Richard Berry, Ladj Ly et les Lopez font grandir Clique

Posté par La rédaction de CANAL+ le 20 Novembre 2019
Ce mardi 19 novembre, Mouloud Achour était de retour sur le plateau de Clique pour accueillir des invités qui font l’actu en ce moment. Tout d’abord, Richard Berry est venu nous présenter sa pièce Plaidoiries, et nous a offert un sublime moment de comédie en direct. Le réalisateur Ladj Ly a ensuite évoqué son film Les Misérables, en salles actuellement, qui dépeint la vie (fictive) d’une banlieue. Il a été rejoint par les frères Lopez, dont c’était la première sur un plateau de télévision.
L’instant robe d’avocat : quand les plaidoiries de Richard Berry résonnent étrangement avec l’actualité

Premier invité à faire son entrée sur le plateau de Clique, Richard Berry est venu nous présenter la pièce Plaidoiries, dans laquelle il fait vivre à ses spectateurs les discours des avocats sur de grandes affaires judiciaires. “L’avocat a besoin d’utiliser un certain charisme, un certain pouvoir de conviction. Malgré tout le talent intellectuel d’un avocat, s’il n’a pas ce pouvoir de conviction, il ne va pas sauver son client”, affirme le comédien. Les sujets défendus à l’époque, et dont Richard Berry interprète à nouveau les textes, ont une résonance toute particulière avec l’actualité du moment, que ce soit sur la peine de mort ou l’avortement, remis en question par une partie de la population. “On se rend compte que ces sujets sont encore brûlants et qu’il faut prendre le temps d’enseigner, de communiquer pour faire évoluer les mentalités”, souligne-t-il.

L’instant casting : d’après Ladj Ly, les talents de banlieue ne demandent qu’à être repérés

Les Misérables est le film coup de poing de cette fin d’année. En salles depuis le mercredi 20 novembre, il dépeint la vie d’une banlieue dans laquelle arrive Stéphane, qui intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. “C’est un pur film de cinéma. Tout a été écrit, même si je me suis inspiré de la réalité, de choses que j’ai vues”, explique le réalisateur Ladj Ly dans Clique. Même si son film n’est pas un documentaire, il prend le pouls d’une banlieue sous tension, qui est le reflet de la société. “Ça fait 20 ans qu’on entend des belles paroles mais concrètement, sur le terrain, les choses n’évoluent pas, il serait temps qu’il y ait de vraies mesures”, déplore le réalisateur. Pourtant, Ladj Ly tient à préciser qu’il existe une vraie solidarité dans les banlieues. C’est d’ailleurs grâce à cela qu’il a pu terminer son long-métrage, qui a souffert de problèmes budgétaires. “Il y a des talents de partout, il suffit juste de leur tendre la main. Il se trouve que ces talents se retrouvent seuls, et seul on n’avance pas”, souligne Ladj Ly. 

L’instant anecdote : quand Mickey réussit à convaincre les Lopez de jouer dans “Les Misérables”

Non, Clique ne recevait pas ce mardi les frères Lopez, rois du clash qui ont fait le buzz en 2015 après une série de vidéos publiées sur Internet. Mouloud Achour a accueilli les frères Lopez, comédiens du film Les Misérables. Sur le plateau, Ladj Ly a expliqué qu’il n’était pas facile de convaincre Raymond, Diego et Rocco de jouer dans son long-métrage. “J’ai été dans leur camp à Nîmes, j’ai pris le temps de discuter avec eux, de leur expliquer le projet. Je voulais vraiment faire un film à l’opposé de toutes les vidéos qu'on a pu faire sur Internet”, a indiqué le réalisateur. Fins négociateurs, les Lopez ont réclamé un petit bonus supplémentaire avant d’accepter d’apparaître dans le film : celui d’avoir des places pour le parc d’attractions Disneyland ! “Ça a un peu aidé à prendre la décision”, avoue Rocco Lopez.

L’instant émotion : Richard Berry interprète la plaidoirie de l’avocat des familles de Zyed et Bouna

Zyed Benna et Bouna Traoré avaient 17 et 15 ans. En 2005, un riverain alerte les forces de l’ordre après avoir vu les deux adolescents sur un chantier de construction, de peur qu’ils volent quelque chose. Après une poursuite avec la police, Zyed et Bouna meurent électrocutés dans l'enceinte d'un poste électrique où ils s’étaient réfugiés. Sur le plateau de Clique, Richard Berry a accepté de nous rejouer la plaidoirie de leur avocat, Jean-Pierre Mignard. Un moment fort en émotion qui a bouleversé le public.