ensemble en live sur le plateau. Une chanson qui a bouleversé le jeune Bakary Diombera, qui a semble-t-il essuyé quelques larmes à la fin de la prestation de son mentor.

Clique, du lundi au vendredi, à 19H50 en clair sur CANAL+