Haroun, Lisa Brennan-Jobs et Lomepal parlent de leurs origines dans Clique

Posté par La rédaction de CANAL+ le 7 Novembre 2019
Ce mercredi 6 novembre, Mouloud Achour recevait l’humoriste Haroun, l’auteure Lisa Brennan-Jobs et le rappeur Lomepal sur le plateau de Clique. L’occasion de revenir sur les temps forts de l’actualité, de parler de relations paternelles, mais aussi de continuer à fêter l’anniversaire de CANAL+.
L’instant seul sur scène : Haroun fait le lien entre son spectacle et l’actualité

Haroun était le premier invité de Clique. Lorsque Mouloud Achour lui demande de présenter l'origine du pitch de son spectacle, l’humoriste lui répond qu’il s’agit du passage “d’une pensée à une autre, sans savoir comment on en est arrivés là. Comme quand on est dans une discussion entre amis, on est passionnés et on divague.” Quand on lui demande de choisir une actualité, Haroun décide de revenir sur la visite d’Emmanuel Macron en Chine. “On en parle assez peu et c’est un enjeu majeur”, commente l’humoriste, qui a du mal à saisir tous les tenants et les aboutissants. “J’ai besoin de comprendre cette actualité, je ne la comprends pas assez”, poursuit-il, faisant le lien entre l’écologie et l’industrie de l’agroalimentaire, l’un des domaines concernés par les accords signés lors de la visite du Président en Chine. 

L’instant paternel : la fille de Steve Jobs, Lisa Brennan-Jobs, revient sur sa relation avec son père

Lisa Brennan-Jobs, la fille du fondateur d’Apple Steve Jobs, était l’une des invités de Clique ce mercredi. Elle était sur le plateau à l’occasion de la sortie de son ouvrage intitulé Petite chose (éd. Les Arènes), une autobiographie dans laquelle elle retrace notamment sa relation avec son père. Ne souhaitant pas reconnaître sa fille à sa venue au monde, Steve Jobs a connu des débuts chaotiques avec sa fille. Un mois avant son décès, le créateur de l’iPhone ne cessait de répéter à Lisa qu’il avait une dette envers elle. “J’aurais aimé que cela survienne plus tôt, je ne sais pas pourquoi il a attendu aussi longtemps. J’aurais préféré avoir 5h de plus avec lui et pas d’iPhone du tout dans le monde, je me serais levée contre le reste de l’humanité”, exprime-t-elle.

L’instant rhétorique de Clément Viktorovitch : quand Edouard Philippe prend la place du spécialiste en rhétorique

Il y a quelques jours, des policiers et un chapiteau de cirque ont été pris pour cible lors d'une soirée de violences urbaines à Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines. En réaction à ces actes, le Premier ministre Édouard Philippe a parlé des responsables en tant que “petite bande d'imbéciles et d'irresponsables.” Une expression qui a été critiquée par une partie de l’opposition, et dont le Premier ministre s’est expliqué à l’Assemblée, déclarant qu’il avait fait l’usage d’une litote. “Edouard Philippe a utilisé un décryptage rhétorique comme argument rhétorique que nous sommes nous-mêmes en train de décrypter rhétoriquement”, remarque Clément Viktorovitch dans sa chronique. Selon le politologue, “ces termes viennent disqualifier une personne dans son entièreté. Le mieux, c’est encore de qualifier les actes sans coller une étiquette à ceux qui les commettent.”, analyse-t-il.

L’instant origines : Lomepal va-t-il changer de nom de scène ?

Antoine Valentinelli, ça vous dit quelque chose ? Peut-être le connaissez-vous mieux sous le nom de Lomepal. Le rappeur était sur le plateau de Clique à l’occasion de la réédition de son album Jeannine, qu’il a décidé de nommer Amina. Deux titres qui ont une signification toute particulière puisqu’il s’agit des deux prénoms de sa grand-mère. “Elle a rejoint des groupes spirituels et a changé de nom à partir de ce moment-là”, justifie Lomepal. Quid de son nom de scène, s’interroge Mouloud Achour, qui remarque qu’il utilise de plus en plus son vrai prénom dans ses morceaux. “Je ne sais pas comment je reviendrai. Je préfère honorer le prénom qu’on m’a donné. Je regrette un peu, mais en même temps ça m’a fait arriver jusque-là. Pour la suite, j’aimerais bien juste être moi-même”, a confié le rappeur. 

L’instant Pestacle de Redouane Bougheraba : l’anniversaire de CANAL+ continue !

Il s’en est fallu de peu mais Redouane Bougheraba aurait pu croiser Lisa Brennan-Jobs dans l’émission. Malheureusement, la fille du fondateur d’Apple avait déjà quitté le plateau lorsque l’humoriste est arrivé. C’est pourtant dommage, il avait prévu une jolie bague de fiançailles, encouragé par sa propre femme : “Moi je te fais les enfants, elle, elle te ramène les iPhone 11”, lui a-t-elle dit avant le direct. Redouane Bougheraba semblait très fier d’être sur CANAL+ ce mercredi soir, se disant lui-même très fan de la chaîne, mais à certains moments seulement. “Tous les premiers samedis du mois, je regardais CANAL+ en crypté. J’ai fait CANAL+ en LV1. Je suis un peu le Clément Viktorovitch de CANAL+, tu me mets un truc en crypté, je te le décrypte”, a lancé l'humoriste sous les applaudissements du public. 

Clique, du lundi au vendredi, à 19H50 en clair sur CANAL+